touch the stars go to hell

Invité
Anonymous
Invité
[Lim Sian] I waited for you.
le Sam 15 Juin - 14:13 #
I waited for you.
Park Chin Hae & Lim Sian

Tenue + L'avantage de bosser pour mes parents, c'est que je m'étais arrangé pour travailler toute la journée en longueur d'année. Mais je tenais absolument à avoir mes soirées. Mon petit ami travaillant beaucoup, je le voyais rarement la journée en semaine. Alors en ayant mes soirées, j'étais sûr de pouvoir passer un maximum de temps avec lui. Mes journées commençaient donc à huit heures pour se terminer à dix-sept heures. Ensuite j'étais totalement libre pour mon homme quand il ne rentrait pas trop tard. Depuis que je suis avec Sian, je suis... Comment dire ? J'ai déjà été en couple avant lui. Mais j'ai jamais été autant amoureux de quelqu'un. J'adore passé du temps avec lui. Il me manque constamment. Je l'aime tout simplement. Mais là n'est pas la question.

Je dois finir de préparer le dîner, prendre ma douche et m'habiller. J'avais prévu une petite soirée en amoureux avec mon homme qui m'avait promis de ne pas rentrer trop tard. J'avais donc commencer à préparer le repas que je terminerais après m'être préparer. Le tout étant fait maison. Mon père m'apprenant tout un tas de plats coréens. Et je commençais à être assez doué. Enfin bref... J'allais prendre ma douche rapidement avant d'aller me préparer. Je voulais être parfait pour Sian. Je savais bien ce qu'il aimait me voir porter en vêtement. Du moment que mon pantalon moulé mes fesses et mes cuisses, ça lui plaisait. Pour le haut, si je ne pouvais rien porter, je suis sûr qu'il en serais vraiment heureux. Mais bon... J'avais quand même enfilé un t-shirt et une chemise rose.

J'allais reprendre ma cuisine ensuite pour que ça soit prêt quand il rentrerait. J'avais même préparé des mousses à deux étages : un chocolat, l'autre fruits rouges... Quelque chose de léger pour la fin de repas. Une fois tout prêt, j'allais m'installer sur le canapé devant la télé. Sian ne devrait pas tarder.

...

Je soupirais en regardant l'heure. Il était déjà vingt-deux heures et mon petit ami n'était pas encore arrivé. Des fois, je me demandais s'il travaillait vraiment à cette heure. J'en arrivais à me demander s'il ne voyait pas quelqu'un d'autre. Je finis par m'allonger sur le canapé en soupirant d'énervement. J'étais en colère après lui. Il m'avait promis d'être là. Et voilà que je me retrouvait comme un con sur le canapé à l'attendre. Le repas était froid et je m'étais bien habillé pour rien. J'aurais mieux fait de me mettre en pyjama. Mes yeux fixèrent la télé sans vraiment la regarder. Et au fur et à mesure que les minutes passèrent, mes yeux se fermèrent.

Je rejoignais les bras de Morphée.

Emi Burton
Lim Sian
Lim Sian
http://theexperiment.forumactif.com/t77-lim-sian-feat-kim-taehyu
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [Lim Sian] I waited for you. 13.17 Avatar : Kim TaeHyung [V/BTS] Crédits : keiko113 Pseudo : Lala Messages : 39 It's me again ! : [Lim Sian] I waited for you. 237872360011201 Age : 24 ans Statut : célibataire

[Lim Sian] I waited for you. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f44486a6176686b384e4f7a6663513d3d2d3435323833363837342e313464386365616666616563646361363339383633373035313536362e676966?s=fit&w=720&h=720
✘Lim Hyun Ae / Diamond
Ma pestouille de petite soeur... tu as disparu de nos existences. Tu n'existes plus... mais il y a quelque chose qui cloche dans ce beau tableau idyllique. Je trouverai ce qui se passe.

[Lim Sian] I waited for you. BYMAXuN
✘ Cho Jae Min
Mon collègue me prend tout mon temps libre. Pourquoi ? Simplement parce que je passe mes journées à chercher comment le rendre encore plus chèvre. J'adore torturer JM ! Ses réactions sont toujours de pures merveilles. Aile : Aile Sud Date d'inscription : 12/06/2019
[Lim Sian] I waited for you.
le Jeu 4 Juil - 22:16 #
Encore une longue journée dans les pattes… purée les piles de dossier ne disparaitront donc jamais ? Je soupire alors que mes yeux essaient d’estimer la hauteur de ses tours de papiers. Je suis complètement dépité. Mes dernières affaires fonctionnaient bien, malheureusement il y avait toute cette paperasse qui accompagnait un succès… bah cela me saoulait ! Je souhaitais juste rentrer à la maison pour y retrouver mon petit ami, vêtu d’un tablier, préparant le repas tandis que je mettrais les pieds sous la table. Ouais ma vision est carrément macho ! J’assume ! En plus Chin Hae ne peut absolument pas ronchonner ou gueuler parce que je le vois plus comme un homme au foyer car cela se passe comme ça. Mon compagnon aura prévu un repas qu’il aura pris soin de préparer lui-même. Il bosse dans un restaurant. Imaginez un peu si je lui annonçais que mon estomac réclame un fast food. Je meurs dans la seconde !! Je ne souhaite pas m’embarquer dans un incident diplomatique seulement pour un dîner bien gras. Je préfère la paix des ménages et celle de mon lit surtout… N’allez pas croire que Chin Hae est un jeune homme docile. Non on est plus en présence de la bête sauvage tel un tigre. Il donne l’illusion de se montrer dompté mais une fraction de seconde suffit pour se retrouver dans un prédateur redoutable. Il m’a fallu beaucoup de temps puis de l’énergie pour séduire mon copain. Il n’a pas accepté tout de suite que je lui cours après… mais j’y peux rien si mon petit cœur est faible devant lui.

Ayant assez de signer tous ses rapports même en lisant en diagonale, je décide que ma journée prend fin tout de suite. 20h… pas mal ! Mon temps libre sera court mais assez pour avoir un moment avec Chin Hae. Je repousse mon fauteuil de directeur. Ouais grande classe ! Il a des roulettes ! Je peux tourner comme dans les films de mafieux. Mon bureau est en chêne massif… bon récupérer dans la maison secondaire de mon grand-père. Rien de spécial ! Interdiction de mettre les pieds dessus sinon son esprit viendra me foudroyer. J’appuie sur l’interrupteur pour annoncer mon départ à ma secrétaire. Le top du top ! Elle est obligée d’attendre que ma journée se finisse pour rentrer chez elle. Autant vous dire que jamais elle pourra se marier… Je bosse constamment. Je galère déjà dans ma vie privée avec mon compagnon qui accepte pourtant mon rythme de vie mais alors elle… aucun homme comprendra. Je devrais me sentir responsable de son sort ? Non ! Elle a choisi de bosser pour moi, tant pis pour elle.

Alors que je pensais pouvoir rentrer à la maison, un homme vieux avec une coupe de cheveux sortie des années 50 entre dans mon bureau. Il est accompagné d’un toy boy paniqué parce qu’il n’est pas prêt pour la suite des évènements. Et merde… adieu soirée en amoureux ! Chin Hae va me tuer ! Je maudis ma secrétaire qui a laissé ce con mettre les pieds ici. Quand elle arrive pour faire mine de me prévenir de ce rendez-vous surprise, je la fusille du regard. Elle toussote puis demande si elle peut quitter les locaux. Ma réponse est négative puisqu’elle devra relire, relier et imprimer en trois exemplaires les dossiers pour la réunion de demain matin. Et toc ! Elle est coincée comme moi.



Je peux enfin mettre les pieds dans notre entrée quand il est 22h30. Je prends une grande inspiration parce que ma porte cache un tigre enragé. Il a été abandonné alors que je lui avais promis de rentrer plus tôt. Notre soirée en amoureux est carrément bousillée. Je suis mal ! Mon testament est prêt ? Pas certain. Je rentre en parlant doucement. « Chéri ? » Je prends la température avant de battre en retraite. Il me faut quelques secondes pour refermer cette porte et fuir. Aucune réponse. Je fronce des sourcils puis avance dans notre cocon. La silhouette de mon homme n’est nulle part. Il est sorti ? Parti ? Il a bossé plus longtemps au restaurant ? Ce serait étonnant parce que Chin Hae travaille en journée pour que nous soyons ensemble le soir. Je le cherche encore mais mon téléphone est déjà dans mes mains pour l’appeler. Heureusement je le découvre endormi dans le canapé. Ce spectacle fait fondre mon cœur. Ma belle au bois dormant. Je pose mes fesses sur la table basse puis tends la main pour écarter de son visage paisible ses cheveux. Je me penche pour déposer un baiser sur sa tempe. « Mon amour… » Je caresse sa joue alors que mes lèvres font pleuvoir des bisous sur son visage. « Je suis rentré mon cœur »
Invité
Anonymous
Invité
[Lim Sian] I waited for you.
le Ven 5 Juil - 14:56 #
I waited for you.
Park Chin Hae & Lim Sian

Tenue + J'ai résisté longtemps à ses avances quand on était encore à la fac. En fait, il avait une réputation de Don Juan alors que moi... J'étais plutôt du genre sérieux dans mes relations amoureuses et je ne voulais pas être une autre conquête dans son tableau de chasse. Son entêtement à gagner mon cœur m'avait doucement fait m'attacher à lui. Puis quand il m'avait soutenu comme personne après mon accident, il avait su capturer mon cœur à ce moment là. J'avais appris à le connaître et je m'étais rendu compte qu'il tenait vraiment à moi. Si j'avais su, j'aurais cédé beaucoup plus tôt au lieu de me montrer méfiant avec lui. Il était devenu en moins d'un an, la personne la plus importante à mes yeux et mon principal soutient. Nous n'allions pas fêter nos un an bientôt pour rien. Un an de bonheur avec lui. Même si c'était devenu difficile avec son travail qui lui prenait de plus en plus de temps. Heureusement que nous vivions ensemble sinon je ne le verrais quasiment plus. Enfin bref...

Mon homme devait rentrer de bonne heure ce soir. Il me l'avait promis. Ça me faisait trop plaisir, car il rentrait souvent très tard. J'en étais même venu à me demander s'il ne voyait pas quelqu'un d'autre. Je ne lui avais pas encore fait par de mes doutes. Mais si ça continue comme ça, je devrais lui en parler. Cette histoire commence à me peser énormément. Et il me manque beaucoup. S'il ne dormait pas avec moi, j'aurais presque l'impression de vivre tout seul. Alors je peux vous dire que j'allais profiter qu'il rentre de bonne heure.

J'avais donc prévu une petite soirée en amoureux. J'avais préparer presque entièrement le repas, certaines choses devant attendre le dernier moment. Après j'étais allé prendre une bonne douche bien mérité avant de mettre une tenue qui devrait vraiment plaire à mon petit ami. Quoi ? Vous croyez vraiment que je n'allais pas faire d'effort vestimentaire en restant à la maison. Et bien non... Qui dit soirée romantique, dit qu'on allait pas forcément rester sage. Surtout que ces derniers temps quand il rentrait, je dormais déjà. Donc voilà.... Il pouvait toujours courir pour qu'on se repose ce soir. Il a qu'à moins travailler.

Je l'attendis un long moment avant de me rendre compte qu'il ne rentrerait pas tout de suite. J'étais déçu, vexé et en colère. J'avais préparé tout ça pour rien. Je finis par m'installer devant la télé sur le canapé pour l'attendre. Mais je me faisais tellement chier que je finis par m'endormir devant l'écran. Rejoignant les bras de Morphée dans un sommeil assez profond.

...

Je grognais légèrement en sentant un contact chaud sur ma joue et des bisous déposaient sur mon visage. Puis j'entendis sa voix. Je fronçais légèrement les sourcils avant de battre des paupières. Mes yeux s'habituèrent doucement à la lumière avant que je ne les ouvre entièrement. Je me retrouvais face à un mon petit ami. Sous l'effet de la fatigue, mon premier réflexe fût de sourire en voyant son visage si parfait. Il me fallait quelques secondes quand même pour revenir vraiment dans le monde réel.

Quand mon esprit ne fût plus embrumé, mon sourire disparu aussitôt. Je me redressais dans le canapé sans le lâcher des yeux avant de croiser les bras sur ma poitrine. Je restais silencieux avant de regarder l'horloge au dessus de la télévision. Je soupirais. Un air triste prit place sur mon visage.

"Tu m'avais promis de rentrer tôt. J'ai préparé une soirée pour nous deux. Et tu n'as pas tenu ta promesse... Encore une fois."

Je soufflais les derniers mots en baissant les yeux.

"Je ne te vois déjà pas souvent."

J'avais presque envie de pleurer. J'étais bien plus sensible depuis mon accident et pour tout ce qui le concerne. Je me mordis la lèvre inférieure alors qu'une question commençait à me brûler les lèvres. Mais j'avais peur d'aggraver les choses.

"Qu'est-ce qu'il sait passé ce coup-ci ?"

Et sans que je ne puisse vraiment le retenir une phrase franchit la barrière de mes lèvres.

"Des fois, je me demande si tu ne vas pas voir ailleurs."

Je baissais les yeux sachant très bien qu'il le prendrait mal. Mais c'était tellement dur pour moi. J'ajoutais alors :

"Je me fais trop souvent des films et ça commence à me faire peur. J'ai peur de te perdre, parce que tu as trouvé mieux que moi."

Emi Burton
Contenu sponsorisé