touch the stars go to hell

Yoon Dak-Ho
Yoon Dak-Ho
http://theexperiment.forumactif.com/t321-yoon-dak-ho-the-devil-i
U know nothing Jon Snow!
Avatar : Ten {NCT} Crédits : siRius Pseudo : Sajja Messages : 90 Age : 25 ans Statut : Marié à son job Date d'inscription : 10/09/2019 DC : Aucun
La nuit était tombée sur la ville depuis quelques heures à présent. Las, Dak-Ho n'était pas mécontent d'avoir terminé de rédiger son rapport. Il se relut un certain temps, puis referma le dossier qu'il remit ensuite à son supérieur. Une bonne chose de faite, il allait pouvoir enfin rentrer chez lui. Le jeune policier salua les rares collègues encore présents à cette heure tardive tout en descendant jusqu'au parking souterrain. Là, l'attendait son carrosse. Enfin, si on pouvait appeler cette poubelle ainsi. Son métier, c'était beaucoup d'heures, peu de sommeil, et une paie médiocre. Il fallait vraiment être motivé et avoir la vocation pour l'exercer. Au moins, les citoyens pouvaient se sentir en sécurité grâce à eux, c'était une maigre consolation lorsqu'on connaît aussi le côté sombre que peuvent emprunter certains endroits et certaines personnes. Mais c'était toujours mieux que rien. Tant qu'il y aura la police, elle dissuadera la majorité de faire n'importe quoi.

Lorsqu'il monta dans sa voiture, celle-ci se montra difficile au démarrage, comme à son habitude. Dak-Ho finit par la dompter, sortant du parking afin de prendre la route habituelle, comptant les minutes qui le rapprochaient un peu plus de son bain et ensuite de son lit. Ce fut lors d'un tournant que le véhicule entama la complainte des enroués. « Ah non, pas maintenant... » Dit-il tout seul dans l'habitacle. « Tiens encore un peu, au moins jusqu'à la maison !!! » la supplia-t-il, L'agonie ne dura pas très longtemps et impossible de redémarrer ensuite. C'était bien sa vaine… De frustration, il donna un coup de main sur le volant. Puis, bien obligé, il dut sortir puis claqua la portière. Le jeune policier aurait pu appeler une dépanneuse, mais il n'en avait pas les moyens. À cette heure-là, le tarif serait fortement majoré. Le brun attrapa ses affaires à l'intérieur puis ferma à clé. Au moins elle était garée sur le bas côté, c'était mieux que rien.

Pas forcément très à l'aise seul dans ce quartier pas très bien fréquenté, son arme de service à sa place dans son holster n'était pas loin de ses mains au cas où. Ce fut au détour d'un chemin qu'il remarqua une silhouette pénétrer dans un bâtiment où il ne semblait pas avoir le moindre signe de vie. C'était suspect. Il aurait dû appeler ses collègues de garde et les laissaient gérer ça. Seulement, son instinct le poussait déjà à avancer là où il avait aperçu l'ombre après avoir vérifié si le suspect potentiel était accompagné ou non. La fenêtre avait été de toute évidence forcée. Sur ses gardes, il progressa dans le plus grand silence, la main sur la crosse de son arme. L'ambiance était lourde, mais il avait un peu l'impression d'endosser le rôle de ces héros qu'il avait si longtemps admirés sur le siège du canapé de l'orphelinat. Après de longues minutes d'errance, il le retrouva, penché près de quelques caisses qu'il avait déjà forcées. « Ne faites plus un geste, police. » Dit-il au type. Au lieur d'obtempérer, l'homme encapuchonné créa une diversion et s'enfuit, avec Dak-Ho à ses trousses, bien décidé à l'arrêter. Ce fut là qu'il les entendit, les aboiements encore lointains qui se rapprochaient de leur direction. « Merde, il ne manquait plus que ça... » pensa-t-il très fort. Peu désireux, de se faire attaquer par les canidés, le voilà qui essaie de les semer, cherchant en même temps un endroit où s'abriter. Alors qu'il sauta, il sentit la mâchoire de l'un d'eux se refermer sur son muscle fessier, ce qui le fit tomber et grogner de douleur.
Lee Andy
Lee Andy
Avatar : Ember Kim Crédits : Kiwii** Pseudo : (RealBig)Fat Messages : 22 Age : 27 ans Statut : Célibataire Quartier : Gangnam Date d'inscription : 09/09/2019 DC : Adeul le chien méchant ; Kim SunWoong (parce qu'il a toujours wrong).
< Message envoyé >

Andy fixait l'écran de son téléphone, un peu trop fatiguée, un peu trop pensive... Voilà encore des jours qu'elle était sans nouvelles. Pourtant, elle avait l'air de l’apprécier, cette fille... Une désillusion de plus à ajouter au tableau. Apparemment, elle allait devoir l'oublier, celle là aussi. Ce n'était pas compliqué, direz vous, pour quelqu'un qui a l'habitude ainsi d’enchaîner les déceptions les unes après les autres. Pourtant, si, compliqué, ça l'était. Un soupir, sa cigarette consumé qu'elle n'eu pas le temps de terminer, elle la jeta au sol rageusement, écrasée sous sa rangers un peu trop usée. *Qu'est ce que j'ai fait de travers, cette fois...?* Ses pensées semblaient coincés en mode replay. Elle en devenait folle. Nouveau soupir, la tête brusquement balancé en arrière, les yeux grands ouverts ou brillaient le reflet de toutes les étoiles millénaires au dessus d'elle. Au moins, elle avait droit à ce spectacle chaque nuit. Ça, c'était un cadeau non négligeable du ciel, n'est ce pas ? Fallait bien se consoler comme on pouvait...

Ah, valait mieux ne pas y penser, c'était le mieux. C'était ce que les gens lui disaient à chaque fois qu'elle vidait son sac. N'y pense pas... Elle ne savait pas encore si c'était un vrai conseil ou simplement des mots vite fait pour se débarrasser de son cœur malade risquant de leur refiler ces microbes... Quoi qu'il en était, elle essayait vraiment, de toutes ses forces, à chaque fois, de ne pas y penser... Mais Andy avait une robustesse d'esprit digne d'un enfant de six ans faisant une crise devant un paquet de haribo après avoir promit à sa mère de ne pas faire de caprices dans le magasin... Quand il s'agissait de ne pas penser à celle qui fait battre son cœur, sur le moment, c'était impossible... Heureusement, il suffisait de quelques mois et d'un nouveau crush qui se terminerait aussi en bain de larme pour oublier la précédente...

Drago se mit à aboyer. Fort. La faisant sursauter et presque perdre l'équilibre. Stupide chien. Elle aurait rit de sa maladresse, si celui ci ne remit pas ça une seconde plus tard, en dressant bizarrement les oreilles sur ta tête velu... Le second doberman qui l'accompagnait, Rage, se leva alors sur ses pattes musclés, imitant son copain qui semblait avoir sentit quelque chose de louche. La jeune femme ne tarda pas à agir. Ni une ni deux, elle décrocha les chaines de ses deux amis tout en tenant fermement leur laisses quand même, et se mit alors en marche en suivant le flaire de Drago. Rapidement, elle vit à son tour ce qui alerta son chien. Un type encapuchonné venait de passer sous leurs nez/museaux dans la cours de l'entrepôt. La jeune femme avait l'habitude maintenant, ce n'était pas rare que des sdf ou des voleurs passe le grillage pour se réfugier ici ou piquer du matériel... Elle roula des yeux, serrant plus fort les lanières de cuirs dans ses mains gantées, puis entra à l'aide de son badge par la porte. Les chiens s'agitaient, Rage grognait et Drago ne tenait pas en place, elle était obligé de forcer sur sa prise pour ne pas les lâcher, puis, agacée, elle finit par siffler de façon assez autoritaire pour que les canidés comprennent et se calme. Ce n'était qu'en entendant la voix d'un homme s'élever que Andy se mit à paniquer. Ok, si il avait parlé, c'était qu'il n'était pas seul. Et contre plusieurs, elle ne pouvait rien faire alors, sans plus réfléchir, elle s'accroupis à hauteur des deux dobermanns noir sous tension, leur caressa le haut de la tête calmement avec un regard autoritaire, retira les laisses doucement, avant de s'écrier à voix assez basse mais claire et tranchante " Attaquez !" Il ne leurs fallut pas plus de quelques secondes pour rattraper les fuyards. Deux hommes. Parfait. Andy, qui avait courut après eux, était arrivée à peine essoufflée pour assister au spectacle. Les deux hommes étaient au sol, se battant contre la prise de ses chiens, l'un mordu à la fesse, l'autre au mollet. Elle braqua sa lampe torche pour mieux voir, puis s'approcha de celui qui tenait une arme prudemment. " - C'est une propriété privé ici, vous n'avez pas le droit d'être ici ! Hey toi ! Lâche ton flingue !"
Yoon Dak-Ho
Yoon Dak-Ho
http://theexperiment.forumactif.com/t321-yoon-dak-ho-the-devil-i
U know nothing Jon Snow!
Avatar : Ten {NCT} Crédits : siRius Pseudo : Sajja Messages : 90 Age : 25 ans Statut : Marié à son job Date d'inscription : 10/09/2019 DC : Aucun
L'idée plusieurs fois vérifiée que certains jours il aurait mieux valu rester couché prenait tous son sens. Pourquoi le policier n'avait-il pas appelé ses collègues à la place ? Ah oui, parce qu'il a laissé son instinct parler. Quelle grandiose initiative... Quoi qu'il en fut, le voleur aurait pu être une affaire déjà réglée s'il n'avait pas refusé d'obtempérer. C'était en général un choix que peu de suspects appliquait. Heureusement, ils étaient tous entraînés et prêts à ce genre de poursuite. Dans la réalité, toutefois, ça n'avait pas tout le glamour que pouvait bien avoir les personnages de fiction, couplé aux effets spéciaux.

Même s'il avait aspiré partir loin des crocs des molosses, Dak-Ho avait sa longue journée de travail dans les pattes. Les nuits s'étaient avérées assez courtes à cause d'une affaire et cela se sentait clairement dans son corps qui n'était pas aussi vif qu'il pourrait l'être habituellement. Cela faisait aussi peu de temps qu'il était dans la criminelle, les autres policiers le considéraient encore comme un bleu, à juste titre. Il n'avait d'ailleurs jamais prêté attention à cette forme de rabaissement, mais, depuis peu, les entendre l’agaçait quelque peu. Enfin, la situation aurait pu être bien pire. Au moins le  vrai suspect était à terre avec lui, à en découdre avec un des chiens, alors que pour sa part il essayait de repousser la tête de l'autre comme il pouvait dans sa position. Mais la douleur piquante était bien présente, limitant son champ d'action. Ensuite, il entendit une voix féminine résonner parmi les bruits de grognements. Une lampe torche était braquée dans sa direction. Puisqu'elle venait vers le supposé plus dangereux des deux, ce qu'il aurait fait également dans cette situation, c'était le moment d'être convainquant. « Je veux bien lâcher mon revolver, mais ne le touchez pas, sinon je risque d'avoir des problèmes avec mon supérieur. » Répondit-il. Très lentement, il le posa de son côté tout en veillant à ce qu'il reste loin du vrai coupable. « J'ai vu le suspect ici présent  pénétrer dans le bâtiment, je l'ai suivi et surpris en flagrant délit de vol de marchandises. Mais il n'a pas obtempéré, j'ai dû le poursuivre. »

Un bruit de douleur s'échappa d'entre ses lèvres ensuite par la suite, ses poings se serrèrent afin de ne pas continuer à en faire d'autres. Il lui fallu un certain temps avant d'être capable de continuer. Après avoir ravalé sa salive, il put poursuivre. « Je suis un lieutenant de police. Si vous cherchez à l'intérieur de ma veste, côté droit, vous trouverez ma carte. » Proposa-t-il à la femme, même s'il continuait à surveiller l'autre et son arme. Hors de question qu'un des deux ne s'en serve. C'était d'une galère sans fond et source de blâme s'il se passait de telle chose. Encore pire si elle était perdue. N'importe qui pouvait la trouver et s'en servir pour commettre des mauvaises actions et que ça ne retombe sur lui. « Faites-le lâcher, il m'a mordu au sang... » Implora-t-il tout bas.
Lee Andy
Lee Andy
Avatar : Ember Kim Crédits : Kiwii** Pseudo : (RealBig)Fat Messages : 22 Age : 27 ans Statut : Célibataire Quartier : Gangnam Date d'inscription : 09/09/2019 DC : Adeul le chien méchant ; Kim SunWoong (parce qu'il a toujours wrong).
Elle prit une inspiration de soulagement quand il posa son flingue, et sans chercher à comprendre, elle donna un petit coup de pied dedans pour l'éloigner un peu des deux hommes. Hors de question de prendre un risque aussi stupide que de se faire tirer dessus pour une boite qui n'était même pas la sienne. Faire peur aux gens avec des gros chiens d'accord, mourir, pas d'accord. Elle soupira, libérant une exclamation ennuyé. La nuit ne faisait que commençait, il fallait que ça lui arrive aujourd'hui... Elle aurait encore préférée passer cette longue nuit assise sur le muret de la cour à pleurer son râteau non exprimé... Fait chier.

"- Donc, t'es un flic...?! T'es con ou quoi ? Toi non plus t'avais pas à entrer la dedans ! Tu voulais jouer au héro ? Bravo, j'espère que la douleur en valait la peine ! Tu pouvais pas simplement prévenir le gardiennage ???"  Si elle était entrain d'engueuler un représentant de l'ordre comme s'il s'agissait d'un enfant idiot ? Oui. Elle n'en s'en rendait pas vraiment compte, et de toute façon, elle n'avait pas pour habitude de suivre les règles de bien séance, la demoiselle. Un autre soupir agacé, puis elle siffla ses deux chiens qui lâchèrent immédiatement leur prise sans pour autant trop s'éloigner des deux hommes. Elle ne savait pas encore si elle avait envie de faire confiance à ce gars, puis, elle se pencha alors au dessus de lui, posant sa mains sur son torse pour qu'il se tourne face à elle afin de pouvoir fouiller dans son veston. Elle en tira quelques papier, et en effet, parmi eux un badge de flic...  Elle roula des yeux, un flic,  ça voulait dire des emmerdes... Une petite grimace déformait ses lèvres, un peu perplexe, ne sachant si elle aimait profiter de la situation encore un peu ou pas avant que tout ça ne devienne encore plus ennuyant.. Après tout, regarder ces deux grand garçons se tordre de douleurs, c'était réjouissant...

Elle resta au dessus de lui, faisant mine de lire la carte, puis lança un regard rapide à l'autre qui tentait de bouger...  " - A ta place je ferais pas ça... Je crois que j'ai oublié de nourrir Rage aujourd'hui..." Avant de reporter son attention sur l'objet dans ses doigts. "- Lieutenant Yoon Dak-Ho... Bah dis donc... t'es vraiment pas doué... T'es nouveau ? " Elle fit une pause, observant bien les traits de ce gars qui n'avait pas l'air du cliché du vieux flic pourtant, plus le genre beau gosse de drama... Elle roula des yeux et se redressa lentement en lui tendant son autre main. "- Aller debout Lieutenant, j'espère que tu me pardonnera pour cette fesse... Tu devrais récupérer ton arme..."  Mais au fond d'elle, elle ne s'excusez pas. Elle avait la rage Andy, d'avoir été troublé dans sa nuit paisible. Elle en voulait autant à ce voleur à la noix duquel elle s'approchait lentement, qu'à se flic qui était venu le pourchasser. Le voleur avait l'air jeune aussi. Elle retira d'un geste la capuche qui traînait sur sa tête, puis croisa son regard, paniqué. C'était un jeune gars qui n'avait visiblement pas mesuré les risques de son acte stupide. "- T'es dans la merde mon gars."
Yoon Dak-Ho
Yoon Dak-Ho
http://theexperiment.forumactif.com/t321-yoon-dak-ho-the-devil-i
U know nothing Jon Snow!
Avatar : Ten {NCT} Crédits : siRius Pseudo : Sajja Messages : 90 Age : 25 ans Statut : Marié à son job Date d'inscription : 10/09/2019 DC : Aucun
Le regard avisé du policier suivit le pied qui mit un coup dans son revolver... Le jeune homme tenta donc de relativiser, il aurait pu voler bien plus loin, mais c'était bien parce que pour le moment, avec un de ces molosses sur le dos, il n'était pas en position de force. Puis vinrent des propos qui le firent tiquer davantage. Elle ne manquait clairement pas d'aplomb cette femme. Dans d'autres circonstances, il aurait été admiratif, même si ses manières laissaient clairement à désirer. Un discours un brin trop enflammé s'en suivit prononcé sur un ton clairement moralisateur. Ce soir, décidément, il aurait tout vu.... « Au contraire Mademoiselle, ma carte m'en donne tout les droits, surtout dans ce genre de circonstances. Mais vous avez raison, la prochaine fois je laisserais un malfrat rentrer ici sans intervenir. Imaginez s'il avait été armé, une balle dans chacun de vos chiens, une autre pour vous, et fin de l'histoire. Heureusement que certains policiers ont une conscience professionnelle en plus de s'inquiéter du sort des concitoyens contrairement à certaines qui se permettent de rabaisser ce genre d'acte désintéressé. » Dit-il sur un ton très calme. Même s'il continuait à voir mal et serrait doucement son poing sous lui.

Enfin un sifflement résonna dans une partie de l'entrepôt. Dak-Ho n'allait pas s'en plaindre d'être libéré d'un gros poids. Une fois retourné, elle se pencha au dessus de lui et, comme il le lui avait conseillé, fouilla dans la poche intérieure de sa veste et en extirpa sa carte professionnelle. Le jeune homme s'abstint de se plaindre qu'elle venait de dévoiler son identité devant un suspect… Qu'elle lui donne aussi son adresse tant qu'elle y était. « Cela ne vous regarde pas. » Répondit-il à son vis à vis. À présent qu'elle était aussi proche, il pouvait distinguer certains des tatouages qui dépassaient de ses vêtements. Une Joppok ? Il allait falloir vérifier demain matin en retournant au commissariat. Elle reporta ensuite son attention à nouveau sur Dak-Ho après avoir interdit de bouger au véritable malfrat. Puis une main lui fit tendue, il ne la refusa pas, on ne repoussait pas ce genre de gestes, sinon plus personne ne se donnerait la peine de les refaire. Le monde était bien assez vache comme ça. Une fois sur ses pieds, il récupéra son arme de service qu'il rangea à son emplacement, dans sa veste. « Il faut voir. » Aussitôt qu'elle eut dévoilé le visage du suspect, il se chargea rapidement de lui passer les menottes, le gardant non loin d'eux d'une étreinte ferme. « Puis-je voir vos papiers s'il vous plaît ? Et aussi votre carte de gardienne. J'espère aussi que vous avez conscience qu'avec cette histoire, ils risquent de vous retirer le chien qui m'a joyeusement mordu. » Vu qu'elle tentait d'arrondir les angles, il était évident qu'elle en avait enfin pleinement conscience. Être debout n'allait pas aider avec sa plaie. En attendant, il contacta le central avec son téléphone histoire qu'ils viennent s'occuper du voleur. Une patrouille allait bientôt arriver. Quant à sa blessure, il comptait bien la cacher histoire d'aller aux urgences tout seul se faire recoudre, plus tard bien entendu.
Contenu sponsorisé