touch the stars go to hell

Kwan Seung Min
Kwan Seung Min
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] InformalEsteemedEkaltadeta-small Avatar : Hwang Minhyun Crédits : suture Pseudo : haze Messages : 108 It's me again ! :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] Tumblr_os412hVyYI1wsvo8bo4_r1_500 Age : 25 ans Statut : incapable d'avoir une relation quelconque avec qui que ce soit; enchaine les amants/es qui laissent son coeur de glace Quartier : Gangnam Date d'inscription : 21/10/2019 DC : L'insupportable Zero


the day my savior came

i started breathing again

ft @Moore Chris




Il devait faire peine à voir. Tenant à peine sur ses jambes. Son corps entier parcouru de tremblement, à la fois à cause du froid et de l'état de choc. Heureusement, un homme le soutenait, un bras passé autour de ses épaules frêles. Celui-là même qui lui avait prêter un manteau pour le réchauffer. Celui qui était entré dans cette pièce dans laquelle il se trouvait depuis des mois pour le faire sortir. Il se laissait diriger, n'ayant pas parlé une seule fois à ces hommes en uniformes. Celui près de lui ne semblait même pas coréen. Des inconnus à perte de vue. Et un environnement dans lequel il n'avait plus l'habitude d'être et auquel il ne semblait plus appartenir. La peau sur les os, il ressemblait plus à un squelette qu'à un gamin de 11 ans, sa peau si blanche qu'on aurait tracer facilement le circuits de veines se trouvant sous l'épiderme. Quelqu'un cria son nom et il releva la tête pour apercevoir au loin le seul visage qui se présentait devant lui depuis près de un an. L'homme était menotté et se faisait pousser à l'arrière d'une voiture de police, hurlant presque sans le quitter des yeux. « Non! Seung Min! Mon Seung Min, tu sais que je t'aime, dis-leur! » Et il n'y avait aucune émotion sur le visage du jeune garçon alors qu'on l'éloignait de cet homme, mais surtout de cet endroit digne de terribles cauchemars.

Il avait atterri au commissariat, avec la promesse de s'occuper de lui. Quand on tenta de l'approcher pour pansé son épaule sanglante et s'assurer que l'entaille profonde n'avait pas fait de dommages dans les nerfs et les muscles, il se recula jusqu'au mur le plus près, terrifié. On avait fini par y arriver, mais ça n’avait pas été de tout repos de tenter de le maîtriser un minimum pour lui prodiguer des soins. On lui avait offert une chaise et il préféra rester debout, sa main refermée sur son épaule douloureuse. On lui offrit à manger, mais il refusa d'avaler quoique ce soit. On lui demandait son nom et encore il ne fit pas le moindre son. Et quand on lui offrit un chocolat chaud pour se réchauffer, il en but une gorgée minuscule avant de vomir dès que le liquide sucré avait rencontré sa langue, écoeuré par le goût du chocolat. La police avait tenté de contacté sa famille, mais pour des raisons qu'on avait jugées trop compliquées pour qu'on lui explique, elle était impossible à rejoindre. Il était tout seul, à peine sortie de nouveau dans le vrai monde, entouré d’inconnus. Il se sentait malade, épuisé et il avait mal partout. Il entendait des bribes de conversations, mais ne s’attardait à aucune information en particulier. Il avait l’esprit vide, ignorait ce qui lui arriverait et n’était même pas certain que ça le dérangeait.  Et enfin, quelqu’un lui donna l’attention qu’un enfant de onze ans sortie d’une situation traumatisante méritait au minimum; l’homme qui l’avait fait fuir cette pièce carrée, sale et humide. Il lui parlait, mais les mots ne semblaient même pas parvenir à ses oreilles. Mais quand il lui tendit la main, invitant et chaleureux, il lui emboîta le pas, pour se retrouver dans sa voiture.

Le temps ne semblait plus pareil aux yeux du garçon et c’était comme si soudainement, en moins de quelques secondes, il s’était retrouvé chez l’homme, face à un autre garçon devant qui il devait faire une terrible impression; ses vêtements souillés étaient imbibés de sang, par bout séché et d’autre encore frais. Le coin de sa bouche présentait une ecchymose violacée qui ne devait pas dater de plus qu’un jour ou deux. Il tenait toujours son épaule douloureuse, comme s’il craignait qu’en la lâchant il perdrait son bras. Il semblait se recroqueviller sur lui-même, tout dans sa façon de se tenir dénotant un malaise constant. Et, il fallait bien se l’avouer, il avait bien besoin d’un bain. De ses yeux vides d’expressions, il jeta un regard rapide à l’autre garçon, puis à l’homme. Il n’avait toujours pas dis un seul mot depuis qu’on l’avait arraché à son bourreau.

­

_________________



I'm sorry honey but I'll just let you down; You'll be addicted the moment you kiss me; But I only do love when it's soaked in whiskey

Moore Chris
Moore Chris
http://theexperiment.forumactif.com/t313-and-i-m-fading-away-you
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] Tumblr_os9kuequ6K1r0vruco1_540 Avatar : Jung Jaehyun [NCT] Crédits : urban night ♡ Pseudo : dust Messages : 49 It's me again ! :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] NCT-Jaehyun-9 Age : 27 ans Statut : Père célibataire Quartier : Gangnam w/ Lexie Date d'inscription : 09/09/2019 DC : Lim Yura | Nine S | Park Yoon Oh | Kang Young Jae
mark this day


Chris avait voulu aller avec son père. Le jeune garçon de treize ans voulait accompagner son père, mais bien sûr, il devait rester bien sagement à la maison comme il le lui avait demandé, attendant donc son retour ou un appel de lui. Il jouait à sa PS tuant ainsi le temps, alors que son père était sorti depuis maintenant un long moment. Il ne savait pas quand il allait revenir, mais le paternel avait aussi essayé de lui expliquer la situation pour qu’il puisse comprendre ce qui se passait. Chris comprit qu’il avait une mission, il y travaillait depuis un long moment sans relâche et aujourd’hui, le fruit de tout ceci allait bientôt le rendre heureux et rendre ce garçon perdu et kidnapper à sa famille. Il comprit donc qu’un garçon plus jeune que lui avait été kidnappé et ça faisait un moment qu’on le cherchait, son père s’étant chargé personnellement de cette enquête et avec l’aide de ses collègues, ils allaient pouvoir libérer le garçon. Chris voulait venir aussi, mais l’homme fut strict sur ce sujet. Ce n’était pas un jeu, mais un jour lui aussi fera ce genre de sauvetage, il le lui avait promis.

Chris attendait donc sagement, jouant un peu, étudiant même pour tuer le temps, lisant un livre aussi. Il n’y avait pas une activité qu’il n’avait pas faite, même s’il avait le plus longtemps joué aux jeux vidéo pour tuer le temps, allant par moment regardé la montre pour voir quelle heure il était. Le temps lui semblait interminable... Il regardait aussi la télé, pour se changer les idées. Et voilà que finalement il reçu un appel. C’était son père. Il semblerait qu’il ait retrouvé le garçon et qu’il s’apprête à venir en sa compagnie vers leur maison, Chris devait donc ranger ses affaires et pouvoir préparer l’eau pour surement un bon bain bien mérité. Le jeune garçon commençait donc par ranger à PS, ses livres et cahiers. Il se demandait pourquoi le garçon devait venir chez eux. Ne pouvait-il pas revenir vers sa famille pour une raison ou pour une autre ? Il se demandait à quoi pouvait-il ressembler, comme s’il était un alien et non pas un simple garçon comme lui. Sachant qu’il n’avait pas vécu comme son frère ou lui, il se demandait ce qui allait se passer.

Alors il attendit encore, allant voir s’il y avait ses friandises préférées au frigo, dans les placards, voulant surement les partager avec lui. La porte s’ouvrit et Chris avait couru dans le couloir « Papa ! » Il était content qu’il revienne bien sûr, il lui avait manqué, même si ce n’était que quelques heures plutôt longues... Il avait l’habitude aussi qu’il lui manque, mais voilà, le retour de cet être si chère semblait un soulagement comme toujours. Mais il se figea, alors qu’il voyait ce garçon qui était dans un état des plus pitoyables, ses vêtements souillés... Si maigre. Il regarda son père, puis sourit au plus jeune « Bonjour... » Son père lui avait appris la politesse, mais surtout à ne pas juger les autres quelque soit leur situation et qu’ils avaient de la chance de vivre plutôt aisément. Chris s’était avancé en lui tendant donc la main, un sourire chaleureux sur les lèvres « Je m’appelle Chris » Il leva de nouveau son regard sur son père « La salle de bain est prête ». Son père s’était avancé dans le couloir, enlevant son manteau à l’entrée, pour ne pas rester planter sur place et se pencha doucement vers le plus jeune des trois « Tu es en sécurité maintenant, on va bien prendre soin de toi, d’accord ? » Il passa sa main chaleureusement dans ses cheveux comme il le ferait avec n’importe lequel de ses garçons. Chris hocha doucement la tête « Oui, tu es avec nous maintenant » Son père s’était dirigé donc vers la salle de bain et Chris l’avait suivit, il lui demanda de l’aider s’il en avait besoin comme il allait préparer le repas pour tous les trois. Chris hocha la tête et commença à préparer une longue serviette pour le garçon et ce qu’il devrait utiliser « Je vais te prêter des habits à moi aussi, ne t’inquiète pas pour ça » Ses habits étaient surement bon à jeter... Chris ne pouvait surement pas imaginer ce qu’il avait pu éprouver durant son kidnapping, mais maintenant qu’il était entre de bonnes mains, Chris allait essayer de faire en sorte que tout se passe bien et puis son père était avec eux. Alors il savait que tout allait bien se passer « Je vais t’attendre si tu veux, si tu as besoin de quelque chose » Il y avait de toute façon les rideaux de la douche, ce n’est pas comme s’il voulait regarder non plus. Son frère et lui prenaient aussi souvent leur douche ensemble, donc rien d’assez choquant pour le plus vieux.
BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
angel on fire
©️crack in time
Kwan Seung Min
Kwan Seung Min
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] InformalEsteemedEkaltadeta-small Avatar : Hwang Minhyun Crédits : suture Pseudo : haze Messages : 108 It's me again ! :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] Tumblr_os412hVyYI1wsvo8bo4_r1_500 Age : 25 ans Statut : incapable d'avoir une relation quelconque avec qui que ce soit; enchaine les amants/es qui laissent son coeur de glace Quartier : Gangnam Date d'inscription : 21/10/2019 DC : L'insupportable Zero


the day my savior came

i started breathing again

ft @Moore Chris




Quand le garçon face à lui se présenta, c’était comme s’il parlait à un mur. Seung Min n’eut aucune réaction, se contentant de le fixer de son regard vide. Il ne fait rien pour tenter de serrer la main tendue devant lui. Il n’ouvre pas la bouche pour se présenter en retour. Il reste simplement planté là, ses yeux se posant sur les doigts du jeune garçon avant de revenir à son visage. Il serre un peu plus fort son épaule, comme s’il y avait quelque chose de réconfortant dans ce geste malgré la douleur. Il tourne la tête lorsqu’il remarque le mouvement de l’homme qui retire son manteau. Et quand la main vient se poser dans ses cheveux, il a un mouvement de recule, son corps entier se contractant. Il ferme les yeux avec une expression effrayée au visage, alors qu’il s’attendait presque à se faire frapper. Ce gamin, visiblement, n’allait pas bien. Mais quand il comprit que l’homme ne faisait que passer ses doigts dans ses cheveux, il rouvrit un oeil incertain. Les mots semblaient toujours glisser sur ses oreilles, sans pénétrer son cerveau, sans signification, alors qu’en fait il retient le début de la phrase. Il est en sécurité, qu’on lui disait. Pouvait-il vraiment faire confiance à ces inconnus? Il venait de vivre des mois sous le joug d'un humain n’ayant aucune compassion. Et soudainement, il voyait tout le monde comme des prédateurs, prêt à lui faire du mal. Comment, à onze ans, pouvait-on réellement revenir d’une telle expérience?

Il regarde le père et le fils s’éloigner vers la salle de bain, restant derrière un moment. Il ne savait plus réfléchir par lui-même. Sa volonté avait été réduite en pièces depuis longtemps et il n’avait pas la capacité de faire l’effort de prendre des décisions dans son état. Il lui fallait donc un peu de temps pour traiter ces nouvelles informations, ces nouveaux sentiments et ce nouvel endroit. Il finit par faire un pas, son corps tellement léger que ses déplacements ne faisant surement aucun bruit. Il s’approche de la porte, juste comme l’homme laisse son fils s’occuper de tout, et les regarde. C’était déjà une bonne étape de franchie; il semblait avoir accepter l’aide, ou du moins était assez soumis à ce qu’on lui disait de faire pour s’être rendu là par lui-même. Il regarde de nouveau le garçon qui s'était présenté, mais dont le nom lui avait échappé, comme tout ce qu’il avait dit depuis l’arrivée de Seung Min.

Il fait un pas timide dans la pièce. Le carrelage froid le fait frissonner, même claquer un peu des dents. Quand a été la dernière fois où il a vraiment été au chaud de toute façon? Il s’approche lentement de la baignoir, comme pour y jeter un oeil. Puis, il tourne la tête vers l’autre garçon qui lui parle. Mais malgré tout, il reste planté là. Immobile. Ne sachant visiblement pas quoi faire de son corps, perdu. Il n’a aucun repère. Tout lui semble familier, mais inconnu à la fois. Rassurant et extrêmement terrifiant. Une surcharge de sens pour son cerveau épuisé qui ne voulait simplement plus rien gérer. Il c’était passé trop de chose en trop peu de temps. Et il avait presque envie de retourner dans cette salle sur-éclairée pour se blottir dans un coin en se berçant doucement, car c’était la seule chose qu’il connaissait à présent. Le seul réconfort qu’il avait eu pendant des mois. Malheureusement - ou plutôt heureusement - il ne mettrait plus jamais les pieds dans cet endroit. Son seul repère, disparu. Alors il ne bougeait pas. Attendant. Appréhendant. Qu’il le veuille ou non, l’autre jeune garçon allait bien devoir le diriger, car plus rien ne faisait de sens pour Seung Min.

­

_________________



I'm sorry honey but I'll just let you down; You'll be addicted the moment you kiss me; But I only do love when it's soaked in whiskey

Moore Chris
Moore Chris
http://theexperiment.forumactif.com/t313-and-i-m-fading-away-you
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] Tumblr_os9kuequ6K1r0vruco1_540 Avatar : Jung Jaehyun [NCT] Crédits : urban night ♡ Pseudo : dust Messages : 49 It's me again ! :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] NCT-Jaehyun-9 Age : 27 ans Statut : Père célibataire Quartier : Gangnam w/ Lexie Date d'inscription : 09/09/2019 DC : Lim Yura | Nine S | Park Yoon Oh | Kang Young Jae
mark this day


Chris avait plus ou moins compris ce que son père était en train de faire, qui il était en train de chercher, mais surtout il savait que c’était dangereux. Peut-être que la paternel avait voulu que Chris l’accompagne justement parce qu’un jour, lui aussi pourrait se retrouver face à ce genre de situation. Des événements qui étaient imprévisibles, mais même si Chris aurait voulu accompagner son père en plein action, l’attendre même dans la voiture avec le reste de la troupe, il savait qu’il allait lui refuser cette demande tout simplement parce qu’il avait quand même peur pour lui. Chris était encore jeune, son apprentissage avait peut-être commencé précocement, mais il était encore un jeune enfant et même son père savait qu’il y avait des limites qu’il ne fallait pas dépasser. C’est peut-être pour ça que Chris s’était attaché tellement à son père, non pas qu’il n’aimait pas sa mère, au contraire, il aimait ses deux parents et son frère surtout, mais son père restait son idole. Et son idole était enfin de retour, ayant avec lui le jeune garçon dont il lui en avait parlé. Même si Chris s’était quand même un peu préparé mentalement, il était vrai que cette vision le marqua plus que tout. Comment quelqu’un pouvait-il aussi malade pour vouloir séquestrer un jeune garçon inconnu. Chris voulait garder le sourire, la tête haute et surtout ne pas le brusquer, lui faire comprendre qu’il était différent, parce que tout comme lui, il était un jeune garçon et avait besoin d’affection maintenant plus que tout. Chris lui avait tendu la main, mais il n’attendait pas vraiment à une réelle réaction. Le plus vieux attendit quand même un peu, son regard toujours sur lui, souriant toujours tendrement avant de finalement retirer sa main.

Son papa avait pris son aise, puis avait donné des responsabilités aussi à Chris qu’il accepta sans broncher. Il était content qu’il puisse aider, alors bien sûr qu’il ne dirait pas non aux demandes de son père. De plus, ce n’était pas comme s’il risquait sa vie non ? Ils entrèrent finalement dans la salle de bain, alors que Chris commençait à préparer les affaires, il devait chercher aussi des vêtements, mais ça se fera lorsqu’ils iraient dans la chambre du plus vieux. Pour le moment, une étape importante et plutôt difficile on dirait s’annonçait devant les deux. Il cligna des yeux lorsqu’il vit que le plus jeune semblait être comme perdu « Tu veux de l’aide ? » Depuis le début de son arrivée, il n’avait pas eu de réaction autre que des recules puisqu’il semblait être effrayé et Chris pouvait comprendre que son expérience n’était pas la plus pure au monde, choquante surement, effrayante. Le plus vieux s’était finalement approché de la baignoire pour commencer à couler l’eau, la rendre tiède surtout « Tu devrais enlever tes habits... » Il s’assoit sur le bord de la baignoire avant d’enlever ses chaussettes. On dirait qu’il allait aussi faire trempette pour un moment... Chris se demandait s’il allait pouvoir comprendre ce qu’il était en train de lui dire, ou de faire. Il ne voulait pas le brusquer et il se demander s’il n’allait pas penser qu’il était en train de l’agresser. Alors il prit son courage à deux mains avant de poser ses mains sur le bord de son haut pour commencer à le lui enlever « Laisse-moi faire alors... D’accord ? » Son regard se posa dans le sien, se voulant rassurant, souriant doucement « Je vais t’aider à te laver... » C’était peut-être bizarre, mais Chris n’avait pas d’autres solution pour le moment et Seung Min ne pouvait clairement pas rester dans cet état.

BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
angel on fire
©️crack in time
Kwan Seung Min
Kwan Seung Min
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] InformalEsteemedEkaltadeta-small Avatar : Hwang Minhyun Crédits : suture Pseudo : haze Messages : 108 It's me again ! :  the day my savior came [ft Chris] [FlashBack] Tumblr_os412hVyYI1wsvo8bo4_r1_500 Age : 25 ans Statut : incapable d'avoir une relation quelconque avec qui que ce soit; enchaine les amants/es qui laissent son coeur de glace Quartier : Gangnam Date d'inscription : 21/10/2019 DC : L'insupportable Zero


the day my savior came

i started breathing again

ft @Moore Chris




Il était terrifié. Il avait beau être quelque part de sécuritaire, il ne savait plus ce qu’il devait faire, qui croire, qui suivre. Il tremblait toujours un peu, tenait toujours son épaule comme s’il essayait de se raccrocher à quelque chose, n’importe quoi. Quelque chose qui pourrait le réconforter, le garder en sécurité. La douleur était familière, constante, présente, presque comme une amie toxique qui ne le lâchait plus depuis presque un an. De continuer d’avoir mal, c’était conserver quelque chose de familier, qu’il connaissait. C’était avoir quelque chose qui l’empêchait de tomber vers l’inconnu de cet endroit, de ces gens, tout aussi bien intentionnés qu’ils étaient. Il fixait le garçon qui s’affairait dans la salle de bain, en silence. Il n’osait pas parler. Il n’osait pas déranger. Il s’assurait simplement qu’il ne se trouvait pas dans le chemin de l’autre, se poussant de quelques pas lorsque le garçon passait trop prêt de lui. Et quand sa voix brisa le silence qui c’était installé, lui offrant simplement son aide, Seung Min sursauta presque aussitôt.

Il posa son regard sur le garçon, le fixant de ses yeux vides, sans expressions, alors que le plus vieux s’occupe de vérifier l’eau du bain avant de s’asseoir. Enlever ses habits. Oui, d’accord. Bien sûr, les propositions de ce genre entre dans son cerveau comme des ordres auxquels il n’avait pas le droit de répliquer. Il baisse les yeux vers ses vêtements, mais son cerveau refuse de l’aider à aller plus loin. Que devait-il faire déjà? Comment devait-il bouger pour retirer ses habits? C’était comme si ses membres refusaient de faire quoique ce soit. Alors quand le garçon lui offre son aide, mais surtout qu’il attrape le bas de son chandail, il lève presque aussitôt les bras pour le laisser faire, son regard croisant enfin celui de l’autre. Il se laissa dévêtir sans problème, ne cherchant même pas à se défiler ou se débattre cette fois. Comme s’il avait été reprogrammé pour obéir. Et bien que l’homme qui l’avait kidnappé n’avait jamais été jusqu’à abuser de lui autre que physiquement et en le frappant, il l’avait assez manipuler mentalement pour que le plus jeune répondre à ce genre de demande sans se poser de questions, sans tenter quoique ce soit.

Un esprit brisé, avec lequel on avait trop joué, jusqu’à ce qu’il ne devienne que l’ombre de lui-même. Totalement à la merci des autres. Mais surtout épuisé. S’il se débattait comme un diable les premières semaines, maintenant il n’avait plus la force de décider pour lui-même, de réfléchir. Et quand le chandail fût enlevé, ce n’était que pour révéler des bandages couvrant son corps, presque en entier. Et là où il n’y avait pas de pansement, c’était des ecchymoses violacées qui teintait sa peau devenue trop blanche par manque de soleil.

­

_________________



I'm sorry honey but I'll just let you down; You'll be addicted the moment you kiss me; But I only do love when it's soaked in whiskey

Contenu sponsorisé