touch the stars go to hell

Qin Kuan Yin
Qin Kuan Yin
http://theexperiment.forumactif.com/t402-qin-kuan-yin-come-to-ma
U know nothing Jon Snow!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_op6zqzOcx01qcyraio2_500 Avatar : Nana aka Im Jinah Crédits : Saya Pseudo : Mawii Messages : 25 It's me again ! : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_o4t1z1FWmk1r77cy1o1_540 Age : 28 ans Statut : Célibataire Date d'inscription : 07/10/2019 DC : Stella | Kyo Ri | Ji woong | Jinwoo
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Lun 7 Oct - 20:39 #
Qin Kuan Yin
ft; Im Ji nah | Nana, after school
nom et prénom : Qin, souvenez-vous la Dynastie Qin ? Je suis une lointaine descendante du premier empereur Qin Shin Huang. Ainsi Kuan Yin est mon prénom.
surnom : Yin étant le surnom plus communément utilisé. Kuan rarement, mais ça reste avant tout un surnom, donc propre à chacun, non ?
âge et date de naissance : 09/09/1991 sous le ciel étoilée de Shanghai. Âgée désormais de vingt-huit ans.
nationalité : Typiquement Chinoise
orientation sexuelle : Bisexuelle, autant que les courbes féminines que la carrure masculine m'intéressent.
statut : Célibataire
métier/études : Architecte de renommée mondiale
groupe : Lucky one
rang : U know nothing jon snow
ce que tu penses de la clover corp' : C'est une bonne question si je savais ce que c'était réellement.
Égoïste
Sûre d'elle
Mature
Hyperactive
Séductrice
Impulsive
✘ J’ai beaucoup souffert en étant enfant, d’ailleurs, est-ce que j’ai eu une enfance ? ✘ Je suis tombée enceinte d’un membre de la famille à onze ans avant de me faire avorter. Je me suis jurée par la suite de ne jamais avoir d’enfant, c’est si douloureux. ✘ J’ai changé plusieurs fois d’école et les psychologues m’ont suivi, jusqu’à temps que ce n’était plus nécessaire. ✘ Je me suis battue quelques fois me rendant bien compte qu’avoir mal, ça me faisait sentir vivante. ✘ J’ai appris les arts martiaux pour me défendre, mais aussi le tai chi pour trouver une paix intérieure. ✘ J’ai découvert durant le lycée que j’ai une facilité à apprendre les langues, autant que les langues étrangères et la langue morte. ✘ À la fin du lycée, j’ai su que je voulais voyager, c’est ce que j’ai fait en étant architecte. ✘ J’ai rencontré quelques amours lors de mes voyages. ✘ Je suis polyglotte, je parle couramment Mandarin, Anglais, Coréen et Japonais. ✘ J’habite depuis deux ans en Corée du Sud. ✘ J’ai un chat sphynx dénommé Ziyou, un vrai charmeur ce matou. ✘ Je suis gastronome, j’aime quand la bouffe est de bonne qualité et a un bon goût, donc oui, je fais énormément la cuisine. ✘ Je fais énormément de sport pour me dépenser physiquement, mais surtout psychologiquement. ✘ Je cache souvent ma souffrance derrière un sourire avant de me rendre à un gym. ✘ J’ai peur de mon père.

call me Mawii
âge : 27 ans  fréquence de connexion : Souvent préférence rp : Je m'adapte à tout. personnage : Inventé découverte du forum : Mes queens  last word : Officiellement mon dernier.

Code:
<pr>Im Ji nah</pr> (Nana - afterschool) :: <a href="http://theexperiment.forumactif.com/u69"><i>Qin Kuan Yin</i></a>
Qin Kuan Yin
Qin Kuan Yin
http://theexperiment.forumactif.com/t402-qin-kuan-yin-come-to-ma
U know nothing Jon Snow!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_op6zqzOcx01qcyraio2_500 Avatar : Nana aka Im Jinah Crédits : Saya Pseudo : Mawii Messages : 25 It's me again ! : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_o4t1z1FWmk1r77cy1o1_540 Age : 28 ans Statut : Célibataire Date d'inscription : 07/10/2019 DC : Stella | Kyo Ri | Ji woong | Jinwoo
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Lun 7 Oct - 20:43 #
titre de l'histoire
Let it go, let it go mdr
Des pas se dirigent à ma direction. J’angoisse cette idée que ça soit la personne que je redoute le plus. Pourtant, d’un pas de loup, il arrive tranquillement. Il est quelle heure ? Tard dans la nuit et ma mère doit dormir paisiblement. Les bruits de pieds, je sens que ça s’approche de plus en plus. L’obscurité de la nuit baignée sous une lumière blanche de la lune de Shanghai, je l’ai toujours détesté. Un stresse anormal pour un enfant comme moi et pourtant, je subis quasiment à chaque nuit. Les pas se sont arrêtés devant ma porte. Coucher dans mon lit, je me cache sous les couvertures en position fœtale. Je ferme les paupières si fort en priant les dieux chinois que rien ne m’arrive et que finalement, ça soit qu’un cauchemar. Pourtant, le grincement de poignée de porte se fait entendre. D’une lenteur pénible avec le son du mécanisme. La porte s’ouvre. Les battements de mon cœur qui trémulent à ce silence des plus inquiétants. Mon matelas s’enfonce sous le poids de la présence qui s’assoit avec délicatesse. Je sens une main large qui se dépose sur moi.

« Tu es si belle, Kuan Yin. »  

Cette phrase qui me donne des frissons d’horreur. J’essaie de faire semblant de dormir ou tout simplement faire semblant d’être morte. Non. Même en arrêtant de respirer, mon corps tremble sous son contact. Appréciant chaque saut que je fais. Cet homme retire doucement ce qui me permet de me cacher, de me protéger de lui. Je suis crispée, je redoute ce moment dès le matin. Comme d’habitude, je vais pleurer, regretter, vouloir m’enfuir, mais non ; je ne pouvais pas. Ses doigts glissent une mèche de mes cheveux foncés derrière mon oreille et sa main glisse doucement dans mon dos. « Tu es une bonne fille, n’est-ce pas ? » me susurre-t-il à l’oreille avant de continuer. « Approche pour que tu puisses mériter l’amour de papa. »

Une autre nuit qui se rajoute aux autres. Des larmes qui se glissent une autre fois le long de mon visage. La souillure qui se répande en moi. Je me retrouve recroqueviller dans mon lit, les cheveux en bataille, les yeux vitreux qui regardent le vide. Pourquoi je ne me rebelle pas ? Pourquoi je ne demande pas de l’aide ? C’est ce que j’ai fait et pourtant, personne ne me croit. Jusqu’à temps que de mes hauts de mes onze ans, je tombe enceinte de cet homme que je déteste. Ma mère l’a su, elle m’a rapidement fait avorter et elle a rapidement quitté cette pourriture pour qu’il puisse quitter notre vie. Je me suis jurée de ne pas avoir d’enfant à cet instant précis pour ne pas que ce gamin puisse vivre ce que j’ai vécu pendant plusieurs années.

Maman s’est concentrée et se consacre énormément de son temps sur ma santé vu les années d’enfer que j’ai subi. La faute de mon père et de son obsession que je suis davantage plus belle que ma mère. Ses pulsions inassouvies auprès d’elle, allait les satisfaire auprès de moi. Beaucoup plus belle qu’elle, disait-il. Je suis si parfaite, continuait-il en me susurrant à mon oreille. Tout cela n’est que passé, répète ma maternelle alors qu’elle fait les démarches pour que je puisse changer d’école. On a déménagé. On refait notre vie surtout moi entourée de psychologue et thérapeute. Je ne comprends pas ce qui m’arrive en tant que tel. Depuis qu’on m’a retiré le fœtus de mon ventre, ces personnes professionnelles m’ont clairement dit que j’avais une cassure si profonde que c’est un point non-retour. Que personne ne retrouverait la Kuan Yin d’antan. Si elle n’a jamais existé, leur avais-je dit ? Dans le fond, tout n’était que monté de toute pièce pour que mon paternel soit content et puisse cesser ses manigances avec moi. Sauf qu’à chaque fois il revenait. À chaque fois il abusait. Comment pourrais-je me reconstruire ? Questionnai-je lors d’une séance. Il a fallu que je trouve mon propre moyen pour me libérer. Pour réapprendre qui je suis vraiment. Et c’est en me regardant nue devant un miroir. Me dégoûtant à la première vue. Me trouvant écoeurant de voir mes courbes féminines. Me traitant quasiment de bout de viandes avant de réaliser que dans le fond ; tout le monde est comme ça. Nous sommes qu’une vulgaire viande que beaucoup puisse goûter à leur guise, il faut tout simplement prendre le dessus de notre viande. L’offrir à ceux qu’on veut offrir et non le contraire. Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner le poisson.

J’ai appris à me connaître ainsi cherchant de plus en plus à m’éduquer. La soif de savoir, ainsi que la soif de découverte n’est jamais assouvie. J’ai rapidement appris l’anglais au lycée ainsi mes préférences sur mon intimité. La douceur ne me fait aucunement d’effet. Préférant que ça soit primaire, préférant que ça se fasse mal. Tout comme en sport quand on se dépasse littéralement. La fierté qu’on se sent. La sensation de vivre est présente. C’est ce qui m’a permis d’aller croquer la vie qui m’a été donnée. On a tellement de choses à apprendre dans la vie d’où le pourquoi qu’à la fin du lycée, je suis allée en architecture. Les calculs mathématiques ainsi que les formes géométriques. Les traits sur un papier pour faire sortir mon imagination. Offrant au moins mon point de vue moderne à la vie. Démontrant la vie futuriste et le changement. Sur ce dernier point, quoi de plus changeant que de changer d’air et de vivre en Corée. Rencontrant également un homme qui m’a permis de découvrir ce que s’est réellement une relation amoureuse et pourtant... Cette impression d’avoir des menottes à mes poignets. Cette sensation que ma liberté se brime à chaque fois que je me retrouve dans ses bras, savourant sa force, sa passion. La vie amoureuse a été une première expérience et je ne sais pas comment décrire ce que j’ai réellement ressenti. Et pourtant, le silence est un ami qui ne trahit jamais. Malgré mon apprentissage du coréen - que je parle couramment ceci – nous avons eu un mutuel accord que notre relation entre nous deux, n’a été qu’une histoire sans future. De toute façon, quoi de mieux de constater que ton petit copain a eu le béguin pour une autre nana. Une femme aime difficilement un autre homme, mais un homme peut facilement aimer une autre femme. Pathétique.

Un voyage au japon, je viens tout juste d’ouvrir mon cabinet et grâce au contact de ma mère. J’ai eu rapidement des clients, mais aussi grâce à mes compétences et mon professionnalisme. Puis à cet endroit, un client m’attend bien sagement pour que je puisse créer son nouveau chez lui. Une rencontre qui a fait en sorte que je me sens des plus lamentables. Parlant couramment anglais pour me faire comprendre contrairement à mon client qui ne parle qu’à peine. On a eu beaucoup de misère jusqu’à temps qu’un ami à lui puisse venir nous aider. Je suis allée dans un bar la soirée même. Savourant amèrement un verre des plus forts pour tenter de reprendre ma contenance lorsque j’ai vu un bel homme m’ensorcelé. Mystérieux. Une aura excitante qui dégage. Imposant à souhait. Une simple question et nous voilà parlant une autre langue ; la langue morte. Je n’ai jamais eu un orgasme aussi rapidement et pourtant, mon séjour dans ce pays s’est passé auprès de lui. À contraire la culture. Apprendre la langue, mais aussi à le connaître spécialement. C’est la première fois que j’ai senti mon cœur battre pour quelqu’un. Un désir d’être auprès de cette personne et d’être un esclave bien à lui. L’amour rend aveugle comme on dit.

Une rumeur circule à mon retour en chine. Parmi les amies de ma maternelle, alors âgé de vingt-cinq ans, j’ai ouïe dire que je suis dorénavant fiancée avec quelqu’un en Corée du Sud et que je devrais y emménager dans les plus brefs délais. Une union que je refuse tout bonnement. C’est hors de question vu qu’une personne fait battre mon coeur. Sauf le fait de déménager. Un nouvel air ; je ne dis jamais non. De nouvelles connaissances et vivre selon leur culture, je ne dis jamais non. Puis en même temps, je continue à me découvrir. Tout comme cette nana que j’ai gouté avec une joie qui m’est inconnue. Tout comme ce moment quand j’ai rencontré mon fiancé. Une amitié naissante. On rigole, on boit, mais sans plus ni moins. Un égal, un confident, un pilier. Sa mère ne cesse de nous pousser vers une union que tous les deux refusent catégoriquement. C’est lors une soirée bien arrosée que je me suis échappée à ma belle-mère. Lui disant que sa réputation va être endommagé si jamais on apprenait la débauche de nos deux parties et que jamais on songerait faire cette célébration. Je ne l’ai jamais vu aussi froide. Aussi stoïque qu’à ce moment-là. Je ne sais pas ce qui s’est passé par la suite, mais prendre contact avec mon “fiancé” ainsi que ma belle-mère est dorénavant impossible. Comme si leur existence n’a jamais eu lieu.

Un loft personnellement dessiné. Un chaton sphynx qui vit royalement entre ces murs. Je voyage toujours dû à mon métier. Cette fois, je suis dans l’avion en lisant un livre intéressant soi dit en passant, en attendant bien sagement que les heures tournent pour que je puisse rentrée chez moi ; en Corée du Sud.
Ja Na Yeong
Ja Na Yeong
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama T7yfetI Avatar : Park Min-Young Crédits : Rainbow panda Pseudo : keiko113 Messages : 95 It's me again ! : Qin Kuan Yin | Come to mama NYgjFsp Statut : Célibataire à la suite de la disparition de son petit ami Quartier : Gangnam Aile : Aile est Date d'inscription : 14/09/2019 DC : Kang Woong InRain alias PuppyBlack In NaCho Jae Min
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Lun 7 Oct - 20:51 #
Rebienvenueeeeeee *offre une montage de cookies*
Ça c'est de la rapidité pour faire une fiche. choupi hehe
J'ai pas encore lu l'histoire, mais vu son caractère, je sens que l'on ne va pas s'ennuyer avec elle. huhu haha

_________________
True Love Will Find You In The End
Pour celui qui n'a côtoyé toute la journée que des visages fermés, un sourire est un rayon de soleil. Offre donc un sourire à un inconnu, l'inconnu te sourira.



©️ FRIMELDA

Kohara Nao
Kohara Nao
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama B644bcbc967c9f8df6f39540edf9ffc0 Avatar : Toshiya - Dir en Grey Crédits : Me Pseudo : Alexahoko Messages : 9 Age : 26 ans Statut : Célibataire Date d'inscription : 07/10/2019
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Lun 7 Oct - 20:56 #
Salut beauté. mwah

Bonne chance pour la fin, bien hâte de rp avec cette… Déesse.
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Mar 8 Oct - 0:21 #
Hello ma future luv

Re-bienvenue avec cette magnifique créature. J'ai hâte de commencer à faire des XxxxxXXXXxx avec ma déesse couac
Cho Heivanui
Cho Heivanui
http://theexperiment.forumactif.com/t177-cho-heivanui-someone-li
I'm not blind but careful dude!
Say Cheese : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_pk4qpcg0l21w98shho4_400 Avatar : Park Subin Crédits : Keiko113 Pseudo : Sae Messages : 92 It's me again ! : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_pk4qpcg0l21w98shho3_400 Age : 25 ans Statut : Qin Kuan Yin | Come to mama Tumblr_pkr8c3AFNB1u461ceo8_400 Quartier : Gangnam Date d'inscription : 18/07/2019 DC : Blue &amp;amp; MyungDae &amp;amp; Yusuke &amp;amp; Ivy &amp;amp; SeungHyuk
Qin Kuan Yin | Come to mama
le Mar 8 Oct - 19:54 #

Bravo à toi champion
tu es validé !

La pensée du staff : Eh bah....je suis sans voix....Je ne sais que dire devant tant de souffrance, d'horrible actes! Ma pauvre petite j'espère qu'elle trouvera enfin le bonheur qu'elle mérite et qu'il n'y aura plus autant de souffrance et de violence dans sa vie!!

En tout cas malgré toute cette souffrance j'adore encore et toujours tes perso ainsi que ton histoire <3 Aller ma chérie file u are free! hug hug


YEHET Tu es validé! Après cette longue traversée du désert te voilà enfin membre à part entière de The Experiment! Cependant avant de te jeter dans la gueule du loup tu as encore quelques paperasses à remplir.

Et oui il va falloir que tu te trouves amis. Il te faudra aussi un endroit où dormir et un travail, pour ce faire il va falloir poster ta demande de Logement et recenser ton activité professionnelle. Ah, j'allais oublier, pense à poster ton activité RP pour ne pas que ton/ta protégée ne soit en danger à la fin du mois.
Si ce n'est pas déjà le cas, n'hésite pas à venir nous rejoindre sur le Discord du forum!

Voilà c'est fini! U are Free Baby! Tu peux désormais voler de tes propres ailes!
Des poutous sur tes tites fesses!

_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•Smell the Sea and feel the Sky. Let your Soul Fly!•
(c) Miss Pie

Contenu sponsorisé