touch the stars go to hell

Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Distress and Coma Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
Distress and Coma
le Mer 2 Oct - 15:47 #


Distress and Coma

◊ ◊ ◊


Enfin, cette expédition avec Blue ne s’était pas révélée inutile, loin de là. J’avais trouvé assez de black beauties pour les deux prochaines semaines. Merci au cobaye indiscret. Inutile de préciser donc que j’avais passé le reste de l’après-midi ainsi que toute la soirée en étant très alerte. D’ailleurs, mes compagnons de dortoir, qui croyaient toujours qu’il s’agissait d’une expérience, me regardaient avec une attention particulière, ignorant que je m’étais volontairement mis dans cet état. Incapable de resté les bras croisé, je faisais et refaisais mon lit une dizaine de fois, de même que celui de mes compagnons. Je percevais le moindre bruit et pouvait facilement aviser mes collègues de l’arrivé d’un membre du personnel pour leur donner assez de temps pour simuler un sommeil profond… Bref, je m’avérais très utile.

De nombreuses heures plus tard, l’effet de ma consommation disparu et un coup de fatigue énorme s’empara de mon corps. Cette étape était inévitable, je l’avais vécu maintes fois. J’avais donc gagné mon lit – placé impeccablement – et, sans même prendre le temps de me glisser sous les couvertures, je me suis endormie. C’est d’ailleurs le froid de la pièce qui me réveille, de nombreuses heures plus tard. J’ignore quelle heure il est, mais le dortoir est complètement désert. Un affreux mal de tête s’empare de moi, similaire au lendemain de veille après une soirée beaucoup trop arrosée.

Je résiste tant bien que mal à l’envie de reprendre un de mes cachets jaunes car je sais très bien que ma réserve ne me suffira pas. Après de longues minutes à espérer que ce mal de tête passe, je me décide enfin à quitter mon lit. J’ai besoin de boire de l’eau et de prendre une douche pour me sortir la tête du cul. Comme je n’ai toujours aucune idée de l’heure qu’il est, j’espère pouvoir me diriger vers les douches sans être intercepter par le personnel qui, à ma grande surprise, a cru bon me laisser dormir. En même temps, la dernière fois qu’une infirmière m’a sortie de force de mon sommeil, elle l’a amèrement regretté et je ne l’ai plus revu par la suite. Soit elle avait définitivement quitté l’établissement ou elle refusait de revenir dans l’aile nord. J’étais bien débarrassé.

Je rassemble mes affaires personnelles pour me diriger vers les douches le plus rapidement possible lorsqu’un bruit de pas se rapproche. J’imagine qu’il s’agit d’un de mes compagnons de nuit et non d’un membre du personnel. D’abord, les scientifiques ne fréquentaient généralement pas les dortoirs des cobayes et puis, s’il s’agissait d’un infirmier, il y a bien longtemps qu’il serait venu me chercher. Je ne porte donc pas attention au bruit, ce qui est préférable pour la personne en question d’ailleurs.



(c) oxymort

Park Min Jae
Park Min Jae
I'm a brillant scientist babe!
Avatar : Park Hyung Sik Crédits : Felicis Pseudo : Alice Messages : 59 Date d'inscription : 11/09/2019
Distress and Coma
le Jeu 3 Oct - 17:50 #


Distress and Coma

◊ ◊ ◊



Depuis son arrivée il y avait de cela maintenant deux semaines, Park avait entendu plusieurs fois dans des couloirs des infirmières et autres scientifiques parler du cas Ominous, un cobaye tenace et dont, en plus de cela, ses tests révélaient une certaine addiction à l'amphétamine. Une constatation affolante selon lui, ne comprenant pas pourquoi personne ne s'était encore penché sur son cas pour rendre son corps totalement valable pour une expérience. Min Jae n'aimait pas s'arrêter uniquement aux cobayes de son aile. Non. Pour lui, s'il y en avait, c'est qu'ils pouvaient tous être utilisés. Au diable les restrictions idiotes des scientifiques qui pensaient beaucoup plus à leurs besoins primaires voire secondaires qu'à leur objectif pur et simple dû à leur présence au laboratoire. De quoi lui blaser le moral, de travailler avec ce genre de personnes.

Ce fut donc sans attendre une journée de plus, qui de toute manière sera autant enfouie sous le travail à accomplir comme les heures supplémentaires, que le coréen se dirigeait naturellement vers l'aile nord accompagné d'un garde, et plus précisément les dortoirs, l'information de sa position lui ayant été donnée sans problème. Une fois là, il arrêta l'homme qui l'accompagnait afin d'avancer seul les derniers mètres qui le séparaient des lits; par chance, il tomba directement sur le cobaye en question et sans plus de cérémonie, il l'interpella.

- Ominous?

Le dénommé réagit visiblement à son blase. Bien.

- Tu vas me suivre jusqu'à mes locaux et…

Une odeur désagréable, de sueur, de mort, lui parvint jusqu'aux narines et il fallut à Min Jae le contrôle parfait de toute son impassibilité pour ne pas grimacer. Diantre. Il n'avait besoin de vérifier pour savoir qu'il en avait pris il n'y avait pas longtemps de ça. Ses yeux, mais surtout son odeur corporelle suffisaient. Mais qui laissait donc des sujets vivre ainsi ?

- En fait, va te laver d'abord. Tu as cinq minutes.

Et pas une de plus. Mais cela, Min Jae se garda bien de le lui dire, il le découvrirait bien assez tôt s'il entamait déjà sa rébellion.


(c) oxymort

Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Distress and Coma Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
Distress and Coma
le Jeu 3 Oct - 19:24 #


Distress and Coma

◊ ◊ ◊


J’entends mon nom mais je suis incapable de reconnaître la voix. Je n’ai pas particulièrement envie de croiser qui que ce soit alors que je m’apprête à prendre ma douche. Je retourne brièvement la tête et détaille l’homme ayant prononcé mon nom. Je n’ai aucune idée de qui est ce mec mais je devine facilement qu’il n’est pas un cobaye. C’est bien ma chance.

Je pousse un long soupir, agacé par la situation. Il n’était certainement pas venu pour m’escorter gentiement aux douches et, en général, lorsqu’un nouveau scientifique se pointait, ce n’était pas que pour nous dire coucou. Le suivre? J’hausse un sourcil, attendant des explications sur la raison de cette future rencontre. Pas qu’on me laissait généralement le choix de m’y présenter ou non, mais un petit faire part aurait été apprécié.

Un sourire apparu sur mon visage en voyant sa réaction. Eh oui mon cher, on ne vit pas dans le luxe ici et j’avais eu une nuit particulièrement mouvementée, il fallait m’excuser. Une autre raison pour éviter les visites surprises, docteur.

Cinq minutes? Tu vas te poster à côté de la douche pour t’assurer que je n’en profites pas pour me faire plaisir quelques minutes de plus? J’ignorais qu’un homme comme toi peut se permettre de perdre son temps ainsi.

Je me retourne et reprends mes vêtements de rechange pour ensuite me diriger vers les douches.

Tu veux peut-être en prendre une avec moi pour être certain que je m’éternise pas ?

Je lui présente ensuite mon doigt du milieu pour bien lui faire comprendre que cette invitation ne tenait clairement pas. Je passe finalement du côté des douches et laisse couler l’eau le temps qu’elle se réchauffe et que je me dévêtisse. Une fois la température assez agréable, je me glisse sous le jet. Je n’ai pas l’intention de calculer le temps passé sous l’eau, n’étant pas particulièrement pressé de voir ce que me réservait ce nouveau visage qui m’était inconnu jusqu’à présent. Après tout, la douche était l’un des rares moments de tranquilité qui nous était accordé alors s’il tenait tant à me faire sortir de force qu’il s’amuse.

(c) oxymort

Park Min Jae
Park Min Jae
I'm a brillant scientist babe!
Avatar : Park Hyung Sik Crédits : Felicis Pseudo : Alice Messages : 59 Date d'inscription : 11/09/2019
Distress and Coma
le Mar 15 Oct - 19:02 #


Distress and Coma

◊ ◊ ◊



Bras croisés et mine ennuyée, Min Jae sentait que ce cobaye serait effectivement loin d'être arrangeant. Chiant. A lui faire perdre son temps. Il était définitivement un opposé à ce qu'il recherchait parmi eux. Faudrait peut-être qu'ils comprennent qu'ils n'avaient plus le statut de "personne", mais celui de simple "corps humain livré à la science". Le droit, n'importe lequel, ils l'avaient perdu à peine les organisations faites pour les ramener ici posaient ne serait-ce qu'un regard sur eux. Alors quand on leur donnait 5 min. C'était 5 min. Pas 6. Le choix, jamais ils ne l'auraient.

- Je ne partage pas mes douches avec un cobaye.

Qu'il comprenne bien sa position par rapport au scientifique. On ne mélangeait pas les détritus avec les humains. Sans même réagir à son doigt d'honneur totalement puéril, traits de son faciès impassibles, Min Jae le suivit jusqu'aux douches accompagné du garde. Oui. Lui ne rigolait pas lorsqu'il lui avait annoncé la couleur. Très loin d'être un pervers comme l'étaient les autres scientifiques, Park n'y voyait là aucune satisfaction personnelle, juste un ennui monstrueux doublé d'une perte de temps inutile. Seulement, hors de question qu'il n'embaume ses quartiers de son odeur nauséabonde de toxico.

Au bout d'à peine trois minutes, Min Jae demanda au garde l'accompagnant d'aller retirer l'eau chaude des douches de l'aile nord. Quelque chose lui disait que ce rat de laboratoire allait tirer sur la corde. Ca allait être chiant. Très. Et il n'avait pas la tête de l'emploi si on lui demandait d'un coup d'argumenter avec un corps juste pour le sortir des douches et le rendre docile. L'affaire fut réglée plus vite qu'en paroles, puisque l'eau ne tarda à devenir froide, que dis-je, glacée. L'ombre d'un sourire ne s'afficha malheureusement point aux commissures de ses lèvres en le voyant sursauter sous l'effet de surprise.

- Je t'avais dit 5 minutes. On est arrivé à terme de ton temps imparti.

Liquide glacé ruisselant encore sur le corps nu du sujet, le bouillonnement de son sang lui semblait tout à fait perceptible au même titre que sa mâchoire contractée et les paroles acerbes qui ne cherchaient qu'à sortir d'entre ses lèvres. Mais avant même qu'il puisse lui cracher la véhémence de sa colère, il sortit un petit sachet de la poche de sa blouse, contenant quelques comprimés.

- Si t'en veux, habille toi. Et suis moi.


(c) oxymort

Contenu sponsorisé