touch the stars go to hell

Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : My Devil On The Bed Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
My Devil On The Bed
le Mar 10 Sep - 22:43 #


My Devil On The Bed

◊ ◊ ◊


Un frisson parcouru mon corps. Je ressère mes bras contre ma poitrine. Je suis pourtant bien vêtu et on m’a promis ne pas avoir touché la climatisation. Après, on peut bien me raconteur ce qu’on veut, je ne crois rien. Le froid qui pénètre mes os pourrait aussi bien être causé par l’équipe du labo ou il s’agissait d’un effet secondaire des merdes que l’on me refilait plutôt que de me donner ce que je voulais. Comme j’envoyais foute chaque personne mettant un pied dans le dortoir, on ne tarda pas à me faire prendre la direction de la salle d’examen. Je tire la couverture trônant sur l’un des lits pour me permettre de me réchauffer un minimum. L’infirmier – ou le garde de sécuité c’est tout comme – s’empresse de me la retirer des mains mais je ne démords, je la tiens fermement entre mes mains et ça lui plaît pas. Φ Lâche ça. Φ Je ne répond pas mais soutient son regard, jusqu’à ce qu’il soupier, abandonne, et me laisse tranquille. Comme j’ai gagné cette première bataille, je le suis docilement jusqu’à la salle d’examen.

Une fois devant la porte, l’infirmier me fait un signe de la tête pour me faire comprendre qu’on était arrive à destination. Je lui servis l’un de mes plus beaux sourires histoire de l’embêter un minimum et, c’est avec son habituel agacé qu’il referma la porte derrière moi en s’assurant que j’ai pris ma place dans la salle d’examen. Enfin, j’étais seul. Je devais rencontrer un scientifique, c’est tout ce qu’on m’avait laisse savoir. Je pourrai alors me plaindre de ce froid insupportable qui envahi mon corps et faire mes caprices habituels.

Je me demandais bien quel scientifique allait se pointer. Je revoyais rarement le même plus d’une fois, ces derniers préférant ne plus me revoir suite à une première rencontre. D’ailleurs, aucun scientifique de mon aile ne désirait me rencontrer et ils préféraient tous m’observer à distance. Les tests de nature plus passive m’était réservés ce qui représentait un certain avantage à mon avis. Par contre, là, j’avais atteint mes limites. J’ai compris rapidement que je n’étais plus maître de mon destin mais je n’étais pas prêt à sacrifier mon confort physique.

Attendant ma prochaine victime – c’est-à-dire le scientifique – je m’installa sur la table d’examen, enveloppé de ma couverture qui me permettait de conserver un minimum de chaleur.  La salle était dénuée de tout accessoire, sans doute pour éviter que nos regards trop curieux ne détectent une arme potential ou un indice quelconque sur ce que l’équipe médicale préparait. Quel ennui.

J’espérais que ce soit une femme. Elles sont généralement plus faciles à manipuler. Si les rumeurs circulaient déjà à mon sujet, j’imagine qu’on me réservait pas une bonne surprise. D’ailleurs, il se faisait attendre ce scientifique… Je détestais attendre. Pas que j’avais un horaire chargé, on se l’imagine bien, mais je ne suis pas connu pour ma grande patience. Agacé, je donne de petits coups sur la table avec mon pied, comme si ça pouvait accélérer le processus. Chose certaine, cette attente ne jouait pas en la faveur du scientifique…


(c) oxymort

Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : My Devil On The Bed Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My Devil On The Bed
le Dim 15 Sep - 1:50 #
MY DEVIL ON THE BEDShigure feat OminousJe suis un scientifique à l’esprit particulièrement ouvert et tous les profils de cobayes m’intéressent même si certains sont plus propices que d’autres selon l’expérience du moment. Il y a bien sûr le projet initial de ce complexe mais il y a tant d’autres choses à chercher et trouver. Si l’ADN est ma spécialité, j’avoue être passionné de psychologie et les profiles les plus difficiles m’intéressent tout particulièrement. Il y en a un qui m’a interpelé plus que les autres. Peut-être parce qu’il n’est pas tout à fait coréen ? Ils sont rares les métis ou étrangers à être enfermés entre quatre murs dans le sous-sol de ce merveilleux hôpital. Peu d’élu, peu de survivant… C’est peut-être ce qui a attiré mon attention ? Qui sait ? C’est un peu comme un coup de cœur qu’on peut avoir parfois lors d’une soirée. Pourquoi cette personne plutôt qu’une autre ? Il n’y a parfois rien de rationnel dans tout ça.

C’est un élément difficile. On m’a prévenu. J’ai lu son dossier et je sais à qui j’ai à faire. Je ne suis pas non plus un amateur et je sais très exactement ce que je fais. D’ailleurs ce qui va se passer cette nuit est un peu inédit et je ne suis pas certain que tous mesurent l’importance de cette expérience.

L’amener jusqu’à la salle d’examen n’a pas été facile pour le personnel. Celui qu’on surnomme Ominous est redoutable, au point que certains assistants ou infirmiers redoutent d’être à son contacte. C’est peut-être ce qui m’attire chez lui et c’est sans doute pour cette raison que je ressens le besoin de l’observer depuis cette vitre sans teint où je le regarde s’impatienter. Je ne compte pas me montrer immédiatement. Je lui envoie plutôt un assistant en lui donnant pour consigne de filer si le sujet devient trop agressif. Ce que doit faire l’assistant ? Rien de bien sorcier. Juste lui apporter quelques médicaments et un peu d’eau dans un gobelet en carton. Je devine d’avance la réaction du cobaye. Il ne se montrera pas coopératif et c’est justement pour voir de mes propres yeux son degré de violence que j’ai organisé cette mise en scène. Ensuite, j’aurais tout le loisir de le punir lorsqu’il aura épuisé ses forces.

:copyright:️ DABEILLE
Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : My Devil On The Bed Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
My Devil On The Bed
le Mar 17 Sep - 17:34 #


My Devil On The Bed

◊ ◊ ◊



Je ne sais plus depuis combien de temps je suis assis sur cette table d’examen à patienter. Trois minutes? Trois heures? C’est du pareil au même. Je me doutais bien qu’on tentait de tester ma patience mais ils se foutaient bien de ma gueule car tout le monde ici savait bien que j’étais complètement dénué de cette vertu. Je n’avais que ma propre personne et mes pensées pour passer le temps et je fus donc obligé d’utiliser mon imagination pour éviter de défoncer la porte et de m’en prendre au premier venue. Je trouvais donc un certain réconfort à élaborer divers plans pour faire payer cet imbécile de Dr. Himura. D’ailleurs, j’étais plutôt étonné qu’un japonais se retrouve ici. Je n’en étais pas certain moi-même, mes souvenirs ayant presque complètement disparus, mais je crois avoir certaines origines nippones également. Quoi qu’il en soit, le comment il s’était retrouvé ici m’importait très peu, je devais même avouer m’en battre les couilles. Il était dans une position privilégiée et en profitait pour me faire perdre la tête. Il n’allait pas s’en sortir indemne, je m’en faisais une promesse.

Enfin, la porte s’ouvre et un courant d’air me fait frissonner davantage. Je resserre la couverture autour de mon corps et me retiens pour ne pas manquer de respect immédiatement au scientifique. Cependant, à mon plus grand malheur, je reconnais l’uniforme du personnel infirmier sur un jeune homme qui s’apprêtait à regretter amèrement d’avoir passé le pas de cette porte. Mon attention se pose immédiatement sur ce les mains de ce derniers qui tient un gobelet d’eau et des cachets. Avant de m’emporter, je désire connaître l’origine de ces cachets. Si le docteur désirait attirer mes bonnes grâces, il savait ce à quoi je m’attendais. L’infirmier approcha d’un pas hésitant pour me tendre les cachets et le gobelet. Je peux facilement reconnaître les médicaments par leur taille, leur couleur et leur forme. Ceux-là, je ne les reconnais pas. Si ça se trouve ce sont des placebo ou une merde que l’on voulait expérimenté sur moi. Bonne chance.

Je me débarrasse de la couverture d’un geste brusque et m’empare du poignet droit de l’employé tenant les cachets alors que mon autre main s’empare de sa chevelure pour tirer sa tête vers l’arrière. Il ne faut pas qu’il s’étouffe, je serai dans l’embarras. Ce dernier, surpris par mon geste, ouvre la bouche et tente de me repousser en vain. Grâce à mon emprise sur son poignet, je réussis à rapprocher sa propre main dans sa bouche où il n’a d’autres choix que d’y laisser tomber les cachets. Je libère ensuite sa main pour lui arracher le gobelet d’eau que je lui lance au visage avant de lâcher ses cheveux d’un geste brusque et de le repousser contre le mur d’un blanc

J’espère pour toi qu’il s’agissait d’un placebo. Dans le cas contraire, bienvenue dans le club des

L’infirmier tentait de recracher les cachets mais en vain, il ne réussit qu’à s’étouffer légèrement et eut du mal à retrouver une respiration normal. Après quelques secondes de misère, il me jette un regard apeuré et quitte la pièce d’un pas rapide. Mission échouée. Il ne me reste qu’à attendre le Dr. Himura qui, heureusement, ne s’est pas pointé le bout du nez pour intervenir dans la situation. Je me doute que je vais me retrouver dans de sales draps pour avoir agi de la sorte mais il s’agissait d’une erreur de débutant. On me fait pas avaler ce que je ne veux pas avaler. Heureusement, cette altercation m’a réchauffée juste assez pour oublier les frissons qui assaillaient mon corps quelques instants plus

(c) oxymort

Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : My Devil On The Bed Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My Devil On The Bed
le Ven 20 Sep - 3:38 #
MY DEVIL ON THE BEDShigure feat OminousLe sujet est violent et agressif. Je m’en doutais. C’est la raison pour laquelle je ne me suis pas encore montré. Avec ce genre d’individu mieux vaut faire preuve de prudence. C’est un beau spécimen mais il n’est pas facile à utiliser. C’est entre autres pour cette raison qu’on me l’a proposé. J’aime les défis surtout lorsque le cobaye répond aux critères que je recherche pour certaines expériences à risque. Je n’en mène pas souvent mais lorsque ça arrive, il me faut des sujets robustes.

J’assiste à la scène impassible. Il s’agissait de calment. L’infirmier n’en mourra pas. Il n’a pas besoin d’en faire autant, il le sait mais je crois que c’est plus fort que lui. Il panique et je sens que ça se terminera en arrêt de travail. Il faut dire qu’Ominous est assez impressionnant. Il parait qu’il est indomptable et je dois dire que je trouve ça fascinant. J’ai beaucoup d’estime pour ceux qui ne perdent pas espoir en dépit de ce que nous leur infligeons.

Je pose ma main contre la vitre, là où son visage m’apparait. Nous allons bientôt faire connaissance. Je ne te ferais pas attendre plus longtemps, rassure-toi Ominous. Très bientôt tu apprendras à me connaitre et à me respecter.

Je me tourne vers les aides-soignants qui se trouvent derrière moi. Trois grands gaillards. Au début j’avais des doutes mais au final, je me dis qu’ils ne seront pas de trop.
« Maitrisez-le et faites-en sortent qu’il se tienne tranquille. »
Une petite piqûre et ça devrait le calmer le temps de notre entretient.

Je ne quitte pas mon poste d’observation. Je laisse mes trois assistants faire le sale travail. Ominous se débat. C’est un véritable fauve mais face à trois hommes, il ne peut que déclarer forfait. Il se sera en tout cas bien battu mais il n’a pu empêcher l’inévitable : recevoir son calmant par injection. Je n’ai plus qu’à attendre qu’il s’apaise mais dans le doute, ils l’attachent quand même. Il ne faudrait pas qu’il puisse me sauter à la gorge lorsque je me montrerais.



:copyright:️ DABEILLE
Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : My Devil On The Bed Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
My Devil On The Bed
le Ven 20 Sep - 15:35 #


My Devil On The Bed

◊ ◊ ◊


Je savais très bien que mes agissements auraient des conséquences. Après tout, ce n’était pas la première fois que je réagissais de la sorte. Généralement je finissais en isolation ou encore on me privait de mes repas. Parfois cs consequences étaient combinées. Le plus insupportable, c’était lorsqu’ils me privaient de ma dope quotidienne en isolation. Je perds complètement la tête.

Ainsi, je ne fus pas particulièrement étonné en apercevant trois colosses traverser la porte, le Dr. Himura se faisant toujours attendre. Il devait bien avoir une idée de ce qui se passait pour savoir comment controller la situation. Ma haine envers cet inconnu ne faisait que s’accroître. Les trois hommes ne tardent pas à me maîtriser. Je me débats malgré tout, simplement parce que je refuse de declarer forfait, même si je sais pertinamment que je n’ai aucune chance. D’ailleurs, il ne tarde pas à m’injecter un calmant.  Encore une fois, ce n’est pas la première fois que je subie un tel traitement. L’injection était le moyen le plus rapide et efficace pour calmer un cobaye peu coopératif.Rapidement, je sens la force quitter mes muscles, un à la fois. Mes bras et ma jambes ne m’obéissent plus et les trois assitants en profitent pour m’attacher. Tient, un scientifique prudent ou plus dégonflé que ce que je croyais.

Ils en profitent également pour m’attacher, ce qui me met hors de moi. Ce Himura ne prenait donc absolument aucun risqué ce qui laisse croire qu’il est, soit le pire trouillard de l’établissement, soit le plus calculateur. Maintenant incapable de bouger et avec mon esprit qui s’embrume sous l’effet du calmant, je cesse toute tentative pour me débattre. L’effet du calmant n’avait rien de désagréable, il permettait à mon cerveau de se détendre, chose qu’il ne faisait pas souvent. Ça ne m’empêchait évidemment pas de maugréer tout ce qui me passait par la tête en ignorant si le destinataire de mes propos était réellement à mon écoute.

Foutu lâche… Tu n’attends rien pour que… J’te butte…

(c) oxym

Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : My Devil On The Bed Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My Devil On The Bed
le Lun 23 Sep - 5:33 #
MY DEVIL ON THE BEDShigure feat OminousLe sujet est désormais entravé et je ne risque plus rien à pénétrer dans la salle d’examen. Une fois les aides soignants partis, j’entre seul et en silence. Il est désorienté et sans doute un peu dans les vapes après l’injection mais je pense qu’il sera capable de comprendre lorsque je lui parlerais.
« Je crois que tu devras attendre ton tour pour ça. Tu n’es pas le seul ici à vouloir me tuer. »

Je m’assois tout près de lui, sur le bord de la table d’examen. Du bout des doigts, je dégage son visage des quelques mèches qui y ont glissé. Un sourire orne mon visage alors que mes doigts dessinent le contour du sien.
« Tu es un magnifique spécimen et je suis bien content de pouvoir t’observer de si près. »

J’ouvre une petite boite que j’ai emmenée avec moi. Elle contient une seringue ainsi que des tubes. Je procéderais moi-même aux prélèvements dont j’ai besoin. Je remonte lentement l’une de ses manches, pose un garrot puis lui enfonce l’aiguille dans le bras après avoir trouvé sa veine. Ça n’a pas été bien difficile. Chez lui, elles sont particulièrement accessibles.
« Il me tarde d’analyser ton ADN. Tu es un spécimen particulièrement robuste. Et je suis certain que tu m’en apprendras beaucoup. »
Une fois le sang prélevé, je l’oblige à ouvrir la bouche et y prélève un peu de salive à l’aide d’un coton-tige.
« Parfait, tu es un bon garçon. »
Je dépose un baiser sur son front avant de continuer.
« J’ai besoin de tester le fruit de mon travail à plus grand échelle que ce que je fais sur le belle Stella. Je ne veux pas l’abimer ni prendre le risque qu’elle meurt pendant l’un des testes. Cependant je pense que tu serais capable de survivre et d’apporter des réponses positives à mes recherches. Je compte sur ta collaboration mon garçon. Rends-moi fier de toi. »
Tout en discutant avec lui je caresse ses cheveux, profitant de sa docilité passagère.




:copyright:️ DABEILLE
Ominous
Ominous
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : My Devil On The Bed Giphy Avatar : Ruki - the GazettE Crédits : Alexahoko Pseudo : Alexahoko Messages : 32 Date d'inscription : 07/09/2019
My Devil On The Bed
le Lun 23 Sep - 23:18 #


My Devil On The Bed

◊ ◊ ◊


Enfin je peux mettre un visage sur ce nom que je déteste déjà. J’aurai largement préféré un être au physique hideux, vieux et désagréable. Mais non, rien de tel. Mon regard était maintenant fixé sur lui, pregnant quelques secondes à assimiler sa présence. Je n’allais pas me gêner pour le dévisager alors que j’étais incapable d’utiliser mes quatre membres. Il prit place près de moi, ne craignant visiblement plus que je lui saute au cou. Non seulement il avait laisse ses gorilles faire le sale boulot mais j’étais sous l’effet d’un calmant assez puissant me faire oublier comment utiliser mes jambes ou mon poing.

Je sens alors sa main sur mon visage alors qu’il m’adresse la parole comme si j’étais un simple rat de laboratoire. Enfin, pas comme si, c’était ce que j’étais après tout. Je tente de lui répondre, de cracher mon venin, mais rien ne me vient. Mes pensées ne s’alignent plus pour l’instant. Ce n’est pourtant pas la première fois que je suis sous cet effet et je sais qu’il me faudra au moins quelques minutes pour m’y habituer et retrouver un semblant de force et de volonté. Le scientifique en profite donc pour faire un prélèvement de mon sang. Qu’il s’amuse, je suis complètement indifferent à ce type de traitement. Tout comme les injections, je ne les compte plus. Je me suis moi-même injecté multiples substances avant mon arrivé ici. Je n’en ai pas le moindre souvenir, mais j’en porte encore les traces sur mes bras.

J’observe le sans s’accumuler, oubliant qu’il s’agissait du mien. Le docteur prélève ensuite un échantillon de ma salive. Je retrouve peu à peu conscience de la situation dans laquelle je me trouve et la colère s’empare de moi une nouvelles fois en sentant le contact des lèvres de l’homme sur mon front. D’abord, je ne pense pas que quiquonque ce soit montré aussi tender avec moi par le passé. Je ressentais une sensation nouvelle, complètement inconnue, ce qui m’enrageait davantage étant donné que le responsable de cette sensation prenait un plaisir malsain à m’étudier.

Cette colère permettait sans doute aux effets du calmant de se dissiper légèrement car je retrouvais enfin assez d’énergie pour tourner la tête de façon à me dégager de sa main, occupée à caresser mes cheveux, alors que je n’ai qu’une seule envie, lui arracher avec mes dents. Je trouve même assez d’énergie pour lui répondre.

Une collaboration nécessite un semblant de consentement, ce que tu n’obtiendras jamais de moi.

Je refuse de m’adresser à lui avec politesse alors que je n’ai qu’une seule envie; l’envoyer se faire foutre avec le fruit de son travail.

Mais bien sûr, tu peux avoir l’esprit tranquille en m’utilisant comme cobaye. Comme ça, tu peux garder cette Stella dans ton placard pour t’envoyer en l’air lorsque tes testes s’avèrent inconcluant et que tu as besoin de retrouver un semblant de pouvoir en te vidant les couilles avec la première cobaye à proximité.


(c) oxym

Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : My Devil On The Bed Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My Devil On The Bed
le Ven 18 Oct - 7:50 #
MY DEVIL ON THE BEDShigure feat OminousJ’esquisse un sourire à sa réaction. On dirait qu’il recouvre déjà ses esprits. Le calmant était sans doute trop léger pour lui. Je verrais avec les infirmiers pour réajuster les doses la prochaine fois. Après tout, il ne faudrait pas que notre petit Omi nous fasse de vilaines surprises. Et j’ai cru comprendre qu’il était plutôt doué pour ça. Voilà pourquoi je n’ai pas eu beaucoup de volontaire pour travailler avec moi sur ce cas un peu spéciale.
« Ne jouons pas avec les mots veux-tu ? Et faisons de notre mieux pour la science et l’humanité. »
Car beaucoup ce jouent dans ce laboratoire et même si ce que nous y faisons peu paraitre inhumain, nous faisons d’énorme progrès scientifique qui profitent à beaucoup de gens. C’est disons un mal nécessaire. En sacrifier quelques uns pour faire avancer l’humanité toute entière.

Je ne réponds pas à sa provocation ni à ses insinuations sur Stella. D’ailleurs je ne la préserve pas uniquement pour mon plaisir puisqu’elle est désormais entre les mains d’un autre mais il n’a pas besoin de le savoir. Tout ce qui importe c’est ce que je vais lui faire ici et maintenant.
« Si tu as fini de cracher ton venin, nous allons passer à la suite. »
Je commence par désinfecter son avant-bras puis attrape le fer à souder que j’ai apporté avec moi. La température est idéale et il est près à l’emploi.
« Ça risque de brûler peu alors n’hésite pas à crier si tu as mal. »
Il doit être encore un peu engourdi à cause du calment mais ça ne sera pas suffisant pour atténuer la douleur que je vais lui infliger. J’applique le fer contre son avant-bras pendant plusieurs secondes, à différent endroits. Plusieurs marques rouges s’impriment sur sa chair brûlée. En réalité l’expérience n’a même pas encore commencé. Pour le moment, j’en suis encore à la phase de teste. J’ai besoin de voir comment son corps et sa peau vont réagir aux différents traitements que j’appliquerais sur sa peau brûlée.



:copyright:️ DABEILLE
Contenu sponsorisé