touch the stars go to hell

Invité
Anonymous
Invité

Our Nightmare dominates...KANG In Su & MOON Jae Won & Joker

Le vide et le néant, c’est la seule chose qui régnait autour de lui, les ténèbres l’engloutissaient et seul le bruit de sa respiration venait briser le silence de mort qui dominait sa cellule. Presque une semaine qu’il n’avait vu que cela, il se souvient même du dernier visage qu’il avait vu … Il avait recommencé, ce monstre sanguinaire avait surgit pour une fois encore sévir et semer le carnage autour de lui. Et que récoltait-il maintenant ? La sentence de ses erreurs, le fruit du mal qui dormait dans son cœur. Recroquevillé dans un coin de sa cellule, sa tête appuyée contre les murs en mousse moisis de la salle d’isolement, il avait le regard évasif et les pensées qui divaguaient. Ses bourreaux lui avaient demandé de réfléchir aux conséquences de ses actes mais est-ce que c’était réellement sa faute ? Il avait beau essayer de se souvenir ce qui avait réveillé le démon mais il ne parvenait pas à mettre une explication dessus, comme si le brouillard avait rendu flou les éléments et qu’une autre personne avait agi à sa place … Joker ne ferait pas de mal à une mouche, comment est-ce qu’il aurait pu agresser quelqu’un, ça n’avait aucun sens … Mais le mal était fait, ses émotions avaient eu raison de sur ses bonnes intentions et avait encore frappé … Et maintenant ? Que lui réservait l’avenir, est-ce qu’il en aurait au moins un ?

La lumière du jour lui manquait, le froid et le vide de sa prison le rendait encore plus fou qu’il ne l’était déjà. Il avait besoin de sentir les rayons contre sa peau et la brise du vent pour se sentir vivant. Personne ne lui avait dit combien de temps encore il allait affronter la solitude mais cette sensation pesante commençait à le ronger, lui qui ne supportait pas être seul, il avait besoin de contact … Parfois c’est pour briser le silence qu’il se parlait, il se donnait des paroles d’encouragements en se rassurant, en se disant que bientôt son cauchemar serait finis. Mais il ne savait pas oh combien il se trompait … Oh combien son enfer ne faisait que commencer … Ses prunelles coururent alors sur les murs salis de la cellule, du moins du peu qu’il arrivait à discerné dans le noir presque complet. Une main délicate se posa à plat contre la mousse et appuya légèrement dessus tandis qu’il rêvait de fouler les parvis de la ville … Pouvoir enfin s’éloigner de ce cauchemar qui dominait, avoir des amis, une famille, une vie normale … A cette pensée les yeux du blond se fermèrent un instant pour visualiser ces images virtuelles, essayant de calmer les pulsions agitées de son cœur et de nouveau laisser place à un léger sourire sur son visage de porcelaine …

Mais cette tentative fut vaine en entendant l’écho des pas qui résonnaient dans le couloir, est-ce qu’ils venaient pour lui ? A chaque fois il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir une lueur d’espoir, de se dire qu’on allait enfin lui ouvrir et le laisser sortir … Il avait besoin de se dégourdir les jambes, il n’avait plus marché ou courus depuis des jours. Son visage se tourna immédiatement vers la porte en la fixant dans la pénombre, restant en haleine pour voir si elle allait s’ouvrir … Il en rêvait toutes les nuits, cette image le hantait, la lumière qui pénètre enfin la pièce et le visage d’un des gardiens toujours aussi sévère qu’à l’accoutumé qui lui fait un signe nonchalant pour lui donner l’ordre de sortir … Cela faisait peine d’en venir à avoir des rêves comme ça, n’est-ce pas ? Le suspends dura de longues minutes qui parurent des heures pour Joker qui avait perdu la notion du temps. Il n’arrivait même pas à savoir si c’était le jour ou la nuit, s’il avait seulement passé une semaine ou si cela faisait déjà plus longtemps qu’il croupissait ici … Il voulait parler à quelqu’un, la compagnie humaine lui manquait et son cœur se serrait à la seule pensée de devoir finir ses jours dans la solitude et le néant. Une angoisse qui l’agita plus que de raison, lui faisant perdre toutes pensées positives qu’il s’était obstiné à créer. Une douce illusion dans ce cauchemar qui lui avait permis de ne pas littéralement exploser.

Puis c’est comme si son cœur s’arrêta, un sourire incontrôlé naquit sur ses lèvres alors que la porte s’ouvre enfin, laissant entrer la lumière, comme dans son rêve … Le patient se redressa immédiatement s’approchant prudemment de la porte où se tenait le gardien avec un visage impassible et une expression à glacer le sang. Ça aussi il l’avait vu dans son rêve. Joker lui adressa tout de même un sourire bienveillant avant qu’il ne se transforme peu à peu pour manifester ses excuses sur les évènements qui l’avaient conduit jusqu’ici. Il devait le dire, dire à quel point il était désolé pour ce qui s’était passé. Ce n’était pas de sa faute, le monstre avait eu raison de lui, Joker n’avait pas été assez fort pour le retenir, mais il tenait sincèrement à exprimer son regret vis-à-vis de ce qui s’était produit … Malheureusement son bourreau ne lui en laissa pas l’occasion et menotta ses mains dans son dos sans la moindre douceur. Joker se laissa faire, il l’avait cherché … Il valait mieux pour la sécurité de tout le monde que les choses se passent ainsi. Il sentit la pression de sa main se resserrer sur son bras alors que l’homme l’entraîna à sa suite après avoir refermé la porte de sa prison dont il connaissait les détails de confection par cœur à présent.

« Est-ce qu’on va encore au laboratoire ? » Demanda le blond à pique d’une petite voix qui traduisait son angoisse. Cela c’était passé comme ça la dernière fois, il se souvient encore de la douleur et baisse un peu les yeux pour ne pas revoir ses images. Il avait presque l’impression de pouvoir encore sentir la sensation qui le transperçait … Un frisson d’effroi secoua ses épaules alors qu’il orienta de nouveau ses iris vers le visage du gardien qui ne l’avait même pas regardé …

Inutile de parler, il ne lui répondrait pas … Mais Joker en avait besoin, c’était plus fort que lui. La marche silencieuse s’éternisa et les détours dans les dédales de couloirs ne faisait que faire grandir son stresse alors qu’il suivait simplement l’homme sans rien dire. Puis la destination de leur périple ne tarda pas, s’il avait su avant ce qui allait se passer il aurait certainement préféré rester dans sa cellule … Brusquement le gardien le poussa vers l’avant manquant de lui faire perdre son équilibre. Il tituba mais ne tomba pas, ses yeux coururent sur les recoins de la pièce dans laquelle il se trouvait avant de s’arrêter sur deux silhouettes qui se dessinait derrière ce brouillard de ténèbres. Puis il vit enfin leur visage à tous les deux … Ses yeux s’écarquillèrent, son cœur manqua un battement et son sang pulsa violemment dans ses veines en croisant leur regard … Après ce qui s’était produit il n’allait pas échapper aux représailles, il savait que cette histoire allait finir par empirer … Ses bras tremblaient légèrement et il déglutit en faisant un pas vers l’avant … Ce monstre avait fait du mal à ces hommes et quel que soit la raison qui l’avait poussé à agir ainsi, il leur devait des excuses en personne …

« Je suis vraiment désolé pour ce qu’il a fait … Je ne voulais pas qu’ils vous fassent du mal, j’espère que vous aurez la force de me pardonner … » Le patient avait formulé ses mots avec sincérité et la douleur qui lui pesait sur le cœur était d’autant plus lourde maintenant qu’il revoyait leur visage à tous les deux, leurs airs glacials et leur expression sévère … « Excusez-moi … » Acheva-t-il en s’inclinant plus bas face aux deux hommes comme lui avait appris la culture de son pays il y a des années. En espérant que cela suffise pour apaiser le coeur de ces deux hommes qu'il n'avait pas réellement eut le temps de côtoyer ...

Kang In Su
Kang In Su
http://theexperiment.forumactif.com/t173-kang-in-su-darkness#145
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [-18] Our Nightmare dominates... | Ft. In Su & Jae Won AdiTb9o Avatar : Lee Taemin Crédits : Keiko113 Pseudo : Yuki Messages : 28 It's me again ! : [-18] Our Nightmare dominates... | Ft. In Su & Jae Won M7HtVsB Age : 25 ans Statut : Célibataire marié à son travail Aile : Ouest Date d'inscription : 10/07/2019 DC : La folie numéro 1 a pour nom, Diamond
La folie numéro 2 a pour nom, Golden

Joker & Moon Jae Won & Kang In Su

[-18] Our Nightmare dominates...


Fumant tranquillement sa cigarette, In Su n’attendait que l’arrivée du cobaye dont ils allaient s’occuper avec Jae Won aujourd’hui. Si le travail en équipe ne le dérangeait pas, il préférait quand même son confort habituel ainsi que sa solitude pour s’occuper de ses cobayes comme il l’entendait. Heureusement, il avait des méthodes de travail presque similaires aux siennes ce qui était plutôt une bonne chose. Au moins, il n’allait pas complètement devoir changer sa façon de faire parce que certains scientifiques avaient cette manie d’être bien trop gentil avec les cobayes et il détestait ça. Ces choses n’avaient pas besoin d’être ménagées. À quoi cela servirait de toute façon ? Parce que bien sûr ces scientifiques trop doucereux avaient pour principe de reprendre In Su lorsque celui-ci souhaitait juste faire son travail sans aucune délicatesse. Il avait failli en tuer plus d’un. Par ailleurs, certains des cobayes avaient ce genre d’attitude presque dangereuse pour eux et baisser sa garde pouvait s’avérer être mortel. Alors oui, le scientifique n’avait pas les méthodes les plus douces au monde mais au moins il ne risquait pas sa vie puisqu’il montrait qui était le patron. D’ailleurs, Joker, le cobaye qu’on leur amena, semblait d’humeur bagarreuse et intrépide. Très bien. Il voulait jouer ? Ils allaient jouer et il allait comprendre où était sa place. In Su haussa un sourcil et écrasant avec son pied la cigarette qui était tombé puis il en alluma une nouvelle, crachant sa fumée sur le deuxième plus vieux de la pièce. « La vermine que tu es, ose ne pas rester à sa place et nous demander de lui pardonner ? T’es complètement con ma parole. » Prenant le cobaye par le bras, il remit son bâton de nicotine entre ses lèvres et obligea Joker à s’asseoir sur une chaise. Il prit une corde qu’il savait présente en cas de nécessité puis finit par prendre son bilan de santé. « Quoi d’anormal après ta dernière visite dans un labo ? Fais court, non seulement on n’a pas que ça à foutre mais en plus on doit te donner une leçon. » Le sourcil arqué, il reprit sa cigarette avant de prendre un stylo pour y gribouiller ce que dirait le fameux Joker. Il avait étudié le dossier quelques jours auparavant afin d’être sûr de ne pas perdre de temps une fois qu’il l’aurait face à lui. D’après ce qui était marqué, il avait parfois un tempérament violent et c’était d’ailleurs pour ça qu’il avait prévu de quoi l’attacher au cas où ce genre de choses venaient à se produire. Il savait aussi quels différents tests avaient été réalisés sur lui pour éviter qu’ils n’administrent un produit qui pourrait l’envoyer à la morgue.
Les informations notées, In Su reposa le calepin puis remit sa cigarette presque consumée totalement entre deux de ses doigts. « Cher collègue, je te laisse commencer les festivités puisqu’on dit toujours, honneur aux aînés. » Dit-il en faisant un mouvement de tête pour indiquer le cobaye qu’il finit par regarder. « Essaye de nous mordre et tu te retrouveras avec une muselière. Compris ? » Demanda-t-il en écrasant finalement son mégot dans le cendrier avant de prendre une nouvelle cigarette qu’il alluma.
AVENGEDINCHAINS

_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• I'm so dangerous •
(c) Miss Pie

Moon Jae Won
Moon Jae Won
I'm a brillant scientist babe!
Say Cheese : [-18] Our Nightmare dominates... | Ft. In Su & Jae Won 1f44fe878200052f2bf4155f6ad9c962 Avatar : Lee So Hyuk Crédits : Agathe Pseudo : Vitamine Messages : 66 It's me again ! : [-18] Our Nightmare dominates... | Ft. In Su & Jae Won Tumblr_n8sz835Ae01r9zq5ro1_500 Date d'inscription : 18/08/2019

Joker & Moon Jae Won & Kang In Su

[-18] Our Nightmare dominates...


Dos contre l'une des armoires du labo; une cigarette au bec; une tasse de café dans une main; Jae Won attend le cobaye du jour. Une petite expérience à deux; un travail d'équipe. Rare sont ceux avec qui le trentenaire apprécie travailler mais In Su; bien que plus jeune que lui; est assez semblable dans son comportement. Il suffit de voir son chien domestique; celui que sa merveille aime bien jouer avec. Totalement docile; acceptant tout ce que son maître veut. Quoi que Jae Won; n'ira pas jusque là; car ça voudrait dire avoir une affection; positive ou négative; pour l'un des cobayes. Et lui; ne les voit que comme de la marchandise bonne à remplacer quand il n'en a plus besoin. La porte de la salle s'ouvre; et il se délecte du spectacle se jouant devant ses yeux. Il rigole en attendant son collègue prendre la parole; terminant à son aise sa cigarette; profitant que sa douce fille soit dans une autre aile; dessinant certainement. Lorsque In Su lui propose de commencer; il roule des yeux. "Depuis quand es-tu aussi formel ?"Voilà plus de trois ans que le docteur Moon travaille dans cet endroit; et il a constaté que certains cobayes détestent être ignorés.  Une douce torture; comme une autre.

Il bouge; quittant son appuie tout en terminant sa tasse de café. Ses pas le conduise devant la chose prosté au sol. Et il donne un coup dans les cotes. "Lève-toi !"  La voix claque comme une gifle. Il se recule; préférant éviter de se retrouver dans une mauvaise posture. color=#3333ff]" Tu as vu la température qu'on annonce demain ? "[/color] Le sujet s'appelant Joker veut savoir comment est l'extérieur. La torture va doucement commencer. " Je comptais me rendre à la place ce weekend. "
AVENGEDINCHAINS
Invité
Anonymous
Invité

Our Nightmare dominates...KANG In Su & MOON Jae Won & Joker

Revoir leur visage à tous les deux avait eus l’effet d’un électrochoc, malheureusement il était incapable d’oublier ce que ce monstre avait fait, ce dont cette chose qui dors en lui était capable … Il souffrait terriblement de les avoir agressés, il a quelques brides de souvenirs dans sa mémoire, des images douloureuses à revoir et même mille excuses ne suffiraient certainement pas à apaiser leur colère … Le cobaye resta incliné, la tête face au sol en silence, il était conscient de l’erreur qu’il avait fait de ne pas contrôler cette bête qui reprenaient parfois le dessus, même à lui elle lui faisait peur … "La vermine que tu es, ose ne pas rester à sa place et nous demander de lui pardonner ? T’es complètement con ma parole." Le cobaye déglutit difficilement mais comprenait parfaitement sa haine, c’était mérité … Il prenait pour cette chose, mais il devait assumer les conséquences de ce qu’il a fait.

« Je suis désolé … » Répéta Joker dont le cœur se faisait de plus en plus lourd. Il les avait blessés, ces hommes ne le méritaient certainement pas. Quand bien même ils auraient eux aussi blessé d’autres personnes, ils ont forcément une part de bonté en eux et surtout un cœur. Le cœur humain est fragile, c’est pour cette raison qu’il faut savoir y faire attention.

Mais c’est alors que le jeune homme fut brusquement installé sur la chaise en face du bureau éclairé, lui rappelant de nombreux mauvais souvenirs, mais Joker essaya d’en faire abstraction. A peine assis il ne tarda pas à remarquer la corde que le plus jeune tenait dans sa main. Joker baissa immédiatement la tête comme pour montrer qu’il ne tenterait rien. "Quoi d’anormal après ta dernière visite dans un labo ? Fais court, non seulement on n’a pas que ça à foutre mais en plus on doit te donner une leçon." C’est alors que le Japonais redressa rapidement la tête à l’entente de ses paroles, le questionnant un instant du regard. Il savait qu’il allait devoir payer tôt ou tard mais il n’avait pas déjà eut sa punition ? Plusieurs semaines d’enfermement et d’isolation ce n’était pas suffisant ? Nerveusement il tritura ses doigts en passant d’un visage à l’autre, entrouvrant les lèvres pour parler, mais rien ne sortit. Il voulait poser beaucoup de question, tant d’interrogation qui lui taraudait l’esprit et pourtant le nœud de regret logé dans sa gorge l’empêchait de parler. Voyant son air impatient, le cobaye se donna une claque mentale pour au moins parler, dire quelque chose.

« Je voulais m’excuser … Ce n’est pas moi, enfin si mais pas le vrai moi … Je ne ferais jamais de mal à personne, j’ai paniqué et c’est lui qui a repris le dessus, j’ai rien pu faire, pardonnez-moi … » Bien sûr qu’ils ne le pardonneraient pas, d’ailleurs il n’était même pas sûr d’en ressortir vivant. Une fois que cette pensée fila dans son esprit son cœur se mit à pulser lourdement contre sa poitrine. « Je mérite votre haine mais … Je pensais déjà avoir été punis ? » Le cobaye avait peur de dire quelque chose qu’il ne fallait pas, il marchait sur un terrain miné il en était conscient. C’est en voyant leur expression qu’il se tendit un peu plus. « Désolé, ma curiosité est instable aussi … » S’excusa-t-il avec un semblant de sourire qui se voulait amical mais le perdit bien rapidement.

"Cher collègue, je te laisse commencer les festivités puisqu’on dit toujours, honneur aux aînés." Un frisson d’effroi le parcourut tendit qu’il serra un de ses doigts entre son poing sous le coup du stresse qui ne cessait d’augmenter. Il aurait au moins aimé savoir ce qui allait lui arriver cette fois … "Depuis quand es-tu aussi formel ?" Répondit alors la voix oppressante du plus grand qui ouvrait la bouche pour la première fois. "Essaye de nous mordre et tu te retrouveras avec une muselière. Compris ?" Joker se redressa alors de sa chaise pour se mettre à genoux, peut-être dans l’intention de les supplier de le pardonner, il était misérable, mais il ne voulait pas mourir maintenant, il avait encore plein de choses à voir à l’extérieur … Implorer leur pitié ne fonctionnerait sans doute pas mais le Japonais était désemparer … Le coup qui suivit et heurta ses côté déclencha une douleur écrasante qui lui coupa le souffle. "Lève-toi !" Joker porta alors ses mains contre le côté de son ventre où la douleur se propageait et obéit immédiatement, vacillant dangereusement une fois debout. "Tu as vu la température qu'on annonce demain ?" Ses yeux brillants se levèrent en direction du plus âgé et fit un signe négatif de la tête. "Je comptais me rendre à la place ce weekend." C’est alors qu’il oublia un peu sa douleur qui sembla s’estomper peu à peu à cette phrase tandis qu’il fixait son vis-à-vis avec une telle attention qu’il pourrait boire ses paroles.

« Dehors vous voulez dire ? » Pour lui il ne connaissait pas de nom de ville, d’emplacement de lieu ou de description, c’était l’extérieur, le dehors, une sorte d’upside down qu’il rêverait de visiter. « Il fera soleil vous pensez ? » La curiosité avait gagné le dessus sur la crainte et il voulait maintenant en savoir plus mais la raison de sa présence ici il ne l’avait pas oublié … « Je ne mérite pas de vous poser des questions n’est-ce pas ? » Il connaissait déjà la réponse du médecin mais il préférait lui montrer qu’il regrettait son erreur et qu’il acceptait sa punition. Son regard se posa alors sur l’autre homme. « Je suis désolé de vous faire perdre du temps … Mais est-ce que je pourrais connaître la raison de ma présence ici … S’il vous plaît … » Ajouta-t-il. Ne pas savoir était sans doute bien pire que le reste et être dans le brouillard total avait pour effet de l’agiter encore plus qu’il ne l’était déjà …

Contenu sponsorisé