touch the stars go to hell

Diamond
Diamond
http://theexperiment.forumactif.com/t97-shine-bright-like-a-diam
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella KxouYk3 Avatar : Kim Jennie Crédits : Yuki Pseudo : Yuki Messages : 81 It's me again ! : Run run run || Ft. Stella A4hnkOp Age : 22 ans, elle est née le 7 janvier 1997 à Daegu. Statut : Célibataire qui n'a jamais été en couple. Aile : Ouest Date d'inscription : 15/06/2019 DC : Kang In Su
Run run run || Ft. Stella
le Jeu 20 Juin - 20:01 #

  Stella & Diamond

   Run run run

   

   Ennui mortel. Encore une journée au laboratoire qui venait de s’écouler et Diamond n’était pas assez amochée pour avoir de l’occupation comme apprécier la douleur ou désinfecter ses plaies. En plus Rain n’était même pas là ! Soupirant de lassitude, elle prit une mèche de cheveux qu’elle fit tourner entre ses doigts avant de gonfler les joues. Après quelques secondes à rester sans rien faire, elle finit par sortir de la chambre. Direction l’aile Nord. Avec un peu de chance, elle y croisera Blue. En tout cas, cela lui permettrait de se dégourdir les jambes surtout si elle courait alors c’était ce qu’elle fit. C’était vraiment amusant pour elle de se déplacer ainsi, de ne pas faire attention aux personnes qu’elle pouvait éventuellement croiser. Ses cheveux volaient dans sa course et ce n’était clairement pas à cause du vent. Il n’y en avait pas ici et la jeune femme ne savait pas ce que c’était. En tout cas, cela lui faisait vraiment du bien de courir, faire bouger ses muscles engourdis.
Les couloirs étaient presque déserts, un soulagement en soit parce qu’elle avait la réelle flemme de faire attention à là où elle allait. Sa gorge commençait à s’assécher mais elle en avait l’habitude de cette sensation d’essoufflement. Elle l’adorait même, tant c’était grisant. Mais, bien évidemment, ce qui devait arriver arriva.

BOUM !

Son corps venait d’en percuter un autre, se retrouvant même limite étalée en étoile de mer dessus, sa tête sur la poitrine de l’inconnue. Diamond pouvait donc assurer qu’elle avait affaire à une femme. Faites que ce soit une surveillante ! Elle avait envie qu’on lui passe un savon, qu’on la corrige pour son attitude limite dangereuse et insouciante. Une petite lueur d’espoir dans les yeux, elle se releva pour voir que c’était un cobaye. Légère déception. Cependant, en voyant ce qui l’entourait, un petit sourire en coin étira les lèvres de la brune. « Je suis vraiment désolée, je ne regardais pas où j’allais. J’espère ne pas t’avoir fait mal ! Je m’appelle Diamond mais on raccourcit souvent en Dia. Tu veux un coup de main pour ramasser tout ça ? » Demanda-t-elle en désignant les objets au sol qui avaient certainement été volés plus tôt. Elle aimait déjà sa nouvelle rencontre !
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
† Innocence, innocence is not always what it seems. Although a dark shadow covers me. (c)poésies cendrées
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
Run run run || Ft. Stella
le Jeu 27 Juin - 1:27 #
Run Run RunDiamond & Stella
Stella, tu as été sage, tu as le droit d’aller dans cette pièce. Attention Stella, il ne faut pas que tu voles quoique ce soit sinon tu sais ce qui vas t’arriver. Stella, voilà la bibliothèque, reste autant que tu veux pour lire. Stella, reste sage. Des mots que des abrutis qui résonnent dans ma tête quand je suis entrée dans cet endroit. Je soupire, j’ai seulement le goût de me frapper le front en secouant la tête négativement, découragée. Sois que je joue un peu trop bien mon jeu ou sois qu’ils sont tout simplement stupides. Ils ne se rappellent donc pas que j’ai comploté avec Blue et Adeul pour l’incendie dans le bureau de Monsieur K ? Ils ne se rappellent donc pas que c’est à cause d’eux que je suis devenue kleptomane ? Ils ont volé un bien que j’ai réussi à emprunter - à long terme - dès que je suis arrivée ici et depuis c’est devenu un automatisme. Une crainte de perdre encore une fois quelque chose qui me tient encore. Mes mains se glissent seules avant de disparaître dans mes poches, c’est un exemple que je vis à chaque moment de ma vie lorsque je commets un vol involontaire. Je suis totalement consciente malheureusement je ne contrôle pas mes gestes comme si c’est un trouble de comportement ou bien une obsession de perdre à nouveau l’objet qui m’appartient, mais dans le fond qui ne m’appartient pas du tout.

La bibliothèque. Mon regard parcoure les couvertures de livre pendant que mes pas m’amènent comme bon leur semble. Mes doigts se glissent sous les titres gravés sur les ouvrages en souriant peu à peu. Je suis fan des livres. Les histoires me fascinent. Le contenu, le monde qui me laisse découvrir à chaque ponctuation. Je me sens davantage libre de cette façon que de vivre en subissant des expériences. Encore un moment, je marche avant de prendre un livre et de commencer à lire quelques lignes afin de le déposer à sa place initiale. Je répète ce geste à plusieurs reprises avant de m’éterniser sur un, puis deux, puis quelques-uns. Je m’installe sur une chaise pour commencer ma lecture. C’est merveilleux. J’ai des petites étoiles qui brilles de mille-feux dans mes iris à chaque mot que je lis. Dévorant les paragraphes, tournant les pages une à une quand elles sont achevées. Une histoire aussi fascinant que je devais continuer la lecture avec mon frère et à ma sœur. Faire la lecture, j’aimerais bien faire cela un jour. Ce jour n’existera pas malheureusement. Je ne peux rien sortir sous l’autorisation des surveillants ou bien des supérieurs. Du coup, je suis coincée ici quand je veux absolument lire. J’aimerais apporter Blue ou bien Adeul ici pour qu’ils puissent se divertir un peu au lieu de tout le temps vouloir faire des mauvais coups. Quand j’y pense, un sourire moqueur s’affiche à mon visage. Depuis quand ils vont prendre le temps de se calmer pour avoir une bonne lecture ? Ils sont mes têtes brûlées adorées que j’aime de tout mon cœur.

C’est décidé. Déposant mon dos sur le dossier de la chaise. Je regarde autour avant de déposer le livre qui m’intéresse beaucoup dans ma combinaison ainsi que les deux autres livres qui sont le même thème. Le romantique. Quoi de plus magnifique de lire une histoire d’amour ? Avec tous les événements qui frappent aux portes des héros principaux, ils arrivent toujours à revenir ensemble et devenir davantage plus fort. Debout sur mes pieds, je replace la chaise avant de prendre la sortir de manière incognito. J’ai dû rester quelques heures tout au plus le temps de dévorer le livre en entier et de le prendre avec moi ainsi que deux autres exemplaires. Par chance, je soupir de soulagement lorsque j’ai passé la porte. J’ai passé sans rien soulever comme soupçon. Sauf que je dois continuer d’être concentrée pour ne pas faire la moindre erreur pour apporter ses bouquins à ma chambre. Je tourne un couloir et boom ! Je me retrouve sur le sol ainsi que mes ouvrages empruntés.

J’ouvre les yeux, un peu surprise de cette apparition. Je me frotte un peu où que j’ai reçu l’impact sur ma poitrine avant de me crisper pour constater que mon vol est à la vue de tous. Je m’agenouille pour ramasser rapidement mes ouvrages, sauf que je me suis mise à regarder ce qui m’a percuté. Une petite cobaye, elle aussi ? Je ne l’ai plus ou moins vu, est-elle récente ? Je penche la tête sur le côté lorsqu’elle a commencé à parler. Pourquoi tu me parles comme ça alors que j’ai fait un énorme délit ? «Non, sans façon...» soufflais-je doucement en baissant mon regard pour prendre rapidement mon trésor précieux. Je les recache aussitôt avant de me redresser. J’ai voulu partir, mais je me suis retournée pour tendre la main en direction de cette dite-Diamond. Il ne faut pas me brusquer, je ne sais pas comment réagir dans ce cas-là. «Stella.»
@Diamond
:copyright:️ DABEILLE
Diamond
Diamond
http://theexperiment.forumactif.com/t97-shine-bright-like-a-diam
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella KxouYk3 Avatar : Kim Jennie Crédits : Yuki Pseudo : Yuki Messages : 81 It's me again ! : Run run run || Ft. Stella A4hnkOp Age : 22 ans, elle est née le 7 janvier 1997 à Daegu. Statut : Célibataire qui n'a jamais été en couple. Aile : Ouest Date d'inscription : 15/06/2019 DC : Kang In Su
Run run run || Ft. Stella
le Mer 10 Juil - 12:51 #

  Stella & Diamond

   Run run run

   

   Depuis toujours, Diamond avait été un électron libre, même avant d’être dans ce laboratoire. Elle en avait fait des frayeurs à ses frères ou à ses parents et, si ses souvenirs avaient été effacés, cela n’était pas le cas de son caractère. C’était encore même pire vu combien elle souhaitait aller au danger ou encore repousser les limites du raisonnable. Les normes ? Très peu pour elle. Plus c’était risqué, plus elle fonçait tête baissée. L’ennui ? Très peu pour elle, il lui fallait absolument quelque chose à faire. Alors, comme aujourd’hui, elle trouvait une activité, se fichant des conséquences que cela pouvait avoir. C’était tout elle. Le jour où elle aurait une récompense n’était pas arrivé ou, alors, il faudrait se poser des questions parce qu’une Diamond sage c’était étrange. Ce n’était pas dans sa nature. Elle vivait pour être punie, elle adorait un peu trop ça d’ailleurs, c’était sa récompense pour ses mauvaises actions. Un truc comme la librairie, là ce serait une punition pour elle.
Quoiqu’il en soit, penser à cela n’allait pas arranger son ennui. Bien au contraire, elle avait envie de se dégourdir les jambes alors, elle piqua un sprint sans faire attention à ce qui l’entourait. Au pire les autres n’auraient qu’à se pousser d’abord ! Alors elle se faisait plaisir, ses cheveux volant par sa vitesse, c’était vivifiant. Au moins, il y avait un peu de vie dans cet endroit très austères. Une prison en soit mais savaient-ils vraiment à quel point ils étaient maltraités ? A vrai dire, la jeune femme s’en fichait clairement. Si elle était là, alors c’est qu’elle n’était pas ailleurs.

Bien entendu, l’inévitable était arrivé et elle avait percuté quelqu’un. Si elle avait espoir que c’était une surveillante (elle avait bien senti sa poitrine en tombant sur elle), elle fit une moue boudeuse en voyant qu’elle avait la même blouse qu’elle. Une cobaye. Mais pas n’importe qui. Une qui semblait aussi aimer le danger apparemment vu tout ce qu’il y avait dans sa blouse. Elle lui proposa de tout ramasser après s’être présentée puis poussa sur ses lèvres, accentuant sa moue. Elle avait bien envie de parler avec quelqu’un alors pourquoi elle partait déjà ? Un soupir s’apprêtait à quitter ses lèvres mais en voyant l’inconnue faire demi-tour, ce fut un sourire qui les étira. Elle serra sa main, contente de pouvoir faire une nouvelle rencontre, surtout lorsqu’elle entendit son nom. « Oh mais, tu es une amie de Blue ! » Des étoiles dans les yeux, elle la regarda sans se défaire de son esquisse. « Tu es au laboratoire depuis longtemps ? » Demanda-t-elle en s’asseyant par terre en tailleur comme si c’était tout à fait normal pour elle de parler ainsi à quelqu’un en plein milieu du couloir. Elle tapota la place face à elle pour inciter sa nouvelle connaissance à faire de même. Le mot gêne ? Clairement, la coréenne ne le connaissait pas. Ce qui était bizarre pour les autres était tout à fait normal pour elle.
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
† Innocence, innocence is not always what it seems. Although a dark shadow covers me. (c)poésies cendrées
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
Run run run || Ft. Stella
le Mar 16 Juil - 1:06 #
Run Run RunDiamond & Stella


Ce que je ne comprendrai jamais dans ce vaste monde – enfin plutôt laboratoire – c'est qu’il y a ceux qui ne veulent pas être ici et ceux que ça ne les dérangent aucunement pas d’être ici. Je fais partie de ceux qui ne veulent pas. Je suis ici depuis bien assez longtemps. J’ai vu des vertes et des pas mûres. J’ai vu énormément de gens entrés et disparaître aussitôt sans qu’on puisse faire connaissance. Je préfère rester dans mon petit gros au lieu de me mélanger aux autres de peur que quelques choses leur arrivent. Me disant que je pourrais m’attacher un peu trop rapidement aux nouveaux cobayes avant de les voir se volatiliser du jour au lendemain. Tout comme les scientifiques, mais sur ce point-là, je m’en fiche. Pour ceux qui veulent être ici, je suis légèrement confuse. Comme si quelque chose leur manque dans leur tête. Je ne sais pas comment agir envers eux car je me sens davantage mal à l’aise en étant timide. Tout comme cette nana devant moi. Elle semble trop énergique, trop contente d’être ici alors que je ne le suis pas du tout. Je ne comprends pas son comportement et je reste perplexe devant ses agissements. J’ai voulu m’en aller pour lui fausser compagnie, mais j’ai fait demi-tour afin de l’aider à se lever, mais au lieu de cela, elle s’est assise au milieu du corridor. Comment dois-je réagir ?

Je regarde autour de nous pour vérifier que personne ne se trouve dans le coin. Je ne veux pas qu’elle ou moi soit puni pour une quelconque raison stupide. Je regarde les caméras en même temps pour constater qu’ils ne sont pas dans notre direction ce qui me fait soupirer de soulagement. Un léger poids se libère de mes épaules, mais rien n’est gagné d’avance pour le moment. Je dépose mon attention sur elle, une fois de plus, en étant gênée. Sérieusement, je ne peux pas m’éterniser plus longtemps possible ici, j’ai volé des objets qu’il ne fallait. J’ai emprunté à long terme sans la permission de qui que ce soit et tout ce que la demoiselle c’est de s’assoir en tapant légèrement le plancher pour que je fasse de même ? Je me gratte la tête. Je ne la comprends pas. C'est comme ses gens qui ont fini par céder à l’abandon. Certains rebelles sont dégoutés par cette situation contrairement à moi. Moi, qui tiens sur un fil. Je marche doucement comme un funambule vacillant vers la droite et la gauche avec une longue-longue perche. Pourtant je garde toujours mon équilibre même si la gravité m’attire vers le bas. Lorsque je regarde mes pieds qui sont meurtris par le fer, je songe à abandonner car c’est actuellement sans fin. Une survie, une guerre interminable. Je comprends ceux qui ont choisi la lâcheté, mais à la fois non. Je ne suis pas du genre à baisser la tête dès qu’un surveillant me regarde directement dans les yeux. Puis, elle, cette petite cobaye merveilleuse. Elle, qui a mentionné ma sœur de cœur. Ça doit être elle ; Diamond. Celle qui est maso et qui adore souffrir. Justement ça ce sujet ça me donne froid dans le dos.

Qu’est-ce qui a de si excitant ? C’est la question que je me pose actuellement et qui se fait répondre assez rapidement. Comment ne pas devenir folle dans un établissement pareil ? À force de se faire martyriser et mutiler, on finit par craquer. Je n’ai jamais songé que cet aspect peut se révéler. Quelle vision, bizarre. Je m’accroupis devant elle, faisant attention pour ne pas faire tomber mes objets volés. Je penche la tête sur le côté quand elle m’a demandé depuis quand que je suis ici. « Dix-neuf ans, tout comme Blue.» Une question que la petite m’a posé. Ça ne se pose pas habituellement dans un sujet de conversation entre victime. Vous imaginez la situation si j’arrive auprès d’une personne et au lieu de dire : «Est-ce que vous venez souvent ici ?» devient un : « Ça fait combien de temps que vous êtes ici ? » Une phrase dans le cliché et l’autre inspiré du laboratoire ? Par contre, ça fait un sujet de conversation, non ? Toutefois je ne suis pas la plus bavarde dans le trio. « Tu es diamond ? Ça fait combien de temps ?» Deux questions en une phrase. Est-ce que ma timidité perd peu à peu son ampleur ? Pas du tout, seulement dû au hasard, rien de plus. Je jette quelques regards autour. Disons que le stresse se fait de plus en plus présent pendant que les minutes passent.

@Diamond
:copyright:️ DABEILLE
Diamond
Diamond
http://theexperiment.forumactif.com/t97-shine-bright-like-a-diam
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella KxouYk3 Avatar : Kim Jennie Crédits : Yuki Pseudo : Yuki Messages : 81 It's me again ! : Run run run || Ft. Stella A4hnkOp Age : 22 ans, elle est née le 7 janvier 1997 à Daegu. Statut : Célibataire qui n'a jamais été en couple. Aile : Ouest Date d'inscription : 15/06/2019 DC : Kang In Su
Run run run || Ft. Stella
le Mer 24 Juil - 13:53 #

  Stella & Diamond

   Run run run

   

   A son arrive dans le laboratoire, Diamond n’était pas celle qu’elle était aujourd’hui. C’était grâce à Rain, à sa présence qu’elle avait arrêté de se mutiler toute seule, qu’elle s’était endurcie car il l’avait pris sous son aile, il l’avait protégé envers et contre tous. Elle lui devait une fière chandelle. Il était comme un grand-frère, elle avait énormément d’affection et de considération pour lui. Pour lui, elle était même prête à endosser toutes les punitions du monde pour lui éviter de souffrir mais jamais il ne la laisserait faire. Elle le savait et cela avait tendance à la ronger parce qu’il ne méritait pas qu’on le torture, surtout avec son attitude si docile. La coréenne aimait la douleur, c’était bien pour ça qu’elle enchaînait autant les bêtises mais aussi pour montrer qu’il n’y avait pas que des corps dénués d’âme qui rodaient dans les couloirs. Certains continuaient de se battre, elle savait que Blue était aussi tête brûlée qu’elle, les deux amies se retrouvant souvent pour faire les quatre cents coups. De ce fait, la coréenne savait très bien qui étaient les proches de son aînée même si elle ne les connaissait que de nom, alors elle savait que Stella faisait partie de son entourage. Cela ne fit qu’augmenter l’entrain de la plus jeune qui appréciait vraiment faire de nouvelles rencontres peu importe qui était la personne en face. Un cobaye, un scientifique, un surveillant, elle ne craignait personne même si elle n’était pas non plus assez folle pour prendre des risques inutiles quand il s’agissait d’autres personnes qu’elle qui pourrait être concernée.
Naturellement, Diamond s’assit en tailleur par terre puis invita l’autre jeune femme à faire de même comme si c’était tout à fait normal. Ici, les codes étaient différents d’ailleurs, les cobayes vivaient au jour le jour sans savoir quand leur heure viendrait alors certains profitaient de chaque seconde. La coréenne était de ce genre, elle ne se prenait pas la tête et si elle devait mourir alors elle mourrait, si elle devait sortir alors elle sortirait. C’est bien pour cela qu’elle ne disait jamais non pour faire tourner le personnel en bourrique.

Un grand sourire étira ses lèvres en la voyant s’accroupir face à elle, heureuse d’avoir quelqu’un avec qui discuter. Cela n’était pas commun de voir deux cobayes s’asseoir en plein milieu d’un couloir pour faire connaissance, sauf peut-être quand il s’agissait de l’électron libre masochiste qu’était la plus jeune. Sa bouche forma un « o » en entendant la réponse de son interlocutrice. Elle était vraiment là depuis longtemps. Est-ce que dans quelques années, Diamond perdrait aussi sa fougue et son envie de battre ? Elle espérait que non. « Oui, je suis Diamond. Je fais partie de l’aile Ouest comme Rain. » Elle l’avouait, elle était heureuse à chaque fois qu’elle prononçait le nom de son palier dans ce laboratoire. Elle tenait énormément à lui. « Je suis au laboratoire depuis 6 ans et demi. » Diamond gonfla ensuite les joues comme boudeuse vis-à-vis de quelque chose. « J’ai jamais eu un scientifique attitré ou plutôt, je change souvent de scientifique. Je suis certaine que mon actuel va encore changer bientôt… Bon c’est pas plus mal cela dit, il est trop doux. » La cadette haussa ensuite les épaules comme si cette conversation était complètement banal alors que ça ne l’était pas. Ça ne pouvait pas l’être. « Sinon, parlons un peu de toi ? Tu aimes lire je suppose, non ? On apprend des choses dans les livres ? » Son ton était doux, montrant qu’elle était vraiment curieuse par rapport à cela, surtout qu’elle n’avait jamais pu mettre un pied dans la bibliothèque.
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
† Innocence, innocence is not always what it seems. Although a dark shadow covers me. (c)poésies cendrées
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
Run run run || Ft. Stella
le Jeu 8 Aoû - 1:36 #
Run Run RunDiamond & Stella

Ce qui me surprend de plus en plus ; c’est que je rencontre toujours des nouvelles personnes qui m’étonneront toujours. Je suis bien une combattante, mais je reste néanmoins passive contrairement à la plus jeune devant moi ainsi qu’Adeul et Blue. Je ne suis pas tout à fait physique comme personne préférant nettement mieux provoquer ou attirer l’ennemi sur soi au lieu qu’il attaque ceux que j’apprécie le plus. Toutefois Diamond sort totalement de mon imagination. Une jeune femme qui a de l’entrain ce qui est plutôt du jamais vue en tant que cobaye. Elle me laisse davantage sans voix alors que je n’en ai plus ou moins dû à ma timidité. Le fait qu’elle se fiche des règlements. Qu’elle court et qu’elle décide par toute attente de s’asseoir au milieu du corridor pour discuter avec moi. Je n’ai pas de mot. Je l’admire. Dans mon cas, j’en ai des frissons si je me fais prendre. Déjà que j’ai commis une faute en volant quelques ouvrages en les cachant sous mes vêtements. Je n’ose pas imaginer les représailles, puis elle ? On dirait que la cocotte ne souhaite seulement ça. Est-elle masochiste ? Ou d’ailleurs, est-elle combattante comme nous ou préfère-t-elle rester auprès des scientifiques ? Des questions qui me torturent l’esprit.

« Rain... » fut le prénom qui glisse entre mes lèvres quand je décide enfin de déposer mon fessier sur le sol tout en gardant mes genoux contre moi pour justement cacher mes preuves de mon crime. Elle vient donc dans la même aile que Rain, c’est rassurant qu’au moins quelqu’un puisse le tenir compagnie et qui peut se confier. Être rassuré, consolé. Il ne faut jamais être seul dans ces moments-là surtout dans les plus difficiles car on songe bien souvent d’abandonner, mais il ne faut surtout pas. Même si l’envie ne me manque pas. Même si j’ai le goût de rester dans mon coin et de pleurer toutes mes larmes de mon corps en souhaitant que quelqu’un achève ce cauchemar qui dure un peu trop longtemps. Les disparitions de quelques individus nous ne laissent certainement pas indifférent. Ce n’est pas une vie de vivre avec la peur au ventre et d’avoir peur que la personne que tu aimes disparaisse indéfiniment. Elle est ici depuis six ans et demi, donc. Je penche la tête sur le côté en remarquant sa bouille. Mon visage devenant ébahi en apprenant qu’elle voudrait avoir un scientifique attitré et un beaucoup moins doux de celui qu’elle a. Je me gratte le sourcil ne sachant pas quoi dire. Je suis littéralement muette face à ses mots.

Son attention se tourne aussitôt vers moi avec les livres. Je souris timidement à sa question. J’aime beaucoup lire. J’aime dessiner également. Dans les bouquins, on apprend que la vie est bien mieux ailleurs et cela nous fait rêver. C’est un apprentissage continu, développant notre vocabulaire, mais aussi être fasciné de l’histoire qui se déroule entre les mots et les espaces. Je dévore peu importe le contexte. Je suis une mordue, un vrai rat de bibliothèque. « Ça dépend ce que tu veux apprendre, mais oui. C’est plutôt enrichissant. » Je sors subtilement un ouvrage pour faire tourner les pages en souriant davantage. Je vois les mots qui se défilent sous mes yeux avant de tendre vers ma nouvelle amie. Qu’elle soit curieuse oui, mais qu’elle soit discrète également. « Sois discrète... Pourquoi tu veux un scientifique différent ? J’aimerais tellement être à ta place et d’avoir un doux au lieu d’un qui nous martyrise. » fis-je alors que je montre quelques cicatrices qui puissent être montrée avant de m’approcher un peu plus à elle. La petite rebelle est adorable. Tu ne veux qu’une seule chose ; lui faire un câlin. Je lui replace une mèche de ses cheveux avant de reculer pour lui laisser son espace vitale.

@Diamond
:copyright:️ DABEILLE
Diamond
Diamond
http://theexperiment.forumactif.com/t97-shine-bright-like-a-diam
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella KxouYk3 Avatar : Kim Jennie Crédits : Yuki Pseudo : Yuki Messages : 81 It's me again ! : Run run run || Ft. Stella A4hnkOp Age : 22 ans, elle est née le 7 janvier 1997 à Daegu. Statut : Célibataire qui n'a jamais été en couple. Aile : Ouest Date d'inscription : 15/06/2019 DC : Kang In Su
Run run run || Ft. Stella
le Sam 31 Aoû - 1:06 #

  Stella & Diamond

   Run run run

   

   Souvent, Diamond créait la surprise auprès des cobayes qui ne comprenaient pas son enthousiasme permanent ou les scientifiques qui se demandaient à quel point elle pouvait supporter la douleur. La douceur ? Elle ne supportait pas ça. Elle préférait largement la violence plutôt que d’être traitée avec trop de douceur.  Beaucoup trop de personnes assimilaient son visage poupin avec une personnalité de feu, ils se trompaient tellement dans ces moments. Pour la jeune femme, les règles étaient faites pour être défiées, et c’était bien pour ça qu’elle s’était introduite dans la cafétaria avec Blue ou qu’elle venait de s’assoir dans le couloir pour parler avec cette jeune femme qu’elle avait bousculé pendant sa course folle. La cobaye se sentait, tout simplement, vivante. C’était d’ailleurs la clé de sa survie ici de ne pas forcément respecter les codes imposés. Elle serait même prête à se porter coupable pour le vol des livres de la bibliothèque si cela pouvait retirer un poids à Stella. Dia sourit d’ailleurs, en hochant la tête alors qu’un détail lui revint en tête. « Oui, Rain. D’ailleurs, il me semble que vous aimez tous les deux le chocolat d’après Blue. » Dit-elle en se souvenant de sa promenade nocturne dans les cuisine. Elle espérait d’ailleurs que leurs compagnons d’aile avaient apprécié leur attention qui consistait à leur ramener leurs trouvailles. Elles devraient peut-être recommencer bientôt. En tout cas, une chose était sure, la plus jeune se souviendrait toujours du goût exquis du poulet qu’elle avait goûté cette nuit-là.
Diamond étant Diamond, elle ne put s’empêcher de parler de la douceur presque horrible pour elle de son scientifique. Elle, elle voulait juste un scientifique avec de la poigne qui n’aurait pas peur de la tabasser jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Elle était forte comme un roque, presque inébranlable mais trop peu de gens le remarquaient, surtout dans les scientifiques, et ça en était décevant. Ils ne pensaient pas à ceux qui n’attendaient que ça, de la violence, lorsqu’ils arrivaient dans une salle du laboratoire. Alors oui, elle avouait vouloir un scientifique à la hauteur, qui pourrait combler ses désirs masochistes. Cependant, remarquant qu’elle parlait un peu trop, elle demanda à sa nouvelle connaissance ce qu’elle avait appris dans les livres, lui souriant curieusement. Il faudrait qu’elle essaye d’avoir un accès à la bibliothèque un jour, au moins le fait qu’elle sache lire sera enfin utile.

Doucement, en regardant autour d’elle, elle prit le livre que Stella lui tendait pour le regarder. C’était magnifique. La jeune femme passa sa main sur le papier pour sentir sa texture sous ses doigts puis huma son odeur. C’était tellement différent de tout ce qu’elle avait pu expérimenter jusqu’ici. « C’est fascinant. » Avoua-t-elle en feuilletant quelques pages pour regarder un peu plus avant de rendre le livre à son aîné qui était curieuse de savoir pourquoi elle voulait un scientifique différent. Diamond regarda ses cicatrices, retrouvant les siennes. Elle releva la tête en mouvement au niveau de son cuir chevelu et elle offrit un sourire à son interlocutrice avant de lui montrer les siennes. « Quand je suis arrivée ici, j’étais totalement perdue, je ne savais pas comment appréhender tout ces tests ou encore les scientifiques. Alors je me scarifiais et plus la douleur était là, plus je me disais : je suis en vie. C’est quand la souffrance part, qu’on ne ressent plus rien, qu’on est mort. Petit à petit, j’ai commencé à aimer souffrir, à préférer la douleur causée par les autres, et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai arrêté de me mutiler. » Son sourire ne la quittait pas pendant cet aveux, c’était comme si elle racontait quelque chose de banal avec un naturel déconcertant. « Je sais que je parais folle mais je m’en fiche parce que c’est ce que je suis. » Assura-t-elle toujours avec sa bonne humeur. « Tu as qui comme scientifique ? Il est définitif ou temporaire ? » Demanda-t-elle, curieuse.
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
† Innocence, innocence is not always what it seems. Although a dark shadow covers me. (c)poésies cendrées
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
Run run run || Ft. Stella
le Mar 10 Sep - 0:46 #
Run Run RunDiamond & Stella
Le goût sucré des sucreries qu’on m’a offert la dernière fois. Comment ne pas m’en rappeler ? Je l’ai dégusté lentement sans échapper une miette. Un orgasme buccal que j’avais eu dans ma bouche. Mes papilles gustatives ont pu manger autre chose que de la nourriture infecte. Comment ne pas m’en souvenir quand Blue est arrivée avec cela ? Elle m’a offert avec son plus beau sourire. Je n’osais tellement pas toucher. Je n’osais pas prendre son dû et pourtant elle me l’avait tendu. Attendant patiemment que je la prenne au bout de mes doigts. Je n’osais pas du goût gâcher sa saveur que le chocolat puisse avoir. Pourtant, en le croquant, mes pupilles se dilataient rapidement pour laisser place à de la joie. Du soulagement que le goût puisse avoir. J’étais émue au point d’avoir les larmes aux yeux. Le sucré est mon péché mignon. Je m’efforce beaucoup pour ne pas voler à l’heure du repas, mais c’est tout à fait hors de mon contrôle. Et rendu à la nuit, je me sentais assez insécure de sortir pour en chercher. Je devrais faire également comme elles dans le fond, faire une escapade nocturne pour trouver des victuailles que les employés n’ont pas tout manger. Comme ça, je goûterai davantage de choses que ce simple chocolat. C’est à songer sérieusement. D’ailleurs, j’hoche la tête en guise de réponse par rapport à Rain et moi. Nous avons ce point en commun en effet. On ne peut pas faire grand-chose non plus. Ça fait de nous des êtres vivants uniques en son genre.

En tendant le livre. J’observe autour pour vérifier si personne est à proximité pour ne pas nous faire surprendre. Quoique ça ne m’étonne déjà beaucoup qu’aucun garde nous a repéré depuis le temps que nous sommes là. Je dépose mon regard sur Dia, quand elle feuillette le bouquin. Touchant les lettres sur les pages, touchant la texture de ses feuilles. Je souris lorsqu’elle mentionne que c’est fascinant avant de me le rendre. Pourquoi elle ne le garde pas ? J’ai deux ou trois ouvrages sur moi, je peux facilement me défaire d’un pour la lui donner. De toute façon, je l’ai volé, ce n’est pas comme si j’allais le rendre absolument. Disons que c’est un emprunt à long terme. Justement, elle m’intrigue beaucoup cette puce.

La douleur. Une sensation qu’on se sent effectivement vivant. Sentir notre peau se lacérer sous la lame de scalpel glacé qui nous fait verser de notre liquide de vie sans anesthésiant. Ressentir les coups se donner sur soi et entendre des os cassés tout en sentant notre cœur battre à cet endroit. Des bleus qui parcourent nos corps majoritairement pâles. Des piqures qui ne cessent de nous injecter des choses impossibles à imaginer pour nous rendre dans des états lamentables. Je la comprends dans un sens, je la comprends de se trouver une raison de se sentir vivante. Pour ma part, tout cela est considéré comme un cauchemar. Je vis dans un enfer depuis dix-neuf ans et je ne souhaite qu’une chose ; en quitter. Je veux fuir loin des cris stridents comme si une personne mourrait à l’autre bout du couloir. Fuir des regards de psychopathes qui nous considèrent comme de la vulgaire viande. Fuir, courir sans s’arrêter. Changer de monde, découvrir le soleil. Je veux tout simplement vivre comme une personne doit vivre normalement. En toute franchise, je ne sais pas ce que c’est la normalité, mais si je me fie aux scientifiques, eux ils sont normaux et pas nous ? Je secoue négativement la tête. « Tu n’es pas folle, tu es tout simplement unique. » fis-je en souriant tendrement à son égard. Pourquoi être monotone ? On a besoin de toutes les couleurs et de toutes les personnalités pour faire un monde, la jeune femme devant moi en ai une.

Je penche la tête sur le côté à sa question. J’ai qui comme scientifique ? Je ne voulais pas y penser car je frissonne déjà à cette idée. Ma face de dégoût s’affiche ainsi qu’une grimace. Je ne veux pas y penser à toutes les atrocités qu’on a pu me faire. J’ai la chair de poule. « Shigure temporairement, mais Ivy définitif. Les deux sont semblables ; sans merci. Et toi, tu as eu qui ? » Une question inutile, mais au moins qui remplit davantage le blanc dans ce corridor.


@Diamond
:copyright:️ DABEILLE
Diamond
Diamond
http://theexperiment.forumactif.com/t97-shine-bright-like-a-diam
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella KxouYk3 Avatar : Kim Jennie Crédits : Yuki Pseudo : Yuki Messages : 81 It's me again ! : Run run run || Ft. Stella A4hnkOp Age : 22 ans, elle est née le 7 janvier 1997 à Daegu. Statut : Célibataire qui n'a jamais été en couple. Aile : Ouest Date d'inscription : 15/06/2019 DC : Kang In Su
Run run run || Ft. Stella
le Mer 11 Sep - 13:11 #

  Stella & Diamond

   Run run run

   

   Si Diamond aimait s’amuser, elle n’oubliait jamais que certains cobayes n’avaient pas la même vision de la vie qu’elle dans cet endroit. Elle savait tellement que sa vie ne tenait qu’à un fil qu’elle profitait à fond et veillait, tant qu’elle le pouvait, sur ceux étaient les plus affaiblis. C’est d’ailleurs pour cela qu’avec Blue, elles avaient d’abord pensé à subvenir aux besoins de Stella, Adeul et Rain avant de penser aux leurs. La jeune cobaye aimait ces montées d’adrénalines qu’elle ressentait lorsqu’elle bravait les interdit pour aller faire ce qui lui chanter. Certaine personne l’avait déjà mise en garde sur la dangerosité de son attitude ou encore lui avait dit que son attitude pouvait créer des ennuis… Mais elle s’en fichait puisque, dans sa petite tête, c’était la seule qui pouvait souffrir de représailles. Les autres, eux, restaient en sécurité. Elle voulait faire au maximum pour les autres et c’est ce qu’elle faisait toujours, telle une mère qui prendrait des risques pour ses enfants. Un peu dans cette attitude, elle ne put s’empêcher de sourire tendrement à l’évocation de Rain et l’amour qu’il avait en commun avec Stella concernant le chocolat. La cadette se disait d’ailleurs que son pécher mignon était certainement le poulet puisque le goût qu’elle en avait gardé l’avait travaillé bien plus que d’habitude. Il faudrait qu’elle retente l’expérience un jour ou qu’elle en parle avec Blue. Ou alors qu’elle tente d’y aller seule pour se faire son propre avis… Elle verrait bien d’ici-là, elle avait le temps d’y penser !
En attendant, elle prit le livre que lui tendait sa nouvelle camarade. C’était la première fois qu’elle avait l’occasion d’en voir un de si près. C’était intriguant. La pulpe de ses doigts tâtait les pages, découvrant une nouvelle texture, se disant que c’était magnifique les reliefs qu’elle devinait alors que la surface était lisse. Diamond aurait bien aimé le garder sur elle mais si Stella l’avait c’était qu’elle souhaitait le garder ou le donner à quelqu’un non ? Certaine de cela, elle rendit le livre à son aîné après l’avoir feuilleté et étudié rapidement. Définitivement, elle avait bien envie de faire un tour dans la bibliothèque même si cela était lorsque tout le monde dormirait. Il fallait juste espérer que c’était aussi facile d’accès que le réfectoire sinon elle risquait de passer un sale quart d’heure, même si cela ne la dérangeait pas forcément. En effet, si la jeune cobaye avait le droit à de la torture en guise de punition alors ça lui irait vu son amour de la douleur.

Diamond était une masochiste, elle le savait. Certains avaient déjà pris peur tant sa résistance à la douleur pouvait être effrayant, on pouvait même la considérer comme étant folle tellement elle ne demandait qu’à souffrir. C’est donc pour ça qu’elle souligna ce point après avoir expliqué le pourquoi elle souhaitait avoir un scientifique qui ne la ménage pas. Ils étaient condamnés à mourir ici tellement s’échapper était presque mission impossible. Ceux qui avaient essayé avait fini à la morgue à un moment donné, elle en était persuadée. Un sourire tendre vint étirer ses lèvres en entendant Stella lui dire qu’elle était unique. La cadette vint passer sa main dans ses cheveux bruns et lisses pour les mettre en arrière et éviter d’être gênée par eux pendant leur conversation. « Merci. » Fut tout ce qu’elle trouvait à répondre, quand même un peu gênée et touchée par la remarque adorable de son aînée. Si Diamond aimait la souffrance, elle ne souhaitait cependant pas qu’on force les autres à endurer ça, et c’était ce qui lui déplaisait le plus dans cet endroit. Surtout quand elle pensait à comment le scientifique de Rain l’avait brisé… Rien que de penser à cela lui donnait des envies de meurtre.
Pour éviter d’aller chercher In Su pour le tuer, Diamond se reconcentra sur la jeune femme face à elle, lui demandant quel scientifique elle avait et si celui-ci était son définitif. Elle pinça les lèvres, s’en voulant de rappeler de mauvais souvenir à Stella en évoquant ce sujet. Elle exerça une pression sur son épaule en guise de soutient. Elle avait envie de pouvoir aller avec elle dans les laboratoires pour se prendre les coups à sa place. Si seulement elle pouvait… « J’en ai eu tellement que je prends plus la peine de retenir leur nom sauf s’ils sont sans merci mais, apparemment, il y aura un nouveau bientôt qui sera mon scientifique attitré. J’espère qu’il sera à la hauteur sinon je vais devoir l’obliger à servir. » Assura-t-elle avec un sérieux déconcertant avant de repenser au livre. Est-ce qu’elle pouvait se permettre de poser sa question ? « Est-ce qu’il y aurait moyen que tu me le prêtes quelques temps ? » Demanda-t-elle en pointant l’ouvrage du doigt. « J’aimerai bien pouvoir le lire… Mais si ça te dérange je comprendrai. » Elle assura sans se défaire de son doux sourire.
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
† Innocence, innocence is not always what it seems. Although a dark shadow covers me. (c)poésies cendrées
Stella
Stella
http://theexperiment.forumactif.com/t64-stella-shine-like-a-star
I'm still fighting like a warrior!
Say Cheese : Run run run || Ft. Stella Tumblr_o0qw31yA0c1t5ax80o8_r1_250 Avatar : park Jiyeon (TARA) Crédits : Cosmic Pseudo : Mawii Messages : 102 Age : 26 ans Quartier : Blackout Aile : Nord Date d'inscription : 07/06/2019 DC : Kyo ri | Ji woong | Jinwoo
Run run run || Ft. Stella
le Mar 17 Sep - 1:03 #
Run Run RunDiamond & Stella
Chacun est unique. Peu importe qui dans ce vaste monde qui est le laboratoire. Si d’autre préfère le masochiste, d’autre préfère le contraire. L’un apporte toujours l’autre. Le bruit apporte le silence. La sérénité apporte le chaos. Comme le yin qui a besoin de son yang. Nous sommes dans un laboratoire qui a beaucoup de points négatifs et beaucoup tente de trouver des points positifs pour endurer cet enfer. Dia a trouvé la solution à sa manière. Préférant nettement mieux aimer souffrir et faire tout ce qu’elle souhaite en espérant quasiment d’avoir des punitions. Étant quasiment déçue de ne pas recevoir un coup quelconque. C’est vrai, sur le moment, ça nous surprend de voir cela venant de sa part. Une ravissante petite demoiselle, belle, qui a un beau sourire, toute mignonne qui veut simplement hurler de douleur en s’extasiant de plaisir. Ça nous fait quelque peu casser notre première impression envers elle, mais ça ne nous empêche pas de vouloir l’approcher et de pouvoir devenir son amie. Devenir une personne qui compte à ses yeux. Sourire tout comme elle sourit contagieusement. De s’amuser autant qu’elle s’amuse. Une vraie lumière dans nos ténèbres. Dans un sens, je suis contente qu’elle trouve un intérêt parmi les expériences.

Mignonne est le mot qui m’est venu à l’esprit en voyant Dia gênée par mon compliment. Elle le mérite. Tout le monde l’est, mais elle en particulier. Originale, vraie. Une personne avec qui je pourrais vivre ma vie auprès d’elle et je verrai de toutes les couleurs possibles. Je ne m’ennuierai jamais. Cependant, nous sommes loin l’une de l’autre. Je suis davantage antisociable que Blue. J’aimerais être davantage extravertie et tête brulée, mais je ne peux pas. Je suis timide envers les inconnus. Je reste quasiment muette ou sinon je ne dis que le strict minimum. Cela me décourage quelque peu. Je pourrais avoir plus d’amis qui pourraient me soutenir et que je pourrais les soutenir. Les aider à surmonter les tonnes d’épreuves. Non. Je reste quasiment cacher dans ma chambre dans l’aile nord, trouvant un moyen quelconque de pouvoir partir. Vouloir montrer l’extérieur à ceux que j’apprécie et secourir le plus de cobaye que je puisse sauver.

Shigure, Ivy. Des frissons qui me parcourent le corps. Je ne sais pas comment décrire un ou l’autre, mais ses deux personnes me glacent littéralement le sang. Je ne sais pas comment ils ont fait pour arriver jusqu’ici, mais j’aurais grandement préféré qu’ils ne puissent pas exister. Cet homme, intimidant, me terrifie. Tu peux arriver dans son bureau et tente de te mettre à l’aise, alors que c’est tout le contraire. L’angoisse plane dans cette pièce et ce n’est pas la sienne, mais bien la nôtre. Qu’est-ce qui nous trouve d’ailleurs ? Pourquoi ces personnes adorent-elles violer les autres qui se font considérer comme des jouets ? Pourquoi nous causer du tort alors que nous n’avons rien fait ? Des questions qui me torturent l’esprit, mais je n’ai aucunement la réponse. Je n’aurai jamais à vrai dire. On doit seulement encaisser et tenter de canaliser notre souffrance pour changer en force, mais comment quand nous nous sentons impuissant et comme des moins que rien ? Pourquoi je m’appuie toujours aux autres ? La main sur l’épaule, je respire un grand coup. C’est une corde sensible, mais je dois passer à travers. Tournée la page si on peut dire. Pourtant, son raisonnement concernant les scientifiques qui l’ont côtoyé ; sa réaction est à la fois drôle et mignonne. Je cache ma bouche pour sortir un léger rire de ma part. « Je vais devoir l’obliger à servir », c’est totalement absurde ! Après, je suis la direction qu’elle me pointe. J’approche le livre contre moi avant de comprendre réellement qu’elle voudrait l’avoir. Je caresse le livre d’une main en le regardant. Elle aimerait bien le lire ? Ça sonne légèrement faux dans mes oreilles, mais à la fois, je ne veux pas la rendre triste. C'est rare des cobayes qui veulent lire. « Non, ça va. » fis-je en secouant la tête pour le lui tendre. « Ce n’est pas un problème, tu me feras un résumé ? » demandais-je en souriant. J’aimerais bien savoir le contenu de ce bouquin.

@Diamond
:copyright:️ DABEILLE
Contenu sponsorisé