touch the stars go to hell

Adeul
Adeul
http://theexperiment.forumactif.com/t62-celui-qu-ils-appelerent-
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Enemy  Tumblr_nto77k3K3P1tdf1xoo1_500 Avatar : ZICO Crédits : Aghata jones Pseudo : Fat Messages : 95 It's me again ! : Enemy  Giphy Age : 26 ans Statut : Compliqué... Aile : I'm the king of the North Date d'inscription : 07/06/2019
Enemy
le Lun 7 Oct - 10:48 #
Rien qu'une fois, une seule, Adeul aimerait oublier qui il est. Parfois, quand il n'entendait plus rien, qu'il était seul, sur son lit ou dans l'isoloir. Dans la douleur ou pas, il fermait les yeux, il imaginait un autre monde autour de lui, il voulait s'enfuir, il avait essayé, encore et encore, mais il n'y arrivait pas. Alors, il s'imaginait ce monde autour de lui. Un monde vert, comme il les avait vu des tas de fois sur des images, ici et là, dans des bouquins, des photos et films qu'on avait bien voulu lui montrer... Il s'était nourrit de tout ce qu'il voyait, il savait que tout n'était pas vert dehors, mais cette couleur, Adeul, il voulait la voir en vrai. Il voulait vivre la liberté, ce qu'ils appelait là "nature". Il voulait voir les animaux, il voulait sentir le vent, entendre les arbres... Il ne pouvait qu'imaginer. C'était beau, en un sens. Mais, il était certain que rien de ce qu'il pouvait imaginer dans sa tête n'égalait vraiment la réelle beauté des choses...

Adeul n'aimait pas cette vie. Elle n'était pas à lui. Il n'était pas au bon endroit... Il n'aimait pas avoir grandit ici. Il n'aimait le fait d'avoir rencontré toutes ces personnes, qu'il aime ou non, ici. Il n'aimait pas se retrouver en salle d'expériences. Il n'aimait pas provoquer les scientifiques pour s'amuser, il n'aimait pas être torturé. Il n'avait rien à gagner à se laisser faire non plus, mais il n'aimait pas devoir avoir à se battre pour survivre... Adeul, il ne voulait pas de cette vie. D'aucune façon que ce soit. Il voulait simplement partir, et tout détruire. Mais, encore une fois, Adeul était réaliste. L'horreur, le sadisme, la perversion, allaient encore venir le chercher pour se servir de lui comme support ou se déverser. Lui, ou un autre. Mais définitivement, il préférait que ce soit lui.
Ce réalisme l'empêchait de garder les yeux fermés. Quelle heure était-il ? Il ne savait même pas. Rien qu'à cette pensées, un faible grognement de rage lui échappa. Et, allongé sur son "lit", il se retourna lentement vers la porte, entendant du bruit non loin. Un bruit qui s'approchait un peu trop... Un bruit qui le poussa à se relever en une fraction de seconde, debout, il resta bien droit, écoutant avec dégoût les bruits de pas qu'il reconnaissait maintenant entre milles...
Moon Jae Won
Moon Jae Won
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : Enemy  1f44fe878200052f2bf4155f6ad9c962 Avatar : Lee So Hyuk Crédits : Agathe Pseudo : Vitamine Messages : 66 It's me again ! : Enemy  Tumblr_n8sz835Ae01r9zq5ro1_500 Date d'inscription : 18/08/2019
Enemy
le Ven 25 Oct - 20:59 #

Enemy
comme on se retrouve ...
Rares sont les moments où Jae Won travaille de nuit. L’horloge lui indique que le soleil va bientôt se lever. Mais tout sera au point. Un oeil artificiel, un oeil de remplacement pour un cobaye en particulier. Celui que beaucoup craigne au labo, celui qui s’est autoproclamé roi. Roi de quoi ? des idiots qui devraient se la fermer, du point de vue du scientifique. Nul ne se doute des expériences qu’il fabrique dans son coin, même si son sadisme est reconnu par ses pairs. Il cherche un moyen de soigner de manière permanentes les sujets. Entre l’étude des cellules de méduse pour la peau de Blue, et cette fois-ci, un oeil qui remplacera celui enlever par l’un de ses confrères à Adeul. En théorie, tout devrait bien se passer. En pratique, c’est une autre histoire. Il va devoir trifouiller pour brancher les files aux nerfs optiques, sans anesthésie bien entendu. Sinon, où serait le supplice.

Une démarche souple, le docteur Moon s’approche du dortoir de l’aile nord. Logiquement, les cobayes doivent tous dormir. Il tient dans une de ses mains un livre comportant les odeurs d’herbe fraîchement coupés, de feuilles et quelques fleurs, livre qu’il a emprunté à sa fille. Il est certe un monstre mais il n’a pas besoin que le futur sujet soit contrarié, travailler sur une personne est une horreur. Impossible de parfaire un travail important si le cobaye n’obtéorère pas.

Il attend qu’un des gardes de nuit lui ouvre la porte, l’homme restant derrière lui au cas où. Et sans gêne, Jae Won allume la lampe de poche qu’il tient dans sa main libre. Le faisceau passe de lit en lit, avant d’arriver devant celui qu’il venait chercher, déjà debout. " Viens ! " lui ordonne-t-il, tout en lui tendant le livre. " J’en ai d’autre pour toi, si tu me suits sans faire d’histoire jusqu’à mon bureau. Nous avons à discuter tout les deux. " Il lui tourne le dos, attendant qu’Adeul le suive docilement.

@Adeul

Adeul
Adeul
http://theexperiment.forumactif.com/t62-celui-qu-ils-appelerent-
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Enemy  Tumblr_nto77k3K3P1tdf1xoo1_500 Avatar : ZICO Crédits : Aghata jones Pseudo : Fat Messages : 95 It's me again ! : Enemy  Giphy Age : 26 ans Statut : Compliqué... Aile : I'm the king of the North Date d'inscription : 07/06/2019
Enemy
le Lun 4 Nov - 3:12 #

Enemy
comme on se retrouve ...
Hors de question. C'était tout bonnement hors de question. Adeul s'était d'instinct préparé à devoir tenir tête à ces toutous soumis et sans cervelles qu'étaient les gardiens. Mais, en voyant la porte s'ouvrir sur un seul visage, visiblement accompagné d'un seul gardien, il laissa lentement ses épaules redescendre, s'affaissant presque avec soulagement. La tête haute, dans son œil vivant brillait toute sa haine pour cette homme en face de lui, et dans l'autre se reflétait la lumière de sa foutue lampe torche.  

"- Non."


Simple, net et sans détour. Il ne le suivra pas. Adeul savait qu'il pouvait largement se défendre face à un seul gardien et au scientifique. Ils ne suffiraient pas à le faire plier. JaeWon aurait du le savoir. Et il devait pourtant savoir aussi que rien n'achetait Adeul. Et surement pas des ... cadeaux... D'ailleurs, le regard du cobaye glissa rapidement sur ce que tenait l'homme dans sa main. Un livre ? Il se fichait bien de son putain de livre. Quel serait le prix de ce putain de livre hein ? Il n'avait aucune envie de le découvrir. Plutôt mourir. Il restait stoïque, et ne comptait pas bouger, et si cet enflure avait cru le contraire, il avait était bien naif. Décidément, il n'était pas si intelligent que ça. Qu'est ce qui l'empêchait, là, maintenant, de courir et se jeter sur lui pour le tuer ? Qu'est ce qui l'empêchait vraiment de se ruer sur cet ordure pour lui faire bouffer son livre, hum ? Rien. Mais, Adeul restait sur ses gardes, parce qu'il ne voyait pas tout le couloir. D'autres gardiens pouvaient être planqué derrière le mur, peut-être l'attendaient-il même avec une ou plusieurs seringues ? Il ne voulait pas courir le risque d'être drogué... Il préférait rester bien au fond du dortoir, contre le mur,  quitte à les forcer a entrer pour venir le chercher...

@Moon Jae Won
Contenu sponsorisé