touch the stars go to hell
anipassion.com
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaPour ma prochaine expérience, j’ai besoin d‘un cobaye au profile bien particulier qu’on ne trouve malheureusement pas encore dans l’aile Est. Mais ce n’est apparemment pas un problème et on m’a promis de m’en procurer un qui répondrait à toutes mes attentes. Je n’ai jamais eu beaucoup de patience pour la paperasse que je délègue le plus souvent à mes assistants. Ce sont eux qui sont chargés de m’amener la magnifique créature qui aura le privilège de passer de longues heures en ma compagnie. J’ai d’ailleurs tout préparé pour sa venue. J’ai également longuement étudié son dossier. Je tiens à savoir à qui j’ai à faire même si je préfère me faire une opinion par moi-même.

Je l’attends dans mon bureau. Elle ne devrait pas tarder mais puisque tout est déjà prêt, je décide de tuer le temps en jouer un peu de violon. C’est ma passion et ça m’aide à me détendre ou à calmer mon excitation comme présentement. Après tout, à chaque fois que je suis sur le point de débuter une nouvelle expérience, je ressemble à un gamin impatient d’ouvrir ses cadeaux. Et on peut dire que d’une certaine manière, elle en est un.

On frappe à la porte. J’interromps mon morceau le temps de leur répondre que c’est ouvert et qu’ils peuvent entrer. Je reprends aussitôt mon activité musicale. J’aime aller au bout des choses quand je commence à quelque chose. Je leur tourne le dos mais devine qu’on installe la demoiselle sur une chaise en face de mon bureau. Je devine également qu’on veille à lui entraver les chevilles et les poignets. Après tout, on ne sait jamais. Elle pourrait avoir envie de profiter de l’occasion pour s’enfuir ou pire…

La musique s’achève. Je range mon instrument dans son étui puis me tourne vers elle. Nous sommes seuls. Mes assistants sont déjà repartis. J’esquisse un sourire qui n’a rien de bienveillant mais qui se veut accueillant. Je suis en quelque sorte un prédateur ravi de voir une si jolie proie pénétrer dans mon antre.
« Bonjour Mademoiselle… »
Je fais mine de regarder mes notes alors que je connais déjà le doux nom qu’on lui a donné. Mais je ne veux pas qu’elle sache à quel point j’étais impatient de faire sa connaissance.
« Stella. Je suis le docteur Himura et nous allons passer  un certain temps ensemble. »
Je m’approche d’un meuble sur lequel se trouve un plateau avec une théière et deux tasses.
« Je te sers une tasse de thé ? C’est du thé vert. Je l’ai ramené du Japon. Il est excellent tu verras. »
:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat StellaDans ma chambre, j’ai pu enfin dormir le sommeil dont que j’avais de besoin depuis un certain temps. Je me remettais à peine de l’expérience précédente qui m’a salement amoché, j’étais quasiment KO à cause de la colère du scientifique. Je ne voulais pas savoir ce que s’était la source de cette soudaine frustration de la part de ce fou, je ne voulais même pas me rappeler ce que ma jambe ressemblait avant de me faire soigner convenablement par un infirmier doux. Ceci dit, ça m’avait pris un certain moment puisque je faisais des cauchemars aussi atroces les uns que les autres. Cette fois, après tous les événements qui se sont passés depuis, j’ai enfin réussi à dormir profondément. Rêver à rien. Fermer les yeux jusqu’à temps que je me réveille naturellement. C’était mon intention première. Je m’en fiche si je sautais le petit-déjeuner, si j’avais réellement besoin de sommeil pourquoi je me fatiguerais pour me nourrir ? En tout cas, mon vœu a été anéanti, car oui, brusquement on fracasse ma porte de ma chambre qui m’a fait sursauter. Je regarde vers les individus pour remarquer qu’ils se dirigent vers ma direction. Hein ? Quoi ? Adeul a voulu intervenir ainsi que ma sœur, je me débats pour ne pas qu’on me touche. Sautant hors de mon lit pour m’éloigner le plus que possible, c’est hors de question que je retourne en expérience. J’étais en paix pourquoi maintenant ?

Repoussant les bras brutaux de mes agresseurs, je pousse des lits dans leur chemin tout en esquivant. Voyant une opportunité de fuir loin d’eux le temps que je me trouve une cachette, je glisse habilement sur la droite avant de courir. Toutefois, mon élan se freine brusquement lorsqu’on m’attrape par les cheveux. Je tombe lourdement sur le sol en grimaçant en me tenant la tête. Ces foutus cheveux. Je voudrais bien les couper ça m’éviterai justement de me faire attraper de la sorte. Un des assistants me capture, je ne peux plus rien faire surtout quand on me remet sur pied et qu’on se dirige hors de ma chambre sous les injures et les tentatives pour me libérer de mon frère et ma sœur de cœur. Avant qu’on tourne le coin de la porte, je jette un dernier regard à ceux que j’apprécie. Offrant un sourire rassurant leur disant que tout va bien aller. Je vais survivre, je retournerai en vie dans vos bras. Dès que je suis hors de leur vue, j’ai recommencé aussitôt à me débattre, mais un m’a littéralement écrasé sur la cloison du corridor pour m’immobilise le temps que je m’épuise. S’il savait que je connais leur truc. Du coup, je calme aussitôt leur laissant le plein pouvoir trouvant le moment propice pour me pousser dès leur attention occupée ailleurs.

Je suis surprise de me retrouver dans l’aile Est. Je fronce les sourcils, légèrement dégoutée, par ce voyagement. Ce scientifique aurait pu faire le trajet jusqu’à l’aile Nord au lieu de se donner autant de misère pour m’avoir. Justement pourquoi moi ? Je ne sais pas, mais l’occasion est parfaite pour faire une tentative d’invasion quand l’un est occupé à regarder une infirmière en question tout en écoutant une mélodie de violon au loin. Je le bouscule pour qu’il me relâche, frappant le second avant de prendre mes jambes à mon coup, mais on m’écrase sur le plancher. Qu’ils sont lourds à la fin, au point que ça m’a coupé le souffle. Me redressant sur mes pieds, je tente de respirer. Remplissant difficilement de l’air dans mes poumons avant d’expirer convenablement et de recommencer la procédure. Tout va bien, mais plus maintenant quand un assistant frappe à la porte et que je lisais : « Himura Shigure », ça ne me dit rien qui vaille cet étranger. L’instrument s’arrête un bref instant avant d’entendre un mot. Je rentre en débattant avec ces messieurs quand on m’installe sur la chaise en m’attachant. Je frappe l’un avant qu’on me retienne le temps que l’autre met mes fers assez serrer pour ne pas que je ne fasse du mal au docteur. Capturée et attachée, je reste immobile en jetant des regards noirs aux assistants qui quittent les lieux pour me laisser en tête avec l’homme devant moi qui arrête son violon. Il tente de m’impressionner ? Pas du tout.

Son sourire aucunement accueillant me fait endurcir mon expression tout comme mon regard qui a l’impression de lui jeter des couteaux. Qu’est-ce qu’il me veut à la fin ? Qu’il arrête sa mascarade à mon sujet, je sais pertinemment qu’il a lu mon dossier pour vouloir me demander. Je ne suis pas idiote. Je continue de le toiser du regard le voyant vers un genre de vaisselle. Me proposant du thé, du thé vert du Japon. Ah ? Le sait-il que je me balance d’où que ça vient puisque je ne sais pas où c’est et ce que c’est. Puis le thé, je ne sais pas ce que ça goutte non plus. Ce n’est pourtant pas la curiosité d’y goutter qui me manque, mais plutôt la colère qui fait rage en moi. D’ailleurs, je ne le réponds un léger « tsss » en guise de réponse en tentant de tirer contre mes liens pour m’en défaire. S’il a l’intention que je me laisse faire, il va se foutre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. Même si je suis lasse de me battre puisque cette vie ne mène à rien... ces expériences ne mènent à rien. Cependant, ma survie en dépend en ce moment. Je dois me battre pour ceux que j’aime. Je dois le faire pour les autres et non m’écouter que moi, car j’aurais tombé bien bas depuis bien longtemps.

:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaMon sourire s’élargit à sa réaction. Stella n’est pas un cobaye facile. Je m’en doutais. J’ai lu son dossier et les nombreux rapports d’incident. Elle est telle que je l’imaginais. Elle est parfaite pour ce que j’ai prévu pour elle. Mais chaque chose en son temps. Pour le moment, l’heure est au thé. Je nous sers deux tasses. Une pour moi et une pour elle. Bien sûr, ses mains sont liées et elle ne pourra pas boire seule. Je pourrais la détacher mais quelque chose me dit que j’aurais tort de lui faire confiance, du moins tout de suite. Nous n’avons pas encore fait connaissance mais cela ne saurait tarder. Ensuite, nous pourrons jouer ensemble même si je ne suis pas certain qu’elle appréciera tout ce que je compte lui faire. Depuis que je suis ici j’ai cru comprendre que nos chers cobayes n’étaient pas toujours en mesure de comprendre l’importance de leur sacrifice mais également tout ce qu’on peut faire pour eux.

Je pose les deux tasses sur mon bureau et m’appuie contre. Je me tiens près d’elle tout en respectant une distance raisonnable au cas où. Même ficelée, je ne doute pas de ses capacités et il ne faudrait pas que nous partions sur de mauvaises bases parce que je me serais montré imprudent.

Je la fixe longuement tout en souriant avant de tendre la même vers son beau visage pour remettre une mèche derrière son oreille.
« Tu es très belle Stella. Tu le sais ? »
Je porte ma tasse à mes lèvres et goute au thé que je viens de me préparer. Il est excellent. Je soulève légèrement sa tasse et la lui présente.
« Tu aimeras le goûter ? »
J’approche alors avec douceur et précaution la tasse de ses lèvres pour l’inciter à boire le breuvage tiède.
« Il est à la température idéale. Tu verras, c’est très bon et je n’essaie pas de t’empoisonner. Je ne te veux que du bien et j’aimerais que tu me crois. »
Même si elle n’aimera pas tous les aspects de ce qui va suivre. Mais avant de passer dans l’autre pièce, j’aimerais qu’elle se détende un peu pour ne pas mal vivre le moment où j’examinerais chaque parcelle de sa peau que j’aurais moi-même mis à nu. C’est un petit plaisir que je me réserve et dans lequel je m’applique toujours et dans le plus grand respect bien entendu…



:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat StellaLe thé. Ce foutu thé. Je suis peut-être désespérée en tant que cobaye, mais je ne permettrais pas qu’on puisse m’offrir quelque chose de manière suspicieuse. Comment voulez-vous que j’interprète tout cela ? On ma capture, on m’attache et après on me propose une tasse de thé vert japonais. Je ne vais pas résigner à mes principes contre ses foutus scientifiques et être docile pour finalement accepter. Je suis peut-être en train de me briser, je veux abandonner et me disant qu’il n’a jamais de fin dans cet enfer ni même de sortie, mais je ne me laisserai pas abandonner aussi facilement. Pas autant que ceux que j’apprécie sont près de moi et qu’ils me supportent. Au grand jamais, je ne vais pas être docile. Sachant pertinemment qu’il ne faut jamais dire jamais, je prends le risque pour me dire à moi-même que je ne saurais docile avec quiconque. On peut m’écraser, me martyriser, me faire souffrir, me faire de nouvelles cicatrices, je n’abandonnerais jamais aussi longtemps que je crois à cet espoir qui a une sortie quelque part. Sinon où est cette gamine bruyante qui suit un scientifique en perspective ? Où s’en vont tous ceux qui prennent un congé et qui ne reviennent quelques jours plus tard ? Je me dis que forcément, il y a une sortie quelque part, il faut seulement y trouver.

Il s’approche. Un peu trop. Je fronce les sourcils alors que ce scientifique dépose les deux tasses sur son bureau. S’appuyant contre ce dernier. Je l’observe toujours avec haine. Craignant un quelconque fait et geste qui pourrait me dire qu’il va attaquer, mais non. Il me regarde pour le monde avec un sourire qui me donne des frissons. Qu’est-ce qu’il me veut ? Autant en finir maintenant au lieu d’éterniser notre « rendez-vous ». Une main approche mon visage. Je le regarde en tentant de m’éloigner le plus possible de cette large main virile. Je ferme les yeux en me crispant. Les ongles qui s’enfoncent dans ma paume. Je tente de forcer les liens pour pouvoir le repousser, mais impossible. Shigure met une mèche de mes cheveux en arrière de mon oreille en me complimentant. Comment je dois le prendre ? Comment je dois interpréter tout cela ? Je commence à être inquiète sans pour autant laisser transparaitre dans mon inquiétude. Son membre, il la retire aussitôt. Mes pupilles lui lancent littéralement des couteaux. Le détestant, l’haïssant. Un être méprisable qu’il est et je n’ose pas imaginer ce qu’il est capable de faire et j’en ai la nausée rien qu’y penser. Rien ? Le thé à ses lèvres, je commence légèrement à souffler un peu. Peut-être va-t-il s’en aller le temps de boire son breuvage ? Hélas non.

Ma tasse qui m’est destinée se retrouve devant mes lèvres. Jetant un regard de dégoût et pourtant la senteur que je peux humer est intéressante. Même si le docteur Himura me dit avec certitude qu’il ne m’empoisonne pas, j’ai des forts doutes. Je m’attends à absolument à tout. Déjà quand il mentionne concernant l’empoissonnement c’est suspect ? Et je ne suis pas naïve. Je me méfie de tout. Surtout avec les employés qui sont ici. Je m’approche de la dite-tasse et d’un coup de mâchoire je donne un coup sur la boisson pour le repousser. Tant aussi longtemps que je me retrouve ici, tant aussi longtemps que je suis attachée, je saurais tendue à moins qu’on me pique ou quelque chose qui agit en calmant. Je refuse. Absolument. Je dois me battre pour mes amis cobayes qui souffrent autant que moi. Je dois le faire pour eux et non pour moi. Je dois le faire pour blue et adeul qui ont toujours été des têtes brulées. Je dois le faire pour Rain qui a réussi à aller en l’encontre de sa soumission pour me protéger. Je dois continuer à me battre. Je dois continuer. Ce n’est pas avec un joli minois, une galanterie et une voix douce et rassurante comme lui qu’il va me faire résigner à mes principes. Je pourrais peut-être jouer de mon charme pour pouvoir lui soutirer des informations, mais ça serait totalement absurde de ma part de vouloir faire cela. « Non.» Le seul et unique mot que je lui dis avant de continuer de le regarder aussi sévèrement.

:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaElle en meurt d’envie. Je le vois dans son regard mais elle ne me fait pas confiance. Je ne peux pas lui en vouloir après ce qu’elle a subi ici mais je ne lui veux pas le moidre mal du moins pas pour le moment. Je veux juste faire connaissance avec elle et lui faire découvrir l’une de mes saveurs préférées. Et ce qui est contrariant c’est qu’elle en a envie mais qu’elle me dit non par fierté.
« Tu n’en veux pas ? Tu es sûre ? »
Je glisse une main dans ses cheveux pour les caresser avec tendresse.
« Tu as tort. Tu ne sais pas à côté de quoi tu passes. »
Je porte la tasse à mes propres lèvres pour en boire un peu. J’en avale une gorgée pour lui montrer qu’il n’y a aucun risque mais elle ne semble pas convaincue.
« Je suis certain que tu n’en as jamais goûté. C’est dommage. »
Ma main dans ses cheveux glisse vers sa nuque avec lenteur et douceur alors que je reprends une gorgée de mon breuvage. La température est idéale et il est surtout excellent mais elle va très vite y goûter.

Sans crier gare, je crispe mes doigts dans ses cheveux et les tire doucement en arrière. Sous la surprise, elle entrouvre les lèvres et j’en profite pour l’embrasser mais surtout lui faire goûter à ce thé si exceptionnel. Puisqu’elle ne voulait pas le boire toute seule comme une grande, je n’ai pas eu d’autre choix que de l’y aider. Bien entendu le baiser et loin d’être chaste puisque ma langue rencontre doucement la sienne. Puisque nous en sommes là autant y aller jusqu’au bout. Je ne suis pas du genre à forcer une jeune fille mais ici les circonstances m’excuseront.

C’est le manque de souffle qui m’oblige à le rompre. Je m’écarte alors et lui adresse un sourire avant de lui demander d’une voix mielleuse :
« Tu vois, il était bon. Tu en veux encore ? »
Je parle du thé bien entendu pas du baiser. Je rapproche alors la tasse de ses lèvres. Peut-être acceptera-t-elle de le boire comme une grande cette fois-ci.


:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat StellaNe pas succomber à cette curiosité. Toujours être droite et continuer sur mes principes. Ce n’est pas l’envie qui me manque de pouvoir goûter aux nouvelles choses qui se présentent sous mes yeux. Entre l’eau et la nourriture fade qui se trouve ici, certainement que les odeurs sont alléchantes. Surtout quand je vois les repas des employés versus le nôtre. Les arômes qu’ils dégagent stimules davantage nos papilles gustatives contrairement à notre bouffe qui sent ce qui goutte. Concernant le thé. Je suis attachée à une chaise et Himura est près de moi avec le breuvage. Je pourrais me débattre sans arrêt, il a l’avantage. Je ne peux aller nulle part, je ne peux faire quoi que ce soit mise à part parler et gigoter comme une idiote qui tente de survivre. Il en est fier, c’est ce qui me dégoûte. En repoussant sa tasse dans la main, je m’attends qui retourne sagement à son bureau, mais non. Toujours près de moi, il me caresse les cheveux. Je le regarde de haut en bas avec dégoût et de haine, je veux qu’il fiche le camp, qu’il ne s’attend pas que je batte des cils en lui disant que je suis à sa merci. Ça, non. Si jamais je fais cela, je suis sois droguée ou c’est quelqu’un qui me plaît. Ni plus ni moins. Il me pose la question si je suis certaine que je ne veux pas de son thé. Je n’ai jamais été aussi certaine de ma vie.

Le laissant faire de ses caresses pendant qu’il tente de me convaincre de boire son thé. Je tente de me défaire ou bien de glisser ma main hors des liens. Quitte à me faire mal pour me libérer, je le ferai, mais c’est impossible. Puis en plus, c’est quoi ses frissons qui me parcourent la peau dès qu’on entremêle les doigts dans mes cheveux. Une sensation nouvelle ? Je refuse cette idée, me concentrant de plus en plus sur le fait de me dégager de cette situation qui me désavantage. Je ne veux pas être soumise à lui et être son pantin qui subit ses expériences. Je voudrais avoir la paix, est-ce simple non ? Pourtant non, sa main se glisse dans ma nuque, je me crispe en attendant qu’est-ce qu’il pourrait me faire. Au lieu de ça, il me regarde tout en buvant « ma » tasse. Qu’est-ce qu’il mijote tout à coup ? Pourquoi continue-t-il de me narguer du regard en buvant tranquillement sa boisson ? Sans crier gare, il empoigne mes cheveux pour tirer ma tête vers l’arrière ce qui m’a fait échapper un petit cri de surprise. La bouche entre-ouverte, ses lèvres s’écrasent contre les miennes laissant échapper un liquide qui remplit ma bouche. Je me force pour ne pas boire, mais une langue s’incruste en cherchant ma langue. Fermant les yeux en tentant de me débattre. Tentant d’éviter sa langue de plus belle, je finis par boire le thé sous la contrainte de monsieur. Toutefois, cela passe dans ma trachée pour passer dans mes cavités respiratoires. Mettant fin à ce baiser, je commence à rougir en toussant de toutes mes forces pour éviter de me noyer. Toussant de manière creuse avant de reprendre mon calme et de goûter le goût qui m’est resté dans la bouche. Je dois faire plus attention car il est prêt à n’importe quoi, quel obsédé !

Me présentant une nouvelle fois la tasse devant mes lèvres. Me posant encore une fois la question si je veux goûter. Est-ce que je dois refuser encore ou pas ? Est-ce que je suis stupide encore pour refuser et qu’il m’embrasse une nouvelle fois ou suis-je intelligente pour éviter que ce genre de situation se refasse ? Je vote pour la deuxième option. Déposant mes lèvres contre le bord de la vaisselle, je me penche légèrement pour pouvoir boire le contenu. Grimaçant au premier abord avant de finalement me dire que ça meilleur goût que je ne le croyais. Dès bu, je recule ma tête en détournant le regard. Je déteste de me sentir ainsi docile et vaincue. Toutefois, ce n’est pas finie cette histoire, un jour, je me vengerai comme il se doit et il va regretter de s’en prendre littéralement à moi. « Sucré... » marmonnais-je dans mon coin. Ça serait bien meilleur légèrement plus sucré. Moi, qui adore le sucré. Je ferme les yeux me dégoûtant de plus belle. « Qu’est-ce que vous voulez..? »
:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaMon sourire s’agrandit un peu plus lorsqu’elle accepte enfin de boire d’elle-même le thé que je lui propose. C’est une petite victoire mais une victoire quand même. Je la regarde faire tout en repensant à ce baiser forcé que je lui ai offert, me demandant par la même occasion comment les choses auraient pu être entre nous si nous nous étions rencontrés dans d’autres circonstances. J’imagine que je ne le saurais jamais.
« Tu verras, je te ferais découvrir tellement d’autres saveurs dont tu ne soupçonnes même pas l’existence. Mais pour ça, il faut que tu sois sage. »
Après tout, toutes récompenses doit se mériter. C’est ce que j’essaie de lui faire comprendre. Si elle est sage et docile, je ferais preuve de bonté.
« Ce que je veux ? »
Je retiens un petit rire tout en reposant sa tasse sur le buffet où se trouvent ses jumelles. Je m’installe ensuite juste en face d’elle, m’appuyant contre mon bureau. D’où elle est, attachée ainsi, elle ne peut rien contre moi. Je me tiens suffisamment loin pour éviter le moindre risque et suffisamment près pour profiter de la vue de cette magnifique jeune femme.
« Tu le sais très bien. Je veux juste que tu acceptes de m’aider. Sois sage et docile c’est tout ce que je demande. Tu en seras récompensée, je te le promets. »
Je tends alors les bras vers sa main gauche et la détache. Je sens qu’elle veut en profiter mais je ne le laisserais pas filer comme ça. Je resserre ma poigne sur sa main pour l’empêcher de faire quoi que ce soit avec, puis dépose un baiser contre une vilaine cicatrice qui marque profondément sa peau.
« J’ai le pouvoir de la faire disparaitre si tu en as envie. Mes recherches portent sur la régénération cellulaire. Tu as beaucoup de cicatrices Stella. Laisse-moi m’occuper de chacune d’entre elles. »
Bien entendu tout à un prix et ne dit-on pas qu’il faut souffrir pour être belle ? Alors elle souffrira, c’est inévitable mais je ferais de mon mieux pour la soulager et la réconforter.
« Dis-moi ce qui te ferais plaisir et je verrais comment tu pourras l’avoir à l’issu de notre première séance de travail ensemble. »
Les bases sont posées et nous allons bientôt quitter mon bureau pour la salle d’examen.

:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat Stella

Une défaite. Je suis dégoutée à cette idée. Les scientifiques et même les gardes prennent davantage de précautions pour qu’on se soumette rapidement. Ils prennent des initiatives plutôt basses pour pouvoir nous céder et nous faire sentir comme des moins que rien. Tout comme Himura Shigure, il ne fait aucunement exception à la règle. La première fois que je le vois et la première fois que je fais la forte tête et voilà qu’il a pris les précautions de m’attacher pour ensuite m’embrasser pour boire son foutu thé. Ce liquide – quoique tiède - m’a surpris tout autant de cette langue qui tente de toucher la mienne avec succès. Malgré mes débats, il a continué malgré mon étouffement. Le pire dans cette histoire, j’ai cédé. J’ai laissé le plein pouvoir et désormais il va croire qu’un baiser va me perturber pour lui laisser gagner. S’il savait que s’il me touche encore une fois moindrement ma bouche, je vais lui arracher la langue au point qu’il ne pourra plus parler. Qu’il ne pourra plus la mettre nulle part ailleurs puisqu’elle sera inexistante. Qu’il ose encore une fois et il va le regretter. La surprise, le choc, c’est pour cela que je n’ai pas pu gagner cette bataille. Dorénavant, il a osé empiéter dans cette guerre sans fin avec nous les cobayes, il va être servi parmi les redoutables qui ne veulent pas baisser les bras pour pouvoir sortir un jour de cet enfer.

Sage. Techniquement je le suis ; si on me fiche la paix. Normalement, je suis quelqu’un de poser, qui reste dans son coin, réservée. Je parle très rarement aux inconnus dus à ma timidité. J’extériorise également très peu. Donc je suis quelqu’un de silencieux. Pourtant, si je dois être sage ? Je serai sage quand l’occasion de l’être sera et surtout quand ma vie ne sera pas en danger. Qui ne me dit pas que cette histoire ne sera pas ma dernière expérience ? Qui me dit que cet homme sera le dernier visage que j’aurai vu avant de mourir ? Je ne veux pas. Je suis en paix uniquement quand je m’allonge sur mon matelas et que je tente d’oublier ce qui s’est passé durant la journée. Je tente de m’endormir paisiblement avant de me retrouver dans un cauchemar autant plus réaliste que l’événement qui s’est produit quelques temps plus tôt. Donc être sage n’est pas dans mon état d’esprit en ce moment d’où le pourquoi je demande qu’est-ce qu’il me veut. Veut-il uniquement abuser de moi comme plusieurs l’ont fait avant lui ? Est-ce qu’il veut que je sois sa véritable poupée lors de ses expériences ? Un petit rire m’attire mon attention. Ainsi, je le confronte du regard alors qu’il s’accote sur son bureau afin de me demander si j’accepte de l’aider. Un ricanement mauvais sort de mes lippes en secouant ma tête de droite à gauche. « Ridicule. » fut le mot que je lui ai dit. Depuis quand on demande notre avis, nous les cobayes, pour lui venir en aide ? Ce n’est pas comme si nous étions des volontaires dans cet endroit n’est-ce pas ? Si cela est le cas pour quelqu’un parmi nous ; je suis bien contente pour lui. Ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Encore ce mot ; sage avec docile cette fois. Si je suis sage, je serai récompensée ? Je ne suis pas stupide pour me faire ainsi manipuler vulgairement. Je ne suis pas naïve que les autres pour pouvoir profiter de leur « gentillesse » en acceptant leur gâterie. Je ne suis pas un animal, je ne suis pas un objet, mais bien un être humain. Bien souvent les docteurs, infirmiers, médecins et même les gardes ne se rendent pas compte. Il tend ses bras pour me détacher le bras gauche. J’attends le moment qu’il me défait entièrement le lien afin de pouvoir le gifler et de pouvoir m’attaquer aux autres attaches qui me retient de cet endroit. Non. Il m’a saisi la main en serrant son emprise avant de déposer ses lèvres sur ma peau marquée. Je tente toujours de me débattre, mais cette histoire est en vain. L’envie d’abandonner mon affrontement se fait de plus en plus présente dans mon esprit. C’est en soupirant qu’il commence à me parler de ses recherches. Dégoûtée, je ne comprends rien à ce qu’il me dit. Du vrai charabia ses explications. Qu’est-ce qui me ferait plaisir ? Cessant mes débats graduellement, je réfléchis un moment. Je pourrais demander quelque chose de plus banal, mais non, ça serait davantage embarquer dans son jeu. « Ce qui me ferait plaisir ..? » répétais-je en réfléchissant encore plus. « Que tu nous fasses sortir de cet enfer. » sifflais-je entre mes lèvres. Si simple, si direct. Si c’est le plus âgé, il pourrait sans doute avoir le droit de pouvoir nous faire quitter de cet endroit. Non, au lieu de ça, on me détache pour inciter à le suivre.
:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaJe souris à sa réponse. Je trouve ça mignon et d’une certaine manière j’aurais dû m’y attendre.
« Entendu. Je prends note mais je ne peux rien te promettre. »
Alors que je lui tiens toujours le poignet d’une main, je remets une mèche derrière son oreille avec l’autre, avant de me pencher pour lui murmurer :
« Ne cherche pas à te débattre s’il te plait. Tu sais comment sont les gros bras ici et je pense que tu n’as pas envie que ça se passe mal entre nous, n’est-ce pas ? »
Ils n’y vont généralement pas de main morte avec les cobayes qui se débattent, hommes ou femmes, ça n’a pas d’importance pour eux. Tout ce qui compte c’est de calmer la bête en furie qu’ils sont chargés de mater c’est tout.

Je m’éloigne d’elle puis lui lâche prudemment le poignet avant de lui dire :
« C’est comme tu veux Stella mais sache que la confiance ça se mérite et j’espère que tu feras ce qu’il faut pour acquérir la mienne. Si tu y arrives, tu verras que les choses seront tellement mieux pour nous tous.»
Après un dernier sourire, je me détache du bureau contre lequel je m’étais appuyé pour me rapprocher de la porte. Je l’ouvre et appelle deux infirmiers.
« La demoiselle est prête pour passer dans la salle d’examen. »
Mon ton mielleux a disparu de même que mon sourire. Nous allons passer aux choses sérieuses et il est temps que je retrouve mon professionnalisme. J’aurais bien assez de temps plus tard pour la gâter si elle se montre méritante.

Je quitte mon bureau en premier et laisse les deux hommes s’occuper de celle qui sera ma partenaire pour mes prochains travaux. Je m’installe dans la pièce juste à côté. J’enfile une blouse, des gants ainsi qu’une paire de lunette. Je prépare également la table sur laquelle Stella sera allongée et attachée. D’ailleurs elle ne tarde pas à me rejoindre, escortée par les infirmiers aussi impressionnants que des armoires à glace. D’ailleurs je pense qu’ils ont davantage été recrutés pour leur physique imposant que pour leurs compétences médicales. Mais ce n’est qu’un détail. Je n’ai besoin d’eux que pour m’assurer que la belle Stella n’essaie pas de me poser un lapin. Après tout, j’attends ce tête à tête depuis si longtemps !


:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat Stella
Il ne peut rien me promettre, évidemment. Je sais que pour eux, je demande l’impossible, mais dans le fond pas du tout. Ils peuvent facilement nous libérer. Ils peuvent facilement arrêter ce laboratoire. Effacer notre mémoire une fois de plus pour enlever tout traumatisme afin qu’on puisse “normalement”. Non. Il me fait du chantage, il me donne un brin – notez le sarcasme – d'espoir pour pouvoir lui dire ce que je veux réellement avant de me dire que non. Il prend en note. Je sais parfaitement que c’est impossible, je ne suis pas sotte, mais c’est tout ce que je veux réellement, absolument, maintenant. Je le toise du regard en reprochant de tout. Grimaçant de dégoût quand il remet une mèche de cheveux derrière mon oreille. M’éloignant la tête dès qu’il se penche vers moi. Une mise en garde que je redoute le plus. Je sais. Je sais pertinemment, mais c’est toujours plus fort de moi de débattre et de vouloir m’enfuir. Qui m’enfuir ne servira à rien. Je serre fortement ma mâchoire, ma rage qui bouillonne en moi ne cesse d’augmenter. Si je pouvais, si je voudrais je pourrais lui en coller une, mais non. Il a pris les précautions cette saleté. Cependant, il a raison sur toute la ligne. Je jette un regard vers la porte de sortie avant de soupirer légèrement. Je déteste ma vie.

Il s’éloigne, me relâche prudemment et pourtant je ne fais rien à part déposer ma main sur l’accoudoir. Sa confiance. Je m’en fiche éperdument de ne pas l’avoir. Peu de personne détienne la mienne. Je me méfie de tout le monde. Même si je sociabilise, je ne fais pas automatiquement confiance. J’essaie la plupart du temps de les tester s’ils méritent ou non ma confiance. De toute façon, j’essaie régulièrement de me débrouiller seule pour ne pas être une plaie pour tout le monde. Me voilà que je prouve le contraire en ne faisant rien. Le regardant comme si j’avais des poignards dans les yeux, le suivant du regard en faisant un petit “Tsss”. Je serre mon poing à m’en blanchir mes jointures. La frustration que je ressens c’est envers lui, mais envers moi également. Je me dégoûte de plus belle. Le tourner, je lui tire la langue avant de secouer la tête. Je tente tranquillement de me détacher, les liens commencent à être douloureux. Toutefois, j’arrête aussitôt mes gestes quand j’ai vu les deux infirmiers arrivés. Je fige littéralement les voyant s’approcher rapidement vers moi. Ils me débarrassent de mes attaches avant de me lever brusquement. Ils me poussent vers l’autre pièce. Je tombe sur le sol avant de me redresser en grimaçant. Je vais avois des hématomes sur mes rotules ça c’est clair. Pourquoi ce scientifique ne fait rien ? Pourquoi j’ai pensé à ce genre de chose ?

Je me remets sur pied tant bien que mal et je pénètre dans l’autre pièce. La table ainsi que d’autres attaches m’attendent sans étonnement. Je jette un rapide coup d’oeil vers Monsieur Himura pour ainsi le voir mettre sa blouse, ses gants et ses lunettes. En soupirant, je me couche en me sentant ligoter. Une larme ose rouler loin de mon coin de l’oeil. Les expériences me terrifient. Toujours aussi douloureuses les unes que les autres. Après les scientifiques se demandent pourquoi je me débats ? C’est tout à fait normal sous mon point de vue. Les infirmiers ont fini leur tâche et s’écartent légèrement de moi. Je regarde la lumière qui m’éblouit légèrement avant de pouvoir regarder autour. Les moindres détails, les moindres petites choses. Une chance qu’on m’a attaché car en ce moment j’essaie d’atteindre quelque chose pour pouvoir la voler. Cette foutue obsession. Pourquoi j’ai cette foutu cleptomanie ?
:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaElle entre sous bonne escorte et on l’attache sur la table d’examen. Je vérifie que ses liens sont solides, c’est important pour ce qui va suivre, puis j’efface doucement la larme qui roule le long de sa joue. J’aimerais lui dire qu’elle n’a pas à avoir peur et qu’elle n’aura pas mal, mais ce serait lui mentir et je ne veux rien lui cacher de ce qui va suivre.
« Tu vas avoir mal Stella mais j’aimerais que tu gardes une chose en tête : il faut souffrir pour être belle. »
Une mèche a glissé sur son visage, je l’écarte doucement et la remet derrière son oreille tout en lui souriant avec douceur. Elle ne peut cependant pas le voir à cause du masque qui couvre le bas de mon visage.
« Tu te souviens de cette cicatrice que je t’ai montré tout à l’heure ? »
Elle est situé au niveau de son avant-bras et pour qu’elle saisisse bien de quoi je parle, je la touche du bout des doigts.
« Elle n’est pas très joli mais ne t’en fait pas, je vais la faire disparaitre. »
Et je ferais de même avec chaque imperfection de son corps, si bien sûr elle supporte le traitement.

Je rapproche un tabouret de la table puis attrape un petit chalumeau, identique à ceux qu’on utilise en cuisine pour les tartes au citron meringué par exemple.
« Tu peux crier si ça t’aide. Pour des raisons évidentes, je ne peux pas te donner de calmement tout de suite, ni d’antidouleur. Ils pourraient fausser les résultats sanguins, mais je sais que tu es courageuse et je saurais te récompenser le moment venu. »
Sur ces mots, j’allume le chalumeau et le rapproche de son bras, brûlant ainsi sa peau et la cicatrice qui la couvre comme on le ferait avec une verrue. Non j’y vais bien plus profondément. Plus la brûlure sera grave, plus les résultats de l’expérience seront intéressants.
« Encore un peu de patience Stella, c’est presque terminé. »
En réalité l’expérience ne fait que commencer ou plus exactement elle n’a pas encore commencé. Là, je ne fais que préparer le terrain en brûlant une petite surface de l’intérieur de son avant-bras.



:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat StellaJe commence à angoisser ma vie. Je ne sais pas quoi m’y attendre. Tout ce que je veux c’est de me sauver. Je me fiche de l’isoloir tant qu’on ne me fait plus mal. Tant que je ne reçois plus de piqure. Je veux avoir la paix, qu’on me laisse tranquille. Puis voir, le scientifique habillé de cette façon avec son sarrau et un masque cachant la moitié de son visage. Ça ne me rassure aucunement. Je suis inquiète. J’ai si peur. Une larme s’échappe de mon œil, glissant, se rebellant, se sauvant de la torture éventuelle qui s’apprête à me faire face. Que j’apprête à encaisser. Il essui ma larme avec douceur qui me dégoûte. Je jette un regard noir envers l’homme. Priant pour ma vie et que ça ne se fasse pas mal. Le maudissant ainsi que dans les vies prochaines. Je tente de forcer les liens, mais rien, trop serrer au point que c’en ai douloureux. Je soupir totalement vaincu par tout cela. Est-ce donc cela ma destinée ? Être une cobaye et leur laisser faire ce que bons leur semble de ma carcasse ? Les laisser s’amuser pour des tests que je suppose inutile ?

Il se met à parler. Je fronce les sourcils. Évidemment que je m’attends à souffrir peu importe avec qui. De là à me dire : il faut souffrir pour être belle ? Qu’est-ce qu’il va me faire ? Qu’est-ce qu’il va sortir comme expérience ? Je l’ignore, mais j’aimerais ne pas le savoir. Je m’attends à tout sauf la tendresse qu’il m’offre en allant replacer ma mèche rebelle derrière mon oreille. J’ai cessé le regarder. J’ai arrêté tout contact visuel avec lui pour l’ignorer. J’ai le cœur qui veut m’arracher de la poitrine à cause de la peur. J’en tremble tellement que je suis terrorisée. Il me touche l’avant-bras concernant ma cicatrice. Je me tourne la tête pour voir ce qu’il fait en ce moment à part de me dire que ce n’est pas joli. Je me fiche que ça soit joli ou pas. J’en ai beaucoup. Je suis marquée de partout. Je crois que je n’ai pas un seul endroit que je n’ai pas de cicatrices. Depuis que je suis ici, il y a eu beaucoup de nouvelles apparitions sur mon épiderme et peu de disparition. Je ne m’inquiète pas trop et de toute façon ; qu’est-ce que cela pourrait faire aux autres ? Qu’est-ce que ça va changer ? Tous les cobayes sont marqués. Un de plus ou de moins, ça fera partie de ma collection de mon imperfection de peau.

Il s’assoit sur un tabouret en allant prendre un objet. Un objet trop menaçant à mon goût. Il me dit que je peux crier si ça me chante. Toutefois, je ne saurais pas anesthésier et je n’aurais pas d’antidouleur. On n’oublie pas le point qu’il pourra me récompenser par la suite. Sa récompense, il peut se la foutre où que je pense. Sauf que je panique en voyant la flamme. Je redresse ma tête en essayant de forcer, de toutes mes forces, sur les liens. S’il faut que je m’arrache le bras, que je me blesse ou quoique ce soit pour m’échapper, je le ferai sans hésiter, mais non. Impossible. Le bruit que cet objet de torture fait et la chaleur qui s’approche dangereusement de ma cicatrice. Je tente de me débattre de tout mon être avant de ressentir la chaleur ardente qui me calcine. L’odeur nauséabond de la peau qui brûle me lève littéralement le cœur. Je grimace, je ferme les yeux en tentant de tout faire pour m’éloigner de ce psychopathe. Je grogne de l’intérieur pour ne pas hurler, mais non. J’ai les ongles qui s’enfoncent dans ma paume de main, mes jointures sont blanchies par la force et les poings qui en tremblent. La douleur est vive, trop présente, je la sens qui s’enfonce de plus en plus en profondeur dans ma chair. J’ai les larmes qui ruissellent sans arrêt sur mes joues. J'ai eu bien raison d’avoir peur, j’ai eu bien raison de vouloir me sauver de lui, mais je suis coincée sur cette table. Me faisant martyriser et marquer. Ce n’est pas une vie d’encaisser tout cela. Pourquoi, je ne tombe pas dans l’inconscience justement ? Je ne veux rien me rappeler de tout cela, je ne veux pas être consciente. Je crois que l’odeur me tient réveiller, mais aussi que toutes les couches de la peau qui crépitent, noircissant à vue d’oeil, que la flamme s’incrustant dans mes muscles me tient réveiller. Pourquoi il n’a pas pu m’endormir ?

Je ne sais pas si sa torche a cessé de me caresser chaleureusement la peau, mais j’halète, je pleure, je tremble de tout mon être. Les yeux qui s’ouvrent tout juste pour regarder le plafond. J’ai l’impression que mes paumes vont être en sang éventuellement à force de planter mes ongles. J’ai si peur. J’ai si mal. Je vis un véritable calvaire.
:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat StellaCela dure moins longtemps qu’on ne le pense. En réalité j’ai passé moins d’une minute à brûler sa peau et sa chair. Pourtant, chaque seconde a dû lui paraitre être une éternité. J’en suis désolé mais c’était un mal nécessaire. J’éloigne mon instrument de torture avant de le reposer sur le plateau près de moi. Je retire alors mes gants et baisse mon masque pour lui murmurer :
« C’est fini, ne t’en fais pas je vais bien te soigner maintenant. »
J’esquisse un sourire tout en encadrant son visage avec mes mains. D’ailleurs j’efface ses larmes à l’aide de mes pouces. C’est douloureux, je le sais mais tout ira tellement mieux maintenant. C’est une promesse que je tiendrais.
« Tu es été très courageuse Stella. Je suis fier de toi. »
Je m’écarte pour récupérer mon prototype. Celui que je veux tester sur elle. Il s’agit d’une nouvelle formule pour un gel cicatrisant. Sa capacité de régénération cellulaire est incroyable même si nous sommes encore loin des attentes de notre mécène. Cependant si les résultats sur Stella sont concluants, nous allons pouvoir passer à l’étape suivante.
« Je vais t’appliquer un gel qui va t’apaiser et aider ton corps à régénérer les tissus de peau mais également la chair brûlée. »
Nous allons suivre tout ça avec attention. Pour que le gel soit validé, il faut que la cicatrisation soit nettement supérieure à une guérison classique. Je ne doute pas des résultats mais je préfère me montrer prudent. La science demande de la précision mais également de nombreux testes.  
« Voilà, petit à petit la sensation de brûlure devrait s’estomper. »
C’est entre autre l’un des premiers effets de ce gel. Une fois généreusement appliqué sur sa plaie, je me lève et la contourne pour lui poser une perfusion sur son bras intacte. Elle va devoir rester ici un moment et je n’ai pas envie qu’elle se déshydrate.


:copyright:️ DABEILLE
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
My poor little thingShigure feat StellaCela a duré combien de temps ? Je ne sais pas, mais pour moi sentir ma carcasse se brûler sous cette petite flamme. Cette région concentrée qui s’endommage rapidement par le feu. Cela me semble une éternité. Comme si l’aiguille des secondes avaient arrêtée de fonctionner, le temps s’était mis à s’arrêter totalement pour laisser la place à cette souffrance qui m’arrache le bras. J’ai songé à plusieurs choses en même temps. J’aurais voulu le frapper. Le tabasser pour qu’il s’éloigne cette chose de sur moi. Mettre mon poing littéralement à la figure pour pouvoir le déstabiliser et me pousser, non, je suis attachée. Prendre son objet et le retourner contre lui, le voir se saisir son visage en pestant sa vie le temps que je me pousse de cette salle. Me couper le bras. Me saisir d’un objet coupant pour pouvoir me couper le bras, comme ça, il pourra s’amuser à sa guise sur ce bras qui ne saura plus le mien. J’ai pensé aussi de souffler sur la torche, comme ça l’éteindre à chaque fois qu’il réallume. Fermer les yeux, me forçant à tomber des pommes, comme ça je ne sentirais rien pendant toute la séance si jamais il me fait ça partout. Demander de me tuer ? Cette idée a percé le jour avant de secouer la tête pour pouvoir la supprimer rapidement. Je ne dois pas avoir de telle pensée. Ce n’est rien. Au lieu de ça, je me suis mise à grogner et à pleurer.

Même si tout cela n’a duré qu’une simple petite minute, la douleur est si intense que si on me l’avait fait pendant trois heures. Cela semble sans fin. Interminable. J’ai versé des larmes car c’est la même scène traumatisante lorsque je vois un scientifique différent. Un tel c’est comme ça. Un autre comme-ci. Un idiot qui me brûle cette fois. Je ne connaîtrais jamais une personne qui pourrait bien s’occuper de nous ? Que je pourrais souffler. Fermer les yeux et ainsi avoir confiance que je n’aurais pas mal. Je voudrais bien dormir paisiblement pour une fois et non songer à tout cela, le feu, l’odeur de la chair calcinée qui reste bien présente dans cette pièce. Lorsqu’il arrête, je souffle un peu, mais la sensation de brûlure est bien là. Je grimace, j’essaie de trouver un moyen pour pouvoir calmer tout cela. Je sens étrangement le vent sur cette blessure et empire la situation. Ma mâchoire est totalement crispée. Les larmes ne cessent de glisser. Je voudrais m’en aller. Me cacher. Ne plus penser à tout cela. Je pourrais quasiment sortir un pitié de mes lèvres. Je ne veux plus de tout cela. Je veux vivre ma petite vie tranquille, enfin, ce qui me reste.

Ses larges mains à mon visage. Il essui mes larmes qui arrêtent peu à peu de se glisser hors de mes yeux. Je papillonne mes paupières pour le regarder avant de grimacer à cause de la douleur et de repousser ses paumes en secouant la tête. Sa fierté, il peut se la foutre où que je pense ! Je ne veux pas de son affection. Je ne veux pas de ses petites attentions ni de son foutu thé. J’aimerais qu’on me libère, je voudrais la paix. Cela dit, ça ne semblerait pas être le cas maintenant. Je ferme les yeux, enfonçant mes ongles dans ma paume dû à la souffrance que je ressens. Cette brûlure, c’est une douleur agaçante. Pourquoi je dis cela ? Il m’a brûlé, sur le coup, ça fait très mal. Il a arrêté, me laisser un temps pour vouloir encaisser. C’est constant à un certain niveau avant de pouvoir se calmer. Toutefois, si par malheur, on l’accroche ou on souffle dessus, cela revient, mais dix fois pires. C’est comme ça à chaque fois jusqu’à temps que tu guérisses petit à petit. « soif... » Ma bouche est pâteuse et ce n’est pas le fait qu’il met un gel qui apaise tout cela, mais parce que j’ai pleuré. La soif m’empare sans même que je me rends compte. J’ai une nette sensation que j’ai les yeux rougis, mais aussi une fatigue pèse sur moi. Pourquoi suis-je faible ? Je me tourne la tête dès qu’il me pique le bras et suspendre une poche de liquide transparente. Quoi ? Je suis là pour combien de temps ? À l’aide.
:copyright:️ DABEILLE
Himura Shigure
Himura Shigure
http://theexperiment.forumactif.com/t274-himura-shigure-pour-l-a
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [NC - 18] My poor little thing - Shigure feat Stella  Tumblr_onqz4jVh4S1sdyajjo1_400 Avatar : Sugizo - Luna Sea & X Japan Crédits : hiera Pseudo : hiera Messages : 78 Age : 41 ans Statut : Célibataire Aile : Est Date d'inscription : 27/08/2019 DC : Yagami Ren, Angel, Sato Ayame, Kim Minsu
My poor little thingShigure feat Stella« Juste un petit instant ma belle. »
Je termine de poser la perfusion puis la laisse seule le temps d’aller lui prendre un verre d’eau. Elle est de toute façon attachée donc elle ne pourra pas de s’enfuir. Dans le pire des cas, elle ne risque que de se blesser davantage en essayant de se défaire de ses liens. Mais en a-t-elle seulement la force ? La douleur doit l’avoir vidé et elle va avoir besoin de repos pour se remettre de notre petite expérience.

Je reviens peu après avec un gobelet d’eau fraiche que j’approche doucement de ses lèvres.
« Bois doucement et par petite gorgée sinon tu risques de t’étouffer.»
Ça devrait lui faire du bien, du moins dans la bouche et à la gorge. Ensuite, elle ne devrait plus avoir soif grâce à la perfusion.
« Le gel que je t’ai appliqué est expérimentale. Il est efficace, je n’en doute pas, mais je dois mesurer son efficacité dans le temps et la durée. »
Mais ce n’est pas tout. Peu importe que le produit ou le médicament soit efficace si ses effets secondaires sont trop contraignants.
« Je vais avoir besoin de ton aide maintenant. Il va falloir que tu guérisses vite mais surtout que tu m’interpelles si tu ne te sens pas bien et que tu essaies de décrire le mieux possible ton état. »
Pour le moment, les effets secondaires attendus sont plutôt classiques : réaction allergique, maux de tête ect… Je ne suis pas particulièrement inquiet, juste curieux car les premiers tests ont révélé des choses surprenantes qu’il me faut confirmer avec Stella. C’est une femme, elle réagira peut-être différemment mais il semblerait que la molécule que j’utilise pour synthétiser ce gel aurait tendance à augmenter la libido du sujet.




:copyright:️ DABEILLE
Contenu sponsorisé